ANP Niger : La rentrée scolaire reportée au 15 Octobre 2020 ANP La Consule Générale du Burkina Faso élevée au Grade d’Officier dans l’Ordre du Mérite du Niger APS TNT : 92% DE TAUX DE COUVERTURE (RESPONSABLE PROJET) AIP Ladji Abou Sanogo installé officiellement dans ses fonctions de délégué général de l’UNJCI ACP La pastèque augmente la vitalité des vaisseaux sanguins, selon un médecin ACP Dr Nico ou génie artistique dans le fondement de la musique congolaise moderne (Arthur Kayumba) ACP La 20ème édition du Festival national de Gungu confirmée du 24 au 28 septembre 2020 au Musée national de la RDC AGP Siguiri/Société : Renforcement des capacités des jeunes au montage des projets. AGP Mamou/environnement : 10 hectares de forêts reboisés par les chasseurs de Teguereya APS LE PROJET GOYN PRÉSENTÉ AUX ACTEURS DE DIOURBEL

Réalisation de 7 forages dans la commune urbaine


  27 Juillet      12        Travaux publics (270),

   

Conakry, 27 juil. (AGP)- Les députés de la préfecture de Mamou ont annoncé lors d’un point de presse, la construction de sept (7) forages pour les quartiers de la commune urbaine, dont l’accès à l’eau potable est encore difficile. Il s’agit des quartiers, Horefello, Séré, Kimbely et Thiewgol.

Les Honorables Fatoumata Diallo et Moussa Bangoura, tous du RPG/Arc-en- ciel, sont revenus dans leur préfecture pour restituer les travaux des deux (2) mois de session à l’Assemblée nationale.

Les deux parlementaires ont sensibilisé les citoyens de la ville-carrefour sur le respect des mesures barrières dans le cadre de la lutte contre le covid-19 qui continue de se propager à Mamou. Aussi, les préparatifs pour les examens nationaux ont-ils été abordés par les deux députés.

« Une question a attiré mon attention au cours de ce point de presse. C’est l’échec des apprenants qui font les examens. Il va falloir qu’on se donne les mains pour relever le défi, en mettant en place des groupes de révision », a proposé l’honorable Fatoumata Biro Diallo.

Quant à l’Honorable Moussa Bangoura, il a souligné que cette neuvième, législature est un peu différente de la huitième. « Au sein de la huitième législature il y avait beaucoup de pagaille. Les gens de l’opposition s’insultaient, criaient .Ils se bagarraient même. Mais de nos jours, les jeunes sont mûrs et bien formés. Ils reflètent les valeurs du pays », a-t-il conclu.

Dans la même catégorie