MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique) MAP Le WAC à Pretoria pour confirmer ses ambitions africaines AGP Gabon : Un greffier retrouvé mort à son domicile à Makokou MAP Washington condamne « dans les termes les plus vigoureux » l’attaque terroriste de Nairobi MAP Poursuite des travaux de la 37e session préparatoire du prochain sommet de l’UA MAP Attaque de Nairobi: 21 personnes tués, non encore identifiées STP-Press João Costa Alegre é reeleito presidente do Comité Olímpico são-tomense e põe fim a crise olímpica no País MAP Deux suspects liés à l’attaque terroriste de Nairobi arrêtés par la police

RDC : La maîtrise des sciences de la terre anoblit les nations, selon le Pr PHUKU PUATI.


  2 Février      21        Science (526),

   

Kinshasa, 02 Fév. 2017 (ACP).- La  maîtrise des sciences   de  la terre anoblit les  nations a indiqué    jeudi  à la presse, le Professeur Edmond Phuku  Puati, Doyen de  la  Faculté des  sciences de l’Université de  Kinshasa (UNIKIN).Le Pr Phuku Puati a tenu à préciser au cours de ces échanges que les sciences de la terre, ou Géosciences, regroupent les sciences dont l’objet est l’étude des planètes, et en particulier la terre et son environnement.

Elles se consacrent à la compréhension  de la planète terre dans toutes ses manifestations notamment les risques naturels (séismes, volcanisme, submersions, glissements gravitaires,…),les changements climatiques et globaux (élévation du niveau marin, recul des cotes, disparition des sols, …), ressources naturelles (eau, sable et granulats, hydrocarbures, métaux, …), la  gestion et l’ aménagement de l’environnement et du territoire (barrages, voies de communication, pollution, stockage des déchets, …). Les études en sciences de la terre permettent aux étudiants d’acquérir une maîtrise des outils spécifiques (géophysique, géochimie, minéralogie, pétrologie, géomorphologie et cartographie, océanographie, climatologie…) associées aux modélisations analogiques et numériques. Ces outils sont associés aux bases de la démarche naturaliste : de l’observation des objets naturels à la définition d’un modèle.
La pratique sur le terrain, puis le traitement numérique des données acquises, représentent un élément spécifique de la formation qui prépare au métier de géologue. L’appropriation  des  sciences de la terre  permet donc la maîtrise  de  l’environnement  avant de l’exploiter , à bon  escient , pour  satisfaire les  besoins sociaux de  base  des  populations, a conclu le Doyen Puati.AC ACP/Kayu/Wet

Dans la même catégorie