AIB 27 nouveaux arbitres instructeurs burkinabè formés par la FIFA AIB Une association appelle à une utilisation rationnelle de l’énergie ANP Agadez : Don 16 motos et de 3 véhicules du Projet Pôles Ruraux aux services régionaux et à la Chambre régionale d’agriculture (CRA) ANP Visite d’Etat en Chine du Président Issoufou : arrivée à Hangzou, 1ère étape ACP L’épidémie d’Ebola dépasse le cap de 1900 cas au Nord-Est de la près de 10 mois après sa déclaration AIP Côte d’Ivoire/ Don de kits d’accouchement aux mamans de la maternité du CHU de Yopougon MAP La Chambre des représentants poursuit l’institutionnalisation de la coopération avec les parlements africains sur la base d’une diplomatie solidaire (M. El Malki) ACP RDC: Les travaux de réparation des dragues d’Inga presque terminés, selon l’Ir Ngoyi AIP Côte d’Ivoire-PS Gouv 2019-2020/ Les villes doivent se soutenir dans leur développement (Ministre) ACP RDC: Trois missions d’observation électorale recommandent la révision de la loi électorale

Réhabilitation prochaine en RDC du Fonds de garanties bancaires en faveur des PME


  13 Avril      76        Economie (23682), Finance (3757),

   

Kinshasa, 13 Avril 2018 (ACP).- Le gouvernement   a décidé de réhabiliter   le Fonds de garanties bancaires de 10.millions d’USD  en vue de valoriser  le crédit d’investissement de l’Office de promotion des Petites et moyennes entreprises (OPEC), a appris vendredi  l’ACP du ministère des PME, à l’issue d’une réunion  que le ministre des Petites et moyennes entreprises, Bienvenu Liyota Ndjoli, a eu  mercredi dernier avec les représentants des organisations patronales du secteur.
Selon la source, ce fonds prendra la forme d’une mutualisation, à travers une ligne de financement par la dotation progressive, d’un montant de 10 millions d’USD.
Ce Fonds de garanties, a-t-elle précisé, est présenté comme un dispositif  financier ayant pour objectif d’encourager les institutions  financières, en particulier les banques, à accorder des crédits ou prêts, à moyen ou long terme à des entreprises (sans garantie suffisante) réputées ou PME selon la législation en vigueur en RDC.
« Le secteur des PME jour un rôle important dans la croissance inclusive, la diversification de l’économie, l’émergence d’une classe moyenne congolaise, la lutte contre le chômage des jeunes, la promotion socio-économique  de la femme et la réduction de la pauvreté. Ce secteur est confronté en RDC à un large éventail des déficits techniques et financiers tel que le manque d’encadrement et d’assistance et l’inaccessibilité au crédit  », a indiqué le ministre Bienvenu Liyota.
Après échanges, le ministre Liyota a mis en place une commission ad hoc composée des délégués de toutes les parties prenantes afin d’enrichir les modalités d’accès à ce fonds. ACP/Mat/Nmj

Dans la même catégorie