ACP L’épidémie d’Ebola dépasse le cap de 1900 cas au Nord-Est de la près de 10 mois après sa déclaration AIP Côte d’Ivoire/ Don de kits d’accouchement aux mamans de la maternité du CHU de Yopougon MAP La Chambre des représentants poursuit l’institutionnalisation de la coopération avec les parlements africains sur la base d’une diplomatie solidaire (M. El Malki) ACP RDC: Les travaux de réparation des dragues d’Inga presque terminés, selon l’Ir Ngoyi AIP Côte d’Ivoire-PS Gouv 2019-2020/ Les villes doivent se soutenir dans leur développement (Ministre) ACP RDC: Trois missions d’observation électorale recommandent la révision de la loi électorale MAP Attaque contre une église dans le nord du Burkina Faso: trois morts ACP RDC: La DGM accorde deux mois aux étrangers en séjour irrégulier en RDC pour se mettre en ordre AIP Côte d’Ivoire/ Célébration éclatée des festivités socio-culturelles dans les maternelles de l’IEP de Niakara ACP Entrée en fonction du chef de la maison civile du Président de la République

RDC : mise en place des programmes étatiques pour l’équité du genre et l’autonomisation de la femme


  15 Mars      21        LeaderShip Feminin (440),

   

Kinshasa , 15 mars 2019 (ACP).- La République démocratique du Congo a mis en place un ensemble des programmes visant à améliorer la résilience, l’équité et l’autonomisation qui, bien que concernant toute la population, auront une incidence importante sur le bien-être des femmes et des filles, a indiqué jeudi dans la grande salle de l’assemblée générale de l’ONU, la ministre du Genre, enfant et famille.

Mme Chantal Safu Lopusa intervenait à la 63ème session à la Commission de la condition de la femme placée cette année sous le thème : « Le système de protection sociale, l’accès aux services publics et aux infrastructures durables au service de l’égalité des sexes et de l’autonomisation de la femme et de la jeune fille ».

La ministre du Genre a, à cette occasion, indiqué que la mobilisation des ressources par le gouvernement aussi bien au plan interne qu’auprès des partenaires permet le renforcement de la responsabilité de tous ainsi que l’amélioration des données probantes.

Ce sont là, a-t-elle dit, autant des chantiers ouverts qui vont être exploités afin de permettre un meilleur système de protection sociale, un accès aux services publics et aux infrastructures durables ainsi que l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes et des filles.

Chantal Safu Lopusa a, en outre, rappelé que la RDC a entrepris, au lendemain de la tenue de la 60ème session de la Condition de la femme, un grand chantier de renforcement de son environnement normatif, juridique et institutionnel, en ce qui concerne la meilleure protection de la femme.

Dans la même catégorie