AIP L’AIP remporte deux prix au Grand Prix FAAPA 2021 AIP La journée de l’entreprenariat féminin célébrée à Abidjan APS LES INVESTISSEMENTS DES ENTREPRISES CHINOISES EN AFRIQUE ESTIMÉS À 43 MILLIARDS DE DOLLARS EN FIN 2020 (LIVRE BLANC) AGP Guinée/Éducation : Pierre Kolié, 5ème de la République en sciences expérimentales au bac unique session 2020 plaide pour une bourse d’études à l’étranger AGP Guinée/Transition : Compte rendu du Conseil des Ministres AIP La Côte d’Ivoire s’offre 836 400 doses de vaccin Sinopharm pour lutter contre le covid-19 AIP La Suisse et la Côte d’Ivoire signent trois accords en matière de migration à Berne AIP Plus de 200.000 orphelins du Sida attendent d’être pris en charge en Côte d’Ivoire AIP Le Festival de l’électronique et du jeu vidéo d’Abidjan innove avec les Gaming Awards MAP Dakar: clôture de la 8e réunion du Conseil exécutif de la FAAPA par l’adoption du Plan d’action pour l’année 2022

RDC: Poursuite de la mission de régularisation de la situation des nouvelles unités en provinces


  12 Novembre      107        Politique (19503),

   

Kinshasa, 12 Novembre 2018 (ACP).- Le ministre d’Etat en charge de la Fonction publique, Michel Bongongo poursuit sa mission de régularisation en provinces de la situation des nouvelles unités de l’administration publique, a appris lundi l’ACP d’une source proche de ce ministère.
Le ministre qui venait de signer une série d’arrêtés portant régularisation des nouvelles unités a indiqué « qu’il n’était pas normal de laisser les agents de l’Etat prester au sein de l’administration publique depuis plusieurs années sans numéro matricule ni salaire ».
« C’est dans ce souci d’améliorer la situation du fonctionnaire de l’Etat que j’effectue cette mission qui m’a été confiée par le Président de la République, Joseph Kabila Kabange de faire la ronde des provinces en vue de régulariser la situation des nouvelles unités », a-t-il dit. A ce sujet, le ministre d’Etat Bongongo a mis en place des commissions présidées par les gouverneurs des provinces pour statuer au cas par cas.
Selon le ministre d’Etat à la Fonction publique ces commissions, composées notamment des chefs de division, des chefs de district et des syndicalistes, travaillent dans l’impartialité afin de mettre fin aux injustices, au clientélisme, au favoritisme et au népotisme dont seraient victimes certaines nouvelles unités. Pour le ministre d’Etat, les différents services de l’administration procéderont, après l’affichage des arrêtés, au recensement des nouvelles unités pour leur intégration aux fichiers du personnel de l’Etat. ACP/Kayu/DNM/FMB

Dans la même catégorie