MAP Kenya : Vers l’adoption du yuan chinois comme monnaie de réserve (Banque centrale) MAP La BAD présente le premier indice de réglementation du secteur de l’électricité en Afrique MAP M. Benabdelkader s’entretient à Marrakech avec plusieurs ministres africains et arabes des moyens de renforcer la coopération dans le domaine de la modernisation de l’administration publique MAP Sahara: L’Envoyé personnel de l’Onu en tournée dans la région à partir de samedi GNA Man murdered and buried at Assin Otabilkrom AGP L’Opam indignée par les arrestations à répétition des journalistes AGP Bientôt un observatoire intégré santé-environnement au Gabon GNA Development Expert wants Public perception of development changed.

RDR: Maurice Kouakou Bandama annonce un congrès de vérité en septembre prochain


  17 Juillet      45        Culture (1811), Photos (18176), Société (39959),

   

Abidjan, 16 juil 2017 (AIP)- En mission d’information et de remobilisation samedi à Abengourou, le ministre de la culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandama, a annoncé aux militants de cette localité que le prochain congrès du RDR sera un congrès de vérité.

« Le congrès de septembre sera un congrès de vérité », a-t-il martelé, rassurant les militants d’Abengourou sur la prise en compte de leurs propositions issues du pré-congrès. « Tout ce que vous avez proposé pendant le pré-congrès fera l’objet de débat au congrès », a-t-il assuré.

Le secrétaire général adjoint du RDR chargé des cultes a également assuré que ce 3e congrès ordinaire sera l’occasion pour le parti de réfléchir sur les réponses à apporter aux nombreuses plaintes des militants. « Les plaintes sont nombreuses  et nous devons nous mettre ensemble pour les régler au fur et à mesure », a-t-il soutenu.

En attendant ce congrès, l’émissaire de la direction du RDR a invité les militants d’Abengourou à  plus d’engagement dans le parti. « Il faut encore plus d’engagement dans le RDR afin que le président Alassane Ouattara puisse travailler et faire de la Côte ce que le président Houphouët à toujours souhaité, c’est-à-dire, un pays de paix où il fait bon vivre », a-t-il signifié aux militants d’Abengourou.

rkk

Dans la même catégorie