APS LES ACTEURS POLITIQUES DANS L’OBLIGATION DE DISCUTER DE LA GESTION DES RESSOURCES NATURELLES (DIOUF SARR) APS LA COMMUNE DE SANDIARA, UN BON ÉLÈVE DE « MARKETING TERRITORIAL », SELON OUMAR GUÈYE APS PACASEN : UNE ALLOCATION DE 149 MILLIONS CFA PRÉVUES POUR LES SIX COMMUNES BÉNÉFICIAIRES DE FATICK AGP Assassinat-Rouen/ Le Président Alpha Condé adresse ses condoléances à la famille Barry et au Peuple de Guinée suite à l’assassinat du docteur Mamoudou Barry AGP Kaloum-Inondations : Des sociétés sur l’occupation des canaux d’évacuation des eaux AGP Labé-Société : Des élus et agents de sante apprennent l’enregistrement des naissances APS EROSION CÔTIÈRE ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES : L’UE OFFRE 3,280 MILLIARDS DE FRANCS CFA AU SÉNÉGAL APS ACTE 3, PHASE 2 : LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES DE THIÈS FORMULENT LEURS ATTENTES APS LUTTE CONTRE LE TERRORISME : CHEIKH TIDIANE GADIO PRÔNE L’ÉLARGISSEMENT DU G5 SAHEL AGP Guinée/société : Bilan de La fondation SOVEE en faveur des femmes des et enfants démunis

RDC-Télécommunications : la fusion Orange/Tigo jugée conforme à la législation congolaise


  26 Avril      60        Economie (24437), Entreprises (1271),

   

Kinshasa, 26 Avril 2016 (ACP).- Le Vice-Premier ministre en charge des Postes, télécommunications, Nouvelles technologies de l’Information et de la Communication (PTNTIC), Thomas Luhaka, a affirmé mardi, à Kinshasa que la fusion des opérateurs des télécommunications Orange Tigo est conforme à la législation congolaise.

Il a fait, à l’occasion de la consécration de cette fusion, quelques observations ayant trait à la conformité à la législation congolaise et à la consolidation du bon fonctionnement des opérateurs du secteur des télécommunications, soulignant que la RDC, pays en développement, est minée par deux fléaux, à savoir la pauvreté et l’ignorance.

Aussi, le développement des NTIC va aider à lutter contre ces fléaux. C’est pourquoi, le gouvernement a encouragé la consolidation de cette opération du fait que les clients vont bénéficier notamment de la disparition des frais d’interconnexion qui existait entre les deux sociétés des télécommunications.

Le directeur général de la société Orange/RDC, Jean Michel Garrouteigt, a rappelé les différentes étapes ayant abouti à la fusion de ces deux géants du secteur des télécommunications de la RDC, indiquant que le processus était crucial.

Il a rappelé la progression de la couverture nationale opérée par son entreprise qui est passée de deux millions d’abonnés en 2012, au moment de son implantation, à cinq millions, en 2015, précisant qu’avec l’acquisition de TIGO, la marque Orange détient désormais 30% des parts de marché avec un parc d’environ dix millions d’abonnés.

Cette progression, selon Jean Michel Garrouteigt, est due notamment à la qualité des services offerts à la clientèle et celle d’après vente garantie par des boutiques répondant aux standards internationaux.

Il a indiqué que dans sa nouvelle approche, Orange/RDC va renforcer son déploiement sur l’étendue du territoire national tout en assurant l’intégration au plan du fonctionnement de ces deux entreprises et garantir la protection sociale de tous les agents hérités de l’union de Orange et de Tigo.

M. Prosper Matungulu, représentant le directeur général de l’Autorité de régulation, a confirmé le respect de la procédure en conformité d’acquisition de la société Tigo par Orange. Un film documentaire présentant le déploiement de la société Orange dans la province du Kongo Central a été projeté à l’intention de l’assistance. ACP/Kayu/Mat/Fmb

Dans la même catégorie