APS MÉDINA BAYE : DES TESTS DE DIAGNOSTIC RAPIDE POUR LA PRÉVENTION DU COVID-19 ANP Agadez : La DGD fait découvrir le nouveau Code national des douanes ANP Diffa by night : Restez chez vous, on sécurise ! ANP Dosso abrite un atelier de sensibilisation des médias sur la participation politique des femmes ANP Niger : 3,8 millions de personnes auront besoin d’assistance humanitaire en 2021 (ONU) AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020: Le RHDP exhorte les populations à tourner le dos aux fausses rumeurs à Grand-Lahou AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : Une cinquantaine d’observateurs bénévoles formés par le CNDH à Agboville AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : L’Association ‘’idées de paix’’ sensibilise pour des élections apaisées APS PRÉSIDENTIELLE IVOIRIENNE : OUATTARA ET KKB ONT TENU LEUR DERNIER MEETING MAP Côte d’Ivoire/Présidentielle : la CEDEAO dépêche des observateurs à Abidjan

Ratoma/politique : Tenue de la deuxième réunion du Comité Inter Partie (CIP)


  17 Septembre      8        Politique (12347),

   

Conakry, 17 sept (AGP) – La Commission Electorale Communale Indépendante (CECI) de Ratoma a tenu jeudi, 17 septembre 2020, à Conakry, la deuxième réunion du Comité Inter Parties (CIP) à la mairie de Ratoma.

La rencontre a été lancée sous les auspices du maire de Ratoma, Issa Soumah.

A cette occasion, l’attachée de cabinet du président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) et superviseur de la zone de Ratoma, Mme Louopou Marthe Loua, a indiqué que l’objectif de cette rencontre était d’approprier les partis en lice pour les élections du 18 octobre 2020 des activités que la CENI est en train de mettre en place dans le cadre de la distribution des cartes d’électeurs.

Poursuivant, madame Marthe Loua, a mentionné que cette opération de distribution des cartes d’électeur se résume entres autres, à la constitution des Commissions Administratives de Distributions des Cartes d’Electeurs  (CADCE) qui sont constitués de 4 personnes, dont un président issu de la CECI, un représentant de la collectivité, un représentant du chef de quartier ou de district, et un représentant de la société civile.

«Nous avons parlé de la procédure de distribution des cartes d’électeurs qui doit être menée sur le terrain et celui des cartes non distribuées, comment est-ce qu’elles seront gérées sur le terrain. Ensuite, nous avons débattu sur le comportement de la personne qui doit mener la distribution des cartes d’électeurs parce qu’il faut que le membre de la commission soit transparent dans l’activité qu’il mène, qu’il n’y ait pas de parti pris, et que le membre ne soit pas muni du logo d’un parti politique », explique-t-elle.

Notons que cette rencontre a connu la présence des partis politiques en lice, les membres de la société civile, ceux de la CENI et de la CECI.

Dans la même catégorie