NAN IITA inaugurates mobile App to help farmers control weeds ANP Sommet UA 2019: une vaste opération de salubrité au musée national de Niamey parrainée par DR Malika Issoufou ANP La Guinée soutient à la candidature du Président Issoufou Mahamadou à la présidence de la CEDEAO AIB Crise CDP : Eddie Komboïgo propose de ramener le BPN à 600 membres AIB Coupe EGEO: L’équipe féminine L2 et l’équipe masculine L3 s’octroient les trophées ANGOP PR encoraja selecção nacional de futebol ANGOP PR felicita jornalista angolana Luísa Rogério ANGOP CAN2019: Angola entra em acção LINA Making Liberia A New Hub For Ribbed Smoked Sheets Rubber In West Africa LINA At Grand Campaign March: CDC Shows Numerical Strength, Support For Weah Regime

RDC : Nécessité d’informations pluridisciplinaires à la base pour la promotion de la femme


Kinshasa, 29 fév. 2016 (ACP) – La ministre de la Femme, Famille et Enfant, Lucie Kipele Aky Azwa a exprimé lundi à Kinshasa la volonté du gouvernement à travers son ministère et ses partenaires sectoriels de voir les femmes bénéficier d’informations pertinentes et pluridisciplinaires à la base pour leur promotion, leur autonomisation et leur leadership, en vue de bâtir un monde d’égalité des sexes pour l’émergence d’ici 2030.

Mme Kipele, qui s’exprimait à l’ouverture de l’atelier de renforcement des capacités des cadres et agents du Centre national de documentation et d’information sur la famille (CENADIF/CNACR) sur les techniques de communication pour le changement des comportements, a inscrit cette activité dans le cadre du Programme de perfectionnement interne (PPI).

Elle a félicité le (CENADIF/CNACR) pour l’organisation de cette activité à soutenir afin que cette structure d’utilité publique puisse contribuer au rayonnement de son ministère.

Dans cette perspective, le CENADIF/CNACR s’attèle à former un noyau de formateurs issus de son personnel technique afin de réussir le pari d’investissement dans l’éducation des filles et des femmes par l’information diversifiée d’éveil de conscience en produisant des supports d’accomplissement. Cet investissement, a dit Mme Kipele, permettra de lutter contre les antivaleurs.

Kayu/Ndom

Dans la même catégorie