AIP L’ONG Pékan entend œuvrer à la moralisation de la vie publique dans le Hambol GNA NPP, NDC have equal slots on Appointments, Business Committees of parliament GNA Ministry of Aviation to engage BA on flights to London GNA COVID-19: Ghana confirms six more deaths MAP Gabon : Ali Bongo exige du gouvernement des résultats concrets pour un développement vigoureux AIP Au moins cinq priorités à relever par la Côte d’Ivoire dans l’atteinte des ODD dans les cinq prochaines années AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Tournoi UFOA B: Le Ministre Danho exprime la reconnaissance de l’Etat aux Eléphanteaux AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les postes téléviseurs désormais supprimés dans les établissements sanitaires AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un projet de promotion des droits de la femme lancé mercredi à Abidjan AIP Côte d’Ivoire -AIP/Le Cénacle des journalistes séniors présenté au ministre de la Communication et des Médias

Religion / Les jeunes chrétiens et islamiques du Bénin appelés à s’accepter et promouvoir la paix


  13 Janvier      10        Société (27459),

   

Porto-Novo, 13 janv. 2021 (ABP) – Les responsables du Programme des relations islamo-chrétiennes en Afrique (PRICA), ont à la faveur d’un séminaire national initié à l’endroit des jeunes et des leaders chrétiens et musulmans du Bénin à Porto-Novo, appelé mardi, la couche juvénile béninoise appartenant à ces deux religions à s’accepter et à promouvoir la paix pour un développement durable en cette période où le pays se prépare à l’élection présidentielle.

Sous la houlette du président national du PRICA, Nicodème Alagbada, pasteur de l’église protestante du Bénin, cette rencontre a regroupé majoritairement des jeunes chrétiennes et musulmanes autour des thèmes : « Le rôle des leaders religieux dans la promotion de la paix et la réconciliation » et « Les jeunes et la tolérance religieuse ». Les initiateurs sont revenus sur la nécessité de s’accepter, de se réconcilier et de se tolérer afin de promouvoir la paix pour un développement durable.

Selon le président national du PRICA, à voir le contexte dans lequel se trouve le Bénin actuellement, le Programme a initié ce séminaire pour saisir au mot les leaders politiques du pays qui, selon lui, parlent actuellement de paix et de réconciliation. Dans ce sens, il s’interroge sur ce que doit être l’apport de la religion, des chrétiens et des musulmans.

Pour contribuer et appuyer cet esprit de paix, Nicodème Alagbada a souligné qu’il faudrait que chacun sache ce qu’on met dans la paix et ce qui se définit par le vocable ‘’réconciliation’’ « Depuis hier, et chrétiens et musulmans nous sommes arrivés à comprendre que la paix est fondamentale pour un développement durable. Sans paix aucun développement ne serait possible » a-t-il soutenu.

Abordant l’aspect relatif à la couche juvénile, le président du PRICA au Bénin a rappelé que ce sont les jeunes qui sont utilisés et exploités pour tout dans les pays, d’où la nécessité de leur parler de la tolérance religieuse, de réfléchir et de voir avec eux, comment jeunes chrétiens et jeunes musulmans en s’acceptant, peuvent se mettre ensemble pour bâtir une société qui respecte la dignité humaine.

Il a appelé la jeunesse du Bénin en général à s’accepter et à promouvoir la paix pour le bien-être communautaire.

Rappelons que les participants ce séminaire ont été édifiés sur comment promouvoir la paix, la relation qui existe entre la paix et la politique, ce qu’est la tolérance dans la religion.

ABP/ID/IA

Dans la même catégorie