AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : une centaine d’Imams du Gôh prient pour des élections apaisées AIP Côte d’Ivoire-AIP/Des kits scolaires remis aux enfants d’employés d’une parfumerie ANGOP Covid-19: Angola regista 79 novos casos GNA Let NPP’s collective goal override your personal interests – Bawumia GNA Government to revamp Yendi, Navrongo, Mole airstrips in October GNA RMU to set up Centre of Distance Learning GNA Ghana Standards Authority trains 40 Extension officers in Ashanti Region GNA Tears flow as court remands alleged secessionists GNA Deputy Trade Minister launches second edition of Ghana Women Entrepreneurs Summit GNA Shelter for Domestic Violence survivors to be ready by close of year

PSGouv : Le Gouvernement satisfait des résultats obtenus au premier semestre 2020 en dépit du Covid-19 (Porte-parole)


  17 Septembre      3        Santé (7478),

   

Abidjan, 17 sept 2020 (AIP)-Le ministre de la communication et des médias, Sidi Touré, également porte-parole du gouvernement, a fait savoir que le gouvernement ivoirien se félicite des résultats obtenus au terme de l’exécution du premier semestre 2020, du plan d’action du Programme social du gouvernement (PSGouv), malgré la crise sanitaire du Covid-19.

Lors de la présentation du sixième rapport du PSGouv, le mercredi 16 septembre 2020, au Plateau à Abidjan, M. Touré  a indiqué que, « au terme de l’exécution du premier semestre 2020 fortement marqué par la crise sanitaire liée à la Covid-19, le gouvernement se félicite des résultats obtenus, lesquels résultats démontrent de la détermination de faire de la Côte d’Ivoire un exemple de réussite ».

En effet, institué depuis fin 2018, le PSGouv se décline en 156 actions dont 67 projets majeurs, 57 réformes et 32 mesures d’accompagnement et de renforcement de l’action sociale pour un budget de 1008 milliards de francs CFA. Il a permis de réaliser d’importants projets structurants conformément à cinq axes stratégiques à savoir, la santé pour tous, l’éducation pour tous, la réduction de la pauvreté par l’accès aux services essentiels, l’autonomisation des jeunes et des femmes, le bien-être des populations en milieu rural.

Dans le domaine de l’éducation, deux projets majeurs dont l’acquisition et la distribution de 225 000 tables-bancs sont en cours de finalisation. Le démarrage de la construction et l’équipement de 95 collèges de proximité dont les marchés ont été signés pour 78 collèges avec un démarrage des travaux. Il a été procédé également à l’approvisionnement des cantines scolaires à travers la distribution de 1401 tonnes de vivres pour 613 cantines et 1500 tonnes de vivres en faveur de 134 527 élèves dans sept régions dont la Bagoué, le Poro, le Tchologo, le Bounkani, le Gontougo, le Cavally et le Bafing.

Le programme de latrinisation scolaire pour l’année 2020 a enregistré la construction de 528 latrines au premier semestre portant à 1164 le nombre total de latrines-écoles installées. Dans les villages, c’est 4210 latrines qui ont été construites par les villageois sur la même période portant à 4832 le total de latrines installées par les villageois.

Au sujet de l’accès à l’électricité, le porte-parole du gouvernement a indiqué que jusqu’à juin 2020, en matière d’électrification rurale, 401 localités ont été électrifiées, portant à 1330 le nombre total de localités électrifiées de janvier 2019 à juin 2020 avec un taux de couverture nationale qui est passé de 69% à fin 2019 à 79,6% à fin 2020. Et dans le cadre des travaux d’amélioration de l’accès  à l’électricité, c’est 919 localités qui ont été mises sous tensions.

Concernant le renforcement  du programme d’accès à l’eau potable, il s’agit de 3075 Pompes à motricité humaine (PMH) qui ont été réparées au premier semestre 2020, portant à 4725 le nombre total de PMH réparées de janvier 2019 à juin 2020 sur une prévision globale actualisée de 4800 PMH (soit 98,4% de taux d’exécution). Sur la même période, 1520 PMH ont été remplacées, soit 2525 PMH remplacées en cumul de janvier 2019 à juin 2020 sur une prévision de 2751 PMH (soit 99% de taux d’exécution), tandis que 5250 PMH ont fait l’objet de maintenance sur une prévision de 6000 PMH.

Relativement à l’entretien routier, l’année 2020, aux dires du ministre, a vu l’achèvement de plusieurs projets routiers notamment l’aménagement et le bitumage de la route Danané-frontière Guinée (45 km), route Bouna-Doropo-frontière Burkina Faso (91 km) et la route Odiénné-Gbéléban-frontière Guinée (72 km). Le gouvernement a achevé la construction de deux nouveaux ponts dans le Tonpki et dans le Worodougou portant à 25 le nombre de ponts et d’échangeurs construits depuis 2011. Le programme d’entretien routier, précise le ministre, a permis de reprofiler  19170 km de pistes rurales en cumul de janvier 2019 fin juin 2020 correspondant à 1389 itinéraires.

 

En matière de santé, la Couverture maladie universelle (CMU) depuis le démarrage dans sa phase active le 1er octobre 2019, a enregistré 2 421 338 enrôlés en cumul en fin juin 2020 dont 555 729 au premier semestre pour un total de 2979 469 bénéficiaires. C’est à ce jour, 102 231 personnes qui ont bénéficié des prestations de la CMU  dans le cadre de 174 165 consultations effectives d’octobre 2019 à fin juin 2020 dont 79 063 au premier  semestre 2020. Le taux de disponibilité des médicaments, selon Sidi Touré, est de 85%.

Au titre du programme élargi de vaccination (PEV) initié pour protéger la population contre les épidémies, 346 301 enfants de zéro à 11 mois ont été vaccinés, soit 80% de taux de vaccination et 338 710 enfants de zéro à 11 mois ont également reçu des doses de vaccins contre la rougeole-rubéole. Par ailleurs, il est à noter que les taux de couverture vaccinale sont légèrement  en baisse par rapport à fin décembre 2019, en lien surtout avec la réticence que le Covid-19 avait induit chez les populations.

Pour la prise en charge au niveau du paludisme, il s’agit de 1 875 174 de cas de paludisme simple et 37 201 cas de paludisme grave confirmés qui ont été diagnostiqués avec 1 895 335 de patients gracieusement pris en charge.

Pour la mise en place des infrastructures sanitaires (projets encore en cours), en dehors du volet PSGouv, il a été enregistré la construction de quatre centres hospitaliers régionaux (CHR), quatre hôpitaux avec spécialités, quatre autres hôpitaux généraux et la création de services neufs dans cinq hôpitaux à savoir Toumodi, Daoukro, Séguéla, Abengourou et Bouna.

Le programme des filets sociaux, quant à lui, a permis de soutenir 127 000 ménages en 2019 réparties dans 21 régions et 1547 villages à travers les transferts monétaires de 144 000 francs par an et des accompagnements dans le cadre de la mise en place des activités génératrices de revenus (AGR).

 

 

Au titre des logements sociaux, selon le ministre, pour l’année 2020, il sera surtout question de la purge des droits coutumiers sur tous les sites, rendre habitables les logements implantés sur les sites de Grand-Bassam où 1039 logements sont prévus d’ici fin 2020 avec déjà 1021 logements en cours de travaux, puis Songon qui dispose de 917 logements habitables et 2647 autres en cours de travaux.

Le chapitre de l’emploi constitue l’une des composantes majeure du PSGouv. Il a été procédé, et ce, malgré le contexte de Covid-19, au financement de projets strictement au bénéfice de 750 jeunes à travers 150 entreprises formelles en raison de cinq emplois créés par entreprise dans le négoce de l’anacarde. Concernant le développement des compétences, 1082 jeunes ont été mis en stage. De même 613 jeunes ont été mis en stage d’insertion dans les entreprises, 539 autres ont été placés en stage de qualification, quand 500 autres encore ont été bénéficiaires de stage-école ou de validation de diplôme. Pour les travaux à haute intensité de main-d’œuvre (THIMO), 1500 jeunes ont été mis en activité.

Au sujet de l’autonomisation des femmes, au cours de l’année 2020, l’appui aux activités génératrices de revenus s’est poursuivi, a signalé le porte-parole du gouvernement. Selon les données communiquées, il s’agit de 18435 filles et adolescentes qui ont bénéficié d’accompagnement au niveau de leur scolarité. Un nombre de 1829 autres femmes et adolescentes déscolarisées et non scolarisées ont aussi bénéficié d’au moins une intervention. Par ailleurs, 2235 personnes avec 1004 nouvelles bénéficiaires pour la période du second semestre 2020 ont bénéficié de subvention au titre d’AGR à hauteur de 120 445 585 F CFA depuis le début de cette opération.

« Au regard de toutes ces réalisations, nous pouvons affirmer que ce projet PSGouv porté par différents ministères sous la supervision de Premier Ministre, est indéniablement un outil efficace qui nous permet d’apporter des réponses concrètes aux problématiques majeures vécues par nos populations », a conclu Sidi Touré.

(AIP)

Dans la même catégorie