MAP Un capitaine rebelle du polisario se présente à la Ligne de défense avec l’intention déclarée de rallier la mère-patrie (source militaire) APS RENCONTRE SUR LES PERSPECTIVES DE COOPÉRATION AUTOUR DE LA GESTION DU FLEUVE SÉNÉGAL APS LE STADE LAT-DIOR PRIS D’ASSAUT PAR DES SUPPORTERS POUR LA PREMIÈRE SÉANCE D’ENTRAÎNEMENT DES LIONS APS INCENDIE À PETERSEN : LES COMMERÇANTS DÉTERMINÉS À REPRENDRE LEURS ACTIVITÉS ACP Un  concours d’éloquence des étudiants pour la promotion de la culture de la paix. ACP Remise des brevets aux 320 sourds muets à la formation sur les droits de l’homme ACP Plaidoyer pour la promotion des personnes vivant avec handicap au sein des institutions nationales AGP Discours de la ministre de l’Action Sociale à l’occasion des travaux de la 63ème session de la commission de l’ONU sur la condition de la femme AGP TRAVAUX PUBLICS : plus de deux milliards de dollars US investis par la 3ème République dans la réalisation des routes NAN GenCos release 3,982 MW of electricity to national grid

RDC : La maîtrise des sciences de la terre anoblit les nations, selon le Pr PHUKU PUATI.


  2 Février      24        Science (533),

   

Kinshasa, 02 Fév. 2017 (ACP).- La  maîtrise des sciences   de  la terre anoblit les  nations a indiqué    jeudi  à la presse, le Professeur Edmond Phuku  Puati, Doyen de  la  Faculté des  sciences de l’Université de  Kinshasa (UNIKIN).Le Pr Phuku Puati a tenu à préciser au cours de ces échanges que les sciences de la terre, ou Géosciences, regroupent les sciences dont l’objet est l’étude des planètes, et en particulier la terre et son environnement.

Elles se consacrent à la compréhension  de la planète terre dans toutes ses manifestations notamment les risques naturels (séismes, volcanisme, submersions, glissements gravitaires,…),les changements climatiques et globaux (élévation du niveau marin, recul des cotes, disparition des sols, …), ressources naturelles (eau, sable et granulats, hydrocarbures, métaux, …), la  gestion et l’ aménagement de l’environnement et du territoire (barrages, voies de communication, pollution, stockage des déchets, …). Les études en sciences de la terre permettent aux étudiants d’acquérir une maîtrise des outils spécifiques (géophysique, géochimie, minéralogie, pétrologie, géomorphologie et cartographie, océanographie, climatologie…) associées aux modélisations analogiques et numériques. Ces outils sont associés aux bases de la démarche naturaliste : de l’observation des objets naturels à la définition d’un modèle.
La pratique sur le terrain, puis le traitement numérique des données acquises, représentent un élément spécifique de la formation qui prépare au métier de géologue. L’appropriation  des  sciences de la terre  permet donc la maîtrise  de  l’environnement  avant de l’exploiter , à bon  escient , pour  satisfaire les  besoins sociaux de  base  des  populations, a conclu le Doyen Puati.AC ACP/Kayu/Wet

Dans la même catégorie