AIP Un accord-cadre de 350 milliards de FCFA pour l’atteinte des ODD en Côte d’Ivoire AIP Les premiers bénéficiaires du fonds COVID de la mine d’Agbaou reçoivent leurs carnets bancaires AIP Le CICG et le RSGCOM renforcent leur collaboration pour une meilleure visibilité des actions gouvernementales AIP Daloa abrite la célébration de la journée mondiale de la lèpre AIP Sidi Touré annonce des réformes dans le secteur des médias AIP Remise symbolique de clés aux acquéreurs des logements de la cité ADO de Yopougon AIP Un député de Daloa sensibilise les élèves au civisme AIP Le Gouvernement rassure sur le renforcement du partenariat gagnant-gagnant AIP Le comité de normalisation de la FIF officiellement installé APS KRÉPIN DIATTA S’ENGAGE POUR CINQ ANS AVEC L’AS MONACO

RDC : Ivanhoe Mines compte cumuler une pré-production de 1,52 million de tonnes de minerais en 2021


  11 Janvier      9        Economie (10832),

   

Kinshasa, 11 Janv.2021(ACP)- La société Ivanhoe Mines compte cumuler en 2021, une pré-production de 1,52 million de tonnes de minerais contenant 61 000 tonnes de cuivre, à travers son projet souterrain de Kamoa–Kakula, indique un communiqué de cette société minière reçu lundi à l’ACP.

«Les stocks de surface de pré-production du projet contiennent maintenant environ 1,52 million de tonnes de minerais à teneur élevée et moyenne estimée à 4,03% de cuivre. Le cuivre contenu dans les stocks a augmenté d’environ 14.400 tonnes en décembre. Une augmentation de 30,9% par rapport à la production de novembre reflétant l’augmentation de l’exploitation minière dans le centre à très haute teneur du gisement de Kakula, pour atteindre un total cumulatif de plus de 61000 tonnes», souligne la source.

Ivanhoe Mines a extrait en 2020, à travers son projet de développement souterrain de cuivre de Kamoa-Kakula 269.000 tonnes de minerais titrant 5,36% de cuivre, au cours du mois de décembre.
Le tonnage de cette production était de 7,6 plus élevé qu’en novembre, alors que la teneur en cuivre était de 10,5 plus élevée.

Selon les projections, indique la source, ce projet peut stocker environ trois millions de tonnes de minerais à haute et moyenne teneur en surface, contenant plus de 125.000 tonnes de cuivre contenu, avant le début prévu du traitement en juillet 2021.

Après plus de 26 ans d’efforts continus, Ivanhoe Mines et ses partenaires de joint-venture sont à moins de six mois de la production initiale à Kamoa-Kakula.

« La première découverte de cuivre à l’échelle mondiale sur le continent africain depuis des générations. La transformation de cette année marque le début du prochain chapitre de notre voyage qui a commencé en 1994, impliquant des milliers de personnes dévouées et talentueuses », a déclaré M. Friedland, co-président de Miles Sun, ajoutant que le développement souterrain à la mine de Kakula est bien en avance sur le calendrier et la construction de l’usine de traitement de la première phase se déroule comme prévu pour produire des concentrés de cuivre d’une qualité exceptionnelle et propre à compter de juillet.

Mark Farren, PDG de Kamoa Copper, a qualifié cette performance de formidable, indiquant le travail fourni par les équipes minières en décembre dernier. « Réaliser un mois record en plein milieu des fêtes est un témoignage de l’engagement et du professionnalisme de notre peuple », a-t-il dit, avant d’ajouter que 2021 apporte un sentiment d’enthousiasme et d’opportunités alors que nous commençons à nous concentrer sur le développement minier à la production.

Le projet de cuivre Kamoa-Kakula est une joint-venture entre Ivanhoe Mines (39,6%), Zijin Mining Group (39,6%), Crystal River Global Limited (0,8%) et le gouvernement de la RDC (20%), indique-t-on.

Dans la même catégorie