APS FAN ZONE DE LA PROMENADE DES THIESSOIS : SOUS LES RAFALES D’AIR FRAIS, DES SUPPORTERS POUSSENT L’ÉQUIPE À LA VICTOIRE APS SENEGAL/DAGANA: 30.000 PERSONNES ONT DES DIFFICULTÉS D’ACCÈS À L’EAU POTABLE APS KALIDOU KOULIBALY :  »NOUS AVONS MONTRÉ DU BEAU JEU » MAP L’intégration régionale en Afrique reste « faible », selon l’IIRA MAP Plus d’un milliard USD de projets à financer au 7è Africa CEO Forum (organisateurs) LINA ALJA Urges Pres. Trump To Extend DED For Liberians In US ACP Bakambu envoie la RDC à la phase finale de la CAN 2019 ACP La stratégie « Mettre fin à la Tuberculose d’ici 2030 » reste la seule arme de la RDC contre cette maladie LINA New ‘Timing’ Reform Agreed At Freeport To Break Trade Barriers ACP Le Président Félix Tshisekedi encourage les Léopards

RDC : organisation de la 1ère conférence internationale des Programmes francophones de formation en épidémiologie de terrain


Kinshasa, 27 mars 2017 (ACP).- La RDC organise, à travers le Réseau Africain d’épidémiologie de terrain (AFENET) avec l’appui de CDC Atlanta, du 27 au 29 mars à Kinshasa la 1ère conférence internationale des Programmes francophones de formation en épidémiologie de terrain.

Cette conférence veut permettre aux participants de s’exprimer et de discuter dans une langue qu’ils maîtrisent bien sur la durabilité du Programme de formation épidémiologique de terrain (FETP), a indiqué le président de l’AFENET, Pr Tshimanga, ajoutant qu’elle vise également de trouver des solutions réalistes à cette durabilité et à comprendre le fonctionnement de cette structure.

« Il est donc opportun, qu’ensemble,  à la fin de nos travaux nous fournissons une plate-forme aux pays francophones pour partager leurs expériences uniques en mettant en œuvre des programmes de formation en épidémiologie sur le terrain dans la région », a déclaré le ministre de la santé publique, Oly Ilunga Kalenga, qui a lancé l’ouverture de cette conférence. le ministre de la santé publique a souligné qu’il y a lieu de s’engager avec le Réseau africain d’épidémiologie de terrain pour explorer les opportunités de participation aux activités du réseau afin de bénéficier des services et privilèges d’appartenir à AFENET.

Pour le directeur du Programme DRCFETP, Dr Kebela Ilunga, cette conférence de partage d’expérience et de réflexion sur le mécanisme de pérennisation est une occasion pour les nations invitées et le pays hôte pour renforcer la collaboration entre leurs différentes nations et institutions. Treize pays  participeront à cette conférence : Benin, Burkina Faso, Gabon, Burundi, Les îles Comores, Djibouti, Guinée Bissau, Guinée Conakry, Guinée équatoriale, Madagascar, Mauritanie, Mali, Niger, Sénégal, Îles Seychelles, Tchad, Togo, Côte d’ivoire, Cameroun et  Rwanda.

L’OMS salue la clairvoyance du gouvernement congolais pour la tenue de cette conférence avec l’appui de CDC Atlanta.
Pour le directeur pays de CDC, Dr Raimi, cette conférence  vient à point nommé car l’épidémie d’une maladie en RDC avec sa superficie de 2345000 km2 et ses neuf pays limitrophes, peut être vue comme une épidémie potentielle dans dix pays.

Il a remis au ministre de la santé publique le prix du centre global de la santé du CDC Atlanta pour son rôle dans le contrôle de l’épidémie Ebola en Afrique de l’Ouest.

Les programmes de. Formation en épidémiologie de terrain ont été mis en place dans beaucoup de pays par les États-Unis d’Amérique, a fait savoir le président de l’AFENET, le prof Tshimanga. Ces programmes, a-t-il dit, fonctionnent selon un modèle américain basé sur l’apprentissage à l’école pour une période minimum de deux ans. Le 1er programme en dehors des USA était au Canada. En Afrique, cela a commencé au Zimbabwe sous appellation des écoles ouvertes, suivi de Ouganda, Kenya et Ghana. Tous ces programmes étaient anglophones. C’est en 2010 que le programme francophone a commencé en Afrique par l’Afrique de l’ouest, puis centrale basé au Cameroun, a rappelé le Pr Tshimanga.

FNG/Kayu/KGD

Dans la même catégorie