APS LES POPULATIONS INVITÉES À S’APPROPRIER SEN’EAU, « UN PATRIMOINE À 55 POUR CENT SÉNÉGALAIS’’ APS MÉDINA BAYE VA CÉLÉBRER LE MAOULOUD DANS LE RESPECT DES GESTES BARRIÈRES (PORTE-PAROLE) APS LE CONSEIL SUPÉRIEUR DE LA MAGISTRATURE SAISI DU RAPPORT DE L’IGAJ SUR TÉLIKO APS REPLI DE 2, 5 % DU PIB AU 2E TRIMESTRE (ANSD) APS LES DÉCHETS PLASTIQUES, UNE « MENACE GRAVE » POUR LA PLANÈTE ET LES OCÉANS (PRÉSIDENT CAOPA) APS VERS UN UN GROUPE DE TRAVAIL PLURIDISCIPLINAIRE DU PROJET « DUNDËL SUUF’’ À SÉDHIOU APS LA BAD INTÈGRE LE CONSEIL D’ADMINISTRATION DU FORUM MONDIAL SUR L’INVESTISSEMENT (COMMUNIQUÉ) APS GESTION DES ORDURES : LES PRN, UN PARI CONTRE LES ’’DÉPÔTS SAUVAGES’’ MAP Fièvre de la vallée du Rift en Mauritanie: trois morts MAP UEMOA : la croissance prévue à 1,3% en 2020

Reboisement : Abdou Karim Sall appelle à démultiplier les pépinières privées


  1 Septembre      4        Environnement/Eaux/Forêts (2106),

   

Thiès, 1er sept (APS) – Le ministre de l’Environnement et du Développement durable a appelé mardi, en visitant une pépinière privée à Keur Madaro, dans la région de Thiès (ouest), à démultiplier les initiatives privées de ce genre pour créer des emplois et produire les plantes dont le pays a besoin.

‘’C’est une initiative qu’il faut démultiplier, au vu de l’importance que cela représente pour les populations’’, a recommandé M. Sall de la visite de la pépinière, en compagnie du directeur des eaux et forêts.

‘’La reproduction de cette initiative dans toutes les régions du Sénégal va créer des emplois verts et contribuer à la fourniture d’espèces dont la population a besoin’’, a-t-il souligné.

La direction des eaux et forêts ne disposant pas d’une quantité suffisante de plants pour la campagne de reboisement, la collaboration avec la pépinière de Keur Madoro va permettre à ceux qui veulent reboiser d’en trouver, selon Abdou Karim Sall.

Selon son promoteur, la pépinière visitée par le ministre de l’Environnement a été fondée en 1981 et dispose de plus de 150.000 plants.

‘’Je pense que nous allons collaborer et travailler ensemble dans le cadre du programme de reboisement, car il y a des espèces rares dont on aura besoin, que l’on ne retrouve pas à la direction des eaux et forêts’’, a-t-il souligné.

Les services du ministère de l’Environnement pourraient aussi nouer un partenariat avec les initiatives privées, dont la pépinière de Keur Madaro.

Cheikh Fall, qui a hérité cette pépinière de son père, emploie 20 jeunes qui font pousser des plants destinés à l’horticulture, au maraîchage et au jardinage. Il reçoit de nombreux étudiants stagiaires.

Abdou Karim Sall a aussi évoqué l’importance d’une ‘’implication des collectivités territoriales’’ dans la campagne de reboisement, en vue de sa réussite.

Dans la même catégorie