AIP Anémie et infections respiratoires, causes principales de morbidité à Dimbokro (directeur CHR) AIP Les meilleurs élèves de l’IEP de Songon récompensés AIP Les joueurs de l’équipe nationale malgache élevés au rang de chevaliers AIP Le Mouvement « Tous Debout avec Mabri » mobilise à Abobo AIP Érosion côtière : Les habitants du quartier des pêcheurs de Lahou Kpanda appellent à l’aide AIP Le médiateur d’un conflit communautaire échappe de justesse à un lynchage à Bettié AIP La 11è édition du tournoi de football pour les minimes s’ouvre bientôt à Bangolo AIP Le maire de tabou soutient les AGR des femmes de la tribu Tépo sud AIP Des actions de lutte contre la Dengue annoncées dans la commune d’Abobo NAN Breaking the Barriers Against Adoption of Traditional Medicine

PUBLICATION D »UN INDICE NATIONAL DE LA QUALITÉ DE VIE PAR LE BPE DE LA PRIMATURE


  27 Mars      24        Entreprises (1270),

   

Dakar, 27 mars (APS) – Le Bureau de prospective économique(BPE) de la Primature vient de publier « un Indice national de la qualité de vie (IQV) » au Sénégal, un document basé sur « des indicateurs objectifs » plutôt que sur « des données de bien-être subjectif ».

« Dans son étude, le BPE a préféré recourir à des indicateurs objectifs plutôt que de choisir l’approche reposant sur des données de bien-être subjectif. Pour cela, 11 dimensions de la qualité de vie déclinées en 32 sous-dimensions et en 70 indicateurs ont été sélectionnées par le BPE », explique un communiqué.

Il ajoute que la sélection des indicateurs « est basée sur leur importance, leur pertinence dans la dimension considérée et la disponibilité de données chronologiques ».

Selon le communiqué, les données utilisées pour ce travail « couvrent la période 2005-2015 et proviennent de sources officielles (ANSD, directions nationales, agences de l’Etat, organisations internationales).

Ce document co-écrit par l’économiste Moubarack Lo et Amaye Sy, « s’inscrit dans le cadre conceptuel de l’émergence pris au sens large qui peut être représenté par une image verticale du bas vers le haut, avec un diagramme qui dépeint un +schéma pyramidal+ ».

Dans cet esprit, « la promotion de la qualité de vie occupe la dernière strate de la pyramide après l’étape d’émergence économique ».

« En conséquence, la question de la mise en place d’un indice pour la mesure et le suivi de la qualité de vie se pose naturellement. Cette mesure passe prioritairement par la saisie du concept de qualité de vie », écrivent les auteurs du document.

« Toutefois, depuis son apparition dans le discours politique dans les années « 50 », le concept demeure sans fondement théorique consensuel malgré de nombreuses tentatives de conceptualisation », ajoutent-ils.

BHC/BK
sénégalaise (APS)

Dans la même catégorie