APS DES MANIFESTANTS SACCAGENT L’ENTRÉE DU TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE LOUGA APS CAN U17 : LA CAF ANNONCE UNE LISTE SUPPLÉMENTAIRE DE 10 JOUEURS (CAF) APS LIGUE AFRICAINE DES CHAMPIONS : TEUNGUETH FC -MOULOUDIA CLUB D’ALGER MAINTENUE CE SAMEDI GNA FAO Food Price Index rises for ninth consecutive month in February GNA GAF congratulates CDS GNA COVID-19: NHIA extends service periods to students before SHS reopening GNA Covid-19 vaccination ongoing smoothly at Oblogo GNA Inter Allies coach optimistic about survival in GPL GNA NSA sends goodwill messages to Black Satellites GNA MoYS believes Ghana can clinch 2021 CAF U-20 AFCON trophy

RECONSTITUTION DU CAPITAL SEMENCIER : LES OBJECTIFS LARGEMENT DÉPASSÉS À FATICK


  20 Février      10        Economie (11253),

   

Fatick, 19 fév (APS) – Les objectifs de la région de Fatick (centre) pour la collecte de semences destinées à la reconstitution du capital semencier, en vue du prochain hivernage, ont été largement dépassés, a assuré vendredi le directeur régional du développement rural (DRDR), Mamadou Badiane.

‘’Concernant les semences, pour toutes les variétés, on a dépassé largement les objectifs de collecte, avec, à ce jour, 12.993,197 tonnes collectées, soit une valeur estimée à 3 milliards 528 millions 308 mille 125 francs CFA’’, a indiqué M. Badiane.

Il s’entretenait avec des journalistes sur le déroulement de la campagne de commercialisation des graines d’arachide.

‘’Cette importante quantité rassure, dans la perspective de la reconstitution du capital semencier pour le prochain hivernage’’, a dit Mamadou Badiane.

Le DRDR rappelle que lors de la précédente campagne de commercialisation des récoltes d’arachide, la région de Fatick avait collecté 3.278,185 tonnes de semences – contre 12.993,197 tonnes pour la présente campagne.

Selon M. Badiane, la hausse de la quantité de semences collectées est due à la rentabilité de l’activité de reconstitution du capital semencier. Elle offre beaucoup d’opportunités aux opérateurs privés stockeurs, selon lui.

‘’Ces derniers, a-t-il souligné, ont la possibilité de vendre leurs stocks à l’Etat, mais aussi dans d’autres marchés de la sous-région africaine.’’

Dans la même catégorie