ANP L’état d’urgence prorogé dans deux départements de la région de Tillaberi (Ouest) ANP ‘’Les non affiliés’’ consacrés comme une 3ème catégorie des partis AGP CAN 2019 : les 24 équipes qualifiées désormais connues AGP Clôture du Programme National de la Réintégration Socioéconomique (PNRSE) AGP Journée mondiale du rein: « Les maladies rénales sont des maladies silencieuses » dixit Pr Alpha Oumar Salla Bah ANP Niger : Révocation de trois maires pour ‘’ irrégularités’’ dans la gestion AIP Côte d’Ivoire/ Le Comité de direction de la PABRA s’imprègne du fonctionnement du CNRA AIP Côte d’Ivoire/ Les femmes du mouvement Synergie ADO célébrées AIP Côte d’Ivoire/ Des leaders communautaires de Prikro sensibilisés sur la prévention de la fièvre de Lassa MAP 2è session de la Commission mixte Maroc-Libéria : Signature de plusieurs accords de coopération

RDC : une chanson pour promouvoir la protection des forêts à Boma et Bas-Fleuve


Kinshasa, 22 juillet 2017 (ACP).- Une chanson relevant la promotion des approches du Programme d’investissement pour la forêt (PIF), à travers le projet de gestion améliorée des paysages forestiers (PGAPF), est en gestation dans les milieux d’exécution de ce projet utile pour la protection  de l’environnement à Boma et dans le Bas-Fleuve au Kongo Central, a indiqué samedi à l’ACP M. Jean Paul Vuavu, chef du projet et animateur de l’organe d’exécution  de l’Action concertée pour le développement durable (ACODEP).

Selon M. Vuavu, cette chanson, qui propose à la population locale, principalement aux paysans, chasseurs, manages, ayants droits fonciers, autorités coutumières, traditionnelles et politico-administratives, les nouvelles méthodes de conservation de la nature, met un accent sur l’application du système agro-forestier et la mise en défens afin d’améliorer le bien-être communautaire et la gestion durable des forêts dans le but de réduire les effets liés à l’utilisation des terres.

Elle exhorte les communautés à s’investir dans la plantation des arbres tels que l’acacia et les autres essences locales associées avec les maniocs, les arachides, les maïs, les arbres fruitiers et les autres cultures vivrières afin de reconstituer les forêts, augmenter les revenus et lutter contre le changement climatique.

Le message  du ministère de l’environnement et développement durable, présenté par le Programme d’investissement pour la forêt (PIF) à travers le PGAPF avec le financement de la Banque mondiale, recommande aux communautés,  chasseurs, pêcheurs, jeunes et vieux d’exempter la forêt  mise en défens des feux de brousse pour lutter contre le changement climatique. ACP/Kayu/BSG/KGD

La mairie de Boma évalue les activités d’indentification et d’enrôlement des électeurs avant la fin de l’opération

Boma, 22 juillet 2017 (ACP).-  La maire de Boma, Marie Josée Niongo Nsuami,  et la Commission  électorale nationale indépendante (CENI), ont évalué,  vendredi à Boma, les activités d’indentification et d’enrôlement des électeurs avant la fin de l’opération au Kongo Central.

Mme Niongo Nsuami a constaté le faible taux d’enrôlement des électeurs enregistrés dans sa juridiction avant la  clôture de l’opération prévue le 10 août prochain, estimant que la ville de Boma n’a pas encore atteint le nombre souhaité d’enrôlés pour deux sièges.

Elle a ainsi invité les cadres de base, les chefs d’entreprises et les journalistes à s’impliquer dans la sensibilisation pour sauver la ville face à ce faible taux d’enrôlement.

« Fournissons un effort pour remplir notre devoir civique », a recommandé la maire de Boma, qui a exhorté la population de sa juridiction à la prise de conscience et au patriotisme, soulignant que « c’est ensemble que nous allons sceller la destinée de la ville de Boma et de la République Démocratique du Congo ».

Plusieurs stratégies ont été proposées par les participants en présence pour arriver à sauver réellement l’image de la ville avant la fin de l’opération d’identification et enrôlement des électeurs. ACP/Kayu/BSG/KGD

Dans la même catégorie