AIP COVID-19: Onze nouveaux cas confirmés en Côte d’Ivoire (Ministère) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID 19: Une batterie de mesures pour supporter la crise sanitaire (PM) AIP Covid-19 : Amadou Gon annonce un plan de 1700 milliards de FCFA pour soutenir l’économie APS CORONAVIRUS : LE GROUPE BANCAIRE UBA OFFRE 150 MILLIONS DE FRANCS CFA AU SÉNÉGAL AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19 : Un cabinet d’intelligence économique s’inquiète de l’impact de la pandémie sur la filière cacao APS DÉCÈS DE L’ANCIEN PRÉSIDENT DE MARSEILLE, PAPE DIOUF APS TAMBACOUNDA : DES DONS EN VIVRES ET UNE ASSISTANCE FINANCIÈRE À PLUSIEURS GROUPES SOCIOÉCONOMIQUES APS LES ETATS MEMBRES DE L’OIF DEVRAIENT CONTRÔLER LE TRAVAIL DU SECRÉTARIAT GÉNÉRAL (PENDA MBOW) AIP COVID-19 : Des infectiologues internationaux émettent des doutes sur le bilan réel des chiffres en Chine AIP COVID 19: Des leaders d’opinion de Touba sensibilisés au respect des mesures sanitaires

Réduction du train de vie de l’Etat : l’Opposition gabonaise appelée à un sursaut national et à la responsabilité


  14 Juillet      57        Finance (426), Politique (8351),

   

Libreville, 14 juillet (AGP) – Après la séance de travail qu’il a eue avec responsables des partis politique de la Majorité républicaine et sociale pour l’émergence, mercredi dernier, le Premier ministre gabonais, Emmanuel Issoze Ngondet, a poursuit, ce vendredi à Libreville, sa démarche pédagogique auprès des responsables de 41 partis d’opposition sur les mesures de réduction du train de vie de l’Etat. Il a appelé les uns et les autres à un sursaut national et au sens de la responsabilité.

Le Premier ministre gabonais a, dans son intervention, invité l’Opposition à taire ses divergence d’opinions dans cette période difficile de crise que traverse le pays tout étant solidaire aux mesures annoncées par le gouvernement pour réduire le train de vie de l’Etat, afin d’aboutir au redressement et à l’assainissement des finances publiques.

«Je vous invite à un sursaut national et à un sens de responsabilité comme vous l’avez fait en participant au dialogue politique d’Angondjé et en faisant partie du gouvernement actuel pour l’intérêt supérieur de la Nation», a-t-il dit.

Le chef du gouvernent est revenu sur les réformes engagées, dans son adresse qui a consisté à susciter l’adhésion de la plate-forme des 41 partis politiques de l’opposition aux mesures prises par le Gouvernement, dans l’optique de relancer l’économie.

Il s’agit notamment de trois catégories de réformes qui soutiennent la démarche gouvernementale à savoir : assainir les finances publiques, réduire la masse salariale, optimiser les recettes et promouvoir les investissements afin d’attiser l’attractivité économique dans le cadre du Plan de Relance Economique (PRE).

En réponses, les responsables des 41 partis politiques, par le canal de certains intervenants, se sont prononcés en guise de contributions pour permettre au Gouvernement d’atteindre ses objectifs. Ils ont apprécié la volonté du gouvernement.

Cette séance de travail est la matérialisation de la volonté du président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba qui a demandé aux membres du gouvernement, lors du conseil des ministres du 3 juillet dernier, d’expliquer non seulement aux forces vives de la nation, mais également à l’ensemble de la population, le bien fondé desdites mesures.

SN/FSS

Dans la même catégorie