ANP Le président de la Banque Islamique de Développement élevé à la dignité de Grand Officier MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP La communauté marocaine en Afrique du Sud célèbre le 75e anniversaire de la présentation du Manifeste de l’Indépendance MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique MAP « Afrique du Rire » : Abidjan ouvre le bal de la 2è édition APS Les longs métrages fiction fopica « pas encore prêts » pour le fespaco APS Le fopica  »constamment ponctionné », déplore son secrétaire permanent APS Canoë-kayak et aviron : 4 experts en visite d’inspection en perspective des joj MAP Sahara : l’avenir est dans l’autonomie sous souveraineté marocaine et non pas dans l’émiettement MAP L’Ethiopie compte réaliser six méga-projets solaires avec un investissement d’environ 800 millions dollars US

RDC : Célébration à Kinshasa de la journée internationale des jeunes filles dans le secteur des TIC


Kinshasa, 30 avril 2015 (ACP) – L’Ong Fraternité d’encadrement au développement et aux droits humains (FEDEH), a célébré, jeudi à Kinshasa, la 4ème édition de la journée internationale des jeunes filles dans le secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC) sous le thème « Elargir les horizons, changer les attitudes ».

Cette journée est célébrée chaque année le dernier jeudi du mois d’avril par les pays membres de l’Union internationale des télécommunications (UIT) que la RDC a adhéré depuis 2009.

Selon Mme Pascaline Kyungu Numbi, coordonatrice de FEDEH, la sensibilisation des jeunes filles, des parents d’élèves, de la communauté éducative et différents acteurs de la société sur les opportunités et les enjeux des TIC, l’identification des contraintes et des besoins prioritaires pour l’accès des filles à ce secteur, le partage des témoignages des femmes leaders dans ce secteur en vue de motiver celles-ci à s’approprier et à utiliser à bon et scient les TIC, constituent entre autre les objectifs poursuivis par cette journée.

Elle a convié dans ce cadre le gouvernement de la RDC à vulgariser cette journée en s’y impliquant afin de permettre aux jeunes filles de se positionner au même titre que le garçon de part ses compétences, de s’ouvrir au reste du monde en élaguant les préjugés, les stéréotypes et les stigmatisations selon lesquelles certains métiers seraient la « chasse-gardée » des hommes.

Mme Pascaline Kyungu Numbi a souligné que les TIC sont un « carrefour » d’échange et un « levier » de développement social dont la jeune fille ne peut s’en passer pour son épanouissement personnel, de surcroît, celui de toute la société. « Les TIC sont un bouclier contre les effets pervers de l’économie du marché qui réduit le taux de chômage dans le secteur d’emploi », a-t-elle affirmé.

Elle a par ailleurs insisté sur le fait que l’enseignement secondaire et universitaire doivent converger vers la formation technique de qualité dans les TIC en vue de « booster » l’entreprenariat féminin et ouvrir aux jeunes filles les possibilités de l’autonomisation.

Cette cérémonie a fait l’objet de plusieurs communications des représentants des différents ministres dont celui du Genre, Famille et Enfant, de l’Enseignement technique et professionnel, de la Jeunesse et Sport, de l’Enseignement primaire secondaire, de l’Enseignement supérieur et universitaire, des Postes, téléphones et nouvelles technologies de l’information et de la communication (PT-NTIC) ainsi que du représentant de l’ambassade des Etats-Unis à Kinshasa, du responsable de Dispositif Mooc Camp de cette ambassade, de la présidente de l’Union panafricaine de la jeunesse, etc.

En substance, les exposés de différents intervenants ont porté autour de la culture numérique, des enjeux et défis à relever dans le secteur des TIC, des retombées positives, notamment l’amélioration de la qualité d’enseignement, l’acquisition et l’actualisation des connaissances dans le processus d’apprentissage à distance, dit Massive open online course (Mooc).

FNG/Kayu/Wet.

Dans la même catégorie