AGP Sénégal : la BAD soutient un projet de « valorisation des eaux » pour le développement des chaînes de valeur agricoles avec plus de 60 millions d’euros AGP Guinée/Economie : 5.000 tonnes de poissons disponibles pour la période de repos biologique à Sonit-Pêche ANGOP L’Angola prêt à empêcher une éventuelle propagation du virus Ebola ANGOP L’Angola appelle à un débat permanent sur le flux illicite d’armes en Afrique GNA Forum of Heads of Girl’s SHS holds 2019 Summer Camp GNA Addressing campus unrest: administrators key to ensuring stability GNA Honour your tax obligations—Oxfam Ghana AGP Boké-Environnement : Le Réseau-Environnement-Bauxite reboise les alentours du Gouvernorat AGP Boké-Société : Le président des transporteurs miniers pour la préservation de la paix AGP Labé-Jeunesse : Des jeunes en conflit à Djonfo, Le préfet de Labé appelé en renfort

RDC: Le Premier ministre réceptionne le deuxième  A 320 de  Congo Airways


  27 Septembre      53        Economie (24394), Entreprises (1271), Photos (21287),

   

Kinshasa, 27/09 (ACP).- Le Premier ministre Augustin Matata Ponyo Mapon a réceptionné le deuxième avion de la société nationale Congo Aiways baptisé Mzee Laurent désiré Kabila, lors de son atterrissage samedi à l’aéroport international de  N’djili à Kinshasa en présence de plusieurs membres du gouvernement, des députés, des sénateurs et des notabilités.

 

« Cette acquisition  est un symbole que la RDC est en train de vivre son retour  sur la scène nationale et internationale », a affirmé le chef du gouvernement, précisant  que « nous devons tous être fiers au profit de l’ensemble des Congolais de voir ce bijou qui a été retenu à Dublin de manière intentionnée, revenir  RDC qui  est une force tranquille ».

 

« L’avion est arrivé au pays, parce que la RDC a gagné le combat de la justice et  de la performance pour l’avoir acheté cash », a affirmé le premier ministre. L’histoire de cet avion qui porte le prestigieux nom de Mzee Laurent Désiré Kabila, allusion au premier aéronef de Congo Aiways portant le nom de Patrice Emery Lumumba,  est une histoire de nationalisme, de la paix et de la sécurité, a-t-il fait remarquer.

Matata a rappelé à cette occasion le passé des sociétés d’aviation congolaises marqué par les faillites d’Air Zaire et des Lignes aériennes congolaises (LACS). « Le Président de la République Joseph kabila Kabange a juré d’offrir à la Nation  congolaise et à ses 75 millions d’habitants une compagnie aérienne de renom.

 

Pour cela, il  n’a pas voulu acheter des avions de plus de 23 ans comme on en trouve au pays et dans le continent, a précisé le Premier ministre, rappelant que le chef de l’Etat a donné des instructions d’acheter des appareils neufs dont l’actuel répond aux conditions internationales de navigations et aux normes de l’aviation internationales ».

 

« C’est une fierté à partager par l’ensemble de la population de la RDC à travers cet aéronef qui marque également le rétablissement de la crédibilité des Congolais comme l’a affirmé le Chef de l’Etat lors de l’Assemblée générale des nations unies en 2014 la RDC est un pays debout ». « Cette affirmation n’est plus un slogan, mais une réalité », a dit  Matata dévoilant le rapport lui présenté à l’attérissage de l’avion par son  commandant de bord.

 

Bahati Lukwebo  salue l’incidence économique  de Congo Airways

 

Le ministre de l’Economie nationale, Modeste Bahati Lukwebo, a salué  l’incidence  économique du deuxième aéronef de la société Congo Airways  devant  soulager la population qui s’est beaucoup plainte des coûts très élevés des billets d’avion à l’intérieur du territoire national.

Bahati, qui a fait cette déclaration samedi à l’ACP après l’arrivée  à Kinshasa du deuxième Airbus  A 320 de cette société, a indiqué que cette nouvelle acquisition contribuera non seulement  à l’augmentation de   l’offre de transport aérien en RDC, aux flux et aux échanges économiques, mais aussi  à la baisse des prix et à l’amélioration de la qualité de services  ainsi qu’à la croissance économique du pays.

 

Le destin de la RDC  en marche avec  Congo Airways

 

 Le destin de la RDC est en marche avec Congo Airways, une grande compagnie d’aviation dotée des avions très modernes, a déclaré  à l’ACP son directeur général adjoint Jérôme Maillet, à l’occasion de l’arrivée samedi à l’aéroport de N’djili à Kinshasa du deuxième aéronef de cette société.  « C’est  avec une grande émotion que nous vivons cet événement  car cet avion a été saisi à cause d’une grande injustice et le droit nous a rendu justice », a dit M. Maillet.

 

L’arrivée de cet avion à Kinshasa consacre le début effectif des activités de Congo Airways, a-t-il souligné, avant d’annoncer les premiers vols nationaux dans quelques semaines.
Congo Airways devrait desservir dans un premier temps, avec ses deux A320 et un appareil Bombardier plus petit, huit villes de la RDC, dont Goma (Est) et Kinshasa.

 

Plaidoyer pour l’acquisition d’autres aéronefs

 

De son coté, l’ancien compagnon de lutte de Laurent Désiré Kabila et ancien ministre de l’Industrie et de l’Energie, Babi Mbayi, a dit soutenir l’action du gouvernement en faveur de Congo Airways,  avant d’exprimer la nécessité d’acquérir vingt ou trente nouveaux aéronefs répondant à la dimension continentale du pays.

 

Il a émis le vœu de voir ces avions dotés d’un équipage, des pilotes et d’un appareillage spécifiquement congolais comme ce fut le cas dans le passé. « C’est un programme d’avenir à maintenir pour qu’on aille de l’avant, a-t-il indiqué, affirmant que  « c’est un sentiment de fierté qui anime les Congolais ».  M. Babi a également plaidé pour une multiplication  de ce genre d’initiatives, car la RDC a encore un long chemin à parcourir.ACP/FNG/Wet

Dans la même catégorie