STP-Press Ministro Adlander de Matos recebe delegação portuguesa do Ministério de Trabalho numa missão do reforço da cooperação AIP Côte d’Ivoire/Réflexions à Yamoussoukro sur des plans de développement du pétrole et énergie en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire/ La construction d’un pont à deux voies souhaitée sur la rivière Bâ à Broukro-Banouan AIP Côte d’Ivoire/ CEPE 2019: Un taux national de réussite de 84,48% enregistré AIP Côte d’Ivoire/ BTS 2019 : Plus de 360 candidats à Dimbokro APS VERS LA RÉHABILITATION DES CENTRES D’APPUI AU DÉVELOPPEMENT LOCAL (MINISTRE) APS CASAMANCE : DES POURPARLERS RÉCLAMÉS POUR ‘’ÉTEINDRE LES SIGNAUX ROUGES’’ ACP L’évêque de Butembo-Beni plaide pour la catégorisation des refugiés à accueillir GNA ROPAA Committee begins engagement of Diaspora GNA “Rehabilitate our roads”, communities in Ayensuoanu appeal

RDC : mise en place des programmes étatiques pour l’équité du genre et l’autonomisation de la femme


  15 Mars      23        LeaderShip Feminin (457),

   

Kinshasa , 15 mars 2019 (ACP).- La République démocratique du Congo a mis en place un ensemble des programmes visant à améliorer la résilience, l’équité et l’autonomisation qui, bien que concernant toute la population, auront une incidence importante sur le bien-être des femmes et des filles, a indiqué jeudi dans la grande salle de l’assemblée générale de l’ONU, la ministre du Genre, enfant et famille.

Mme Chantal Safu Lopusa intervenait à la 63ème session à la Commission de la condition de la femme placée cette année sous le thème : « Le système de protection sociale, l’accès aux services publics et aux infrastructures durables au service de l’égalité des sexes et de l’autonomisation de la femme et de la jeune fille ».

La ministre du Genre a, à cette occasion, indiqué que la mobilisation des ressources par le gouvernement aussi bien au plan interne qu’auprès des partenaires permet le renforcement de la responsabilité de tous ainsi que l’amélioration des données probantes.

Ce sont là, a-t-elle dit, autant des chantiers ouverts qui vont être exploités afin de permettre un meilleur système de protection sociale, un accès aux services publics et aux infrastructures durables ainsi que l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes et des filles.

Chantal Safu Lopusa a, en outre, rappelé que la RDC a entrepris, au lendemain de la tenue de la 60ème session de la Condition de la femme, un grand chantier de renforcement de son environnement normatif, juridique et institutionnel, en ce qui concerne la meilleure protection de la femme.

Dans la même catégorie