MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines Bulletin MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique) MAP L’intégration économique régionale au cœur de l’Africa CEO Forum 2019 à Kigali AGP La 14ème session ordinaire de la conférence des chefs d’état de la CEMAC : Le Gabon représenté par Julien Nkoghé Békalé LINA About 4,500 Cases On Dockets Of Magisterial Courts Under Clearing – Korkpor LINA Gov’t Employees Warned Against Undermining Policies, Programs LINA NPA Boss Refutes Reports Of Redundancy MAP Ouverture à Marrakech des sessions ministérielles de la COM2019 MAP MCR, instrument clé pour atteindre les objectifs de développement en Afrique (commission de l’UA) MAP A 34 ans, la boxeuse kényane Fatuma Zarika n’envisage pas encore de jeter les gants

RDC : Nécessité pour les institutions sociales de contribuer à l’atteinte de l’objectif de la parité


Kinshasa, 03 mars 2016 (ACP) – La directrice de l’école « Père Fréderic » baée dans la commune de Ndjili, Sifa Ndololo, a souligné mercredi à Kinshasa la nécessité pour toutes les institutions sociales de contribuer à l’atteinte de l’objectif de l’égalité de sexe entre l’homme et la femme d’ici 2030.

Selon Mme Sifa, qui s’exprimait au cours d’un entretien avec l’ACP, dans le cadre de la Journée internationale de la femme (JIF), « l’égalité de sexe est centrée sur une vision de durabilité à travers laquelle chaque membre de la société respecte les autres et réalise sa potentialité personnelle ».

Elle a fait remarquer que dans de nombreuses sociétés, les femmes portent le fardeau de nourrir, d’élever et d’instruire les enfants mais elles sont souvent exclues dans la prise des décisions familiales et communautaires qui concernent leur existence et leur bien-être. L’autonomisation des femmes, a-t-elle fait remarquer, est indispensable pour le développement du pays et la réduction de la pauvreté en RDC.

L’égalité de chance, a-t-elle ajouté, doit être intégrée dans tous les secteurs notamment dans la planification familiale, dans l’éducation, dans l’élaboration des projets d’infrastructures, dans la conception du matériel didactique et dans la méthode pédagogique.

Mme Sifa a enfin appelé les femmes à comprendre que l’égalité entre les filles et les garçons signifient simplement qu’on donne les mêmes chances aux deux sexes pouvant les aider à poursuivre leurs études afin de donner le meilleur d’eux-mêmes et d’émerger sans distinction de sexe ou de rang social.

Kayu/May

Dans la même catégorie