Inforpress Basquetebol: Selecção masculina sobe 26 posições no ranking da FIBA e está entre os 100 melhores do mundo Inforpress Ano Judicial: PR diz que “excessiva morosidade processual” é o “maior problema” do sector da Justiça AGP Labé : le projet HSD lance ses activités de formation des prestataires de santé AIP Les sociétés coopératives commercialisent trois fois plus de cacao que les traitants à Gagnoa en 2020-2021 (Conseil café-cacao) ANG ANG/Primeiro-ministro diz esperar aprovação do OGE/2022 ATOP LANCEMENT OFFICIEL DU PROJET DE RÉHABILITATION ET DE RENFORCEMENT DU SYSTÈME D’ADDUCTION D’EAU À SODO ATOP PLAN INTERNATIONAL TOGO ET SES PARTENAIRES ONT CELEBRE L’EVENEMENT A SOKO-TOMETY ATOP LE PDC DE SOTOUBOUA 1 VALIDE AIP ACF lance le projet Act-Femmes à Ferkessédougou AIP Interview/ Pdt Huawei Afrique de l’Ouest : « Nous avons misé sur les talents locaux au Bénin »

QUATRE CENTS LATRINES FAMILIALES À CONSTRUIRE DANS LE DÉPARTEMENT DE KÉBÉMER EN TROIS MOIS


  27 Octobre      32        Société (37138),

   

Kébémer, 27 oct (APS) – Quatre cents latrines familiales seront construites dans cinq communes du département de Kébémer, dans les trois prochains mois, a appris l’APS mardi de la direction régionale de l’assainissement de Louga (nord).

Les futures latrines seront construites dans le cadre d’un projet eau et assainissement mis en œuvre par l’Etat dans les régions de Kaffrine (centre) et Louga, selon Ndiogou Ndong, le chef de la division contrôle et suivi à la direction régionale de l’assainissement.

Il intervenait à un atelier de ‘’validation’’ de la liste des ménages bénéficiaires des 400 latrines familiales.

Cette initiative consiste à alimenter en eau potable les deux régions et les doter d’ouvrages d’assainissement, dont 17.000 latrines familiales.

Des blocs sanitaires sont également construits dans 17.000 endroits publics des régions de Kaffrine et de Louga, a indiqué M. Ndong.

‘’Nous avons construit 5.847 latrines dans la région de Louga, dont 2.193 dans le département de Kébémer. Dans le département de Louga, 1.486 latrines ont été construites, contre 1.836 pour celui de Lingère’’, a détaillé Ndiogou Ndong.

‘’Nous avons jugé nécessaire de privilégier les ménages vulnérables de Louga (…), ceux qui n’ont pas de latrines et les ménages n’ayant jamais bénéficié d’une aide de l’Etat durant ces quatre dernières années’’, a expliqué M. Ndong.

Dans la même catégorie