AGP MTP : le ministre Moustapha Naïté se dit « satisfait » de l’évolution des travaux au Foutah ANP Validation technique d’une étude pour la réhabilitation de l’ANP pour quelque 542 millions de FCFA ANGOP Funérailles de Jonas Savimbi ont lieu en Juin ANGOP L’Angola compte sur le soutien du Portugal dans le secteur de l’aquaculture ACI LES FIDELES DE L’EGLISE CATHOLIQUE EXHORTES A GARDER LA DIMENSION DE LA PRIERE CONFIANTE ET SILENCIEUSE ACI LE GOUVERNEMENT INVITE A SURMONTER LA CRISE FINANCIERE ACI LE GUICHET UNIQUE, GAGE DE LA TRACABILTE DES RECOUVREMENTS DES RECETTES MUNICIPALES ABP Message à la Nation après les législatives du Président Talon. ABP 36 députés donnent naissance au groupe parlementaire « Bloc Républicain » ANP Niger: Le chef de l’État préside une réunion du Conseil National de Sécurité (CNS)

Remise à Agadir du Prix Louis D’Hainaut de la meilleure thèse en technologies éducatives à la Marocaine Fouzia Messaoudi


Rabat, 03 juin 2015 (MAP) – La chercheuse marocaine Fouzia Messaoudi a reçu, mercredi à Agadir, le Prix Louis D’Hainaut de la meilleure thèse en technologies éducatives, une distinction qui lui a été décernée en marge de la 7ème édition du colloque « Environnements informatiques pour l’apprentissage humain » (EIAH), qui se tient du 2 au 5 juin à Agadir.

Le jury a décerné, à l’unanimité, le Prix Louis D’Hainaut 2015 à Mme Messaoudi pour la thèse portant sur les « Dispositifs de e-Learning : quels usages pour améliorer la formation au Maroc ? Du premier baromètre national du e-Learning à l’étude de cas de la formation continue » qu’elle a soutenue, le 25 mai 2013 à l’Université Hassan II de Casablanca (Mohammedia).

Mme Messaoudi est la deuxième lauréate du Prix Louis D’Hainaut, lancé en 2014 par l’Université de Mons en Belgique et l’Agence universitaire de la Francophonie, à travers son Institut de la Francophonie pour l’ingénierie de la connaissance et la formation à distance (IFIC) basé à Tunis.

Par ailleurs, Miled Mahdi (Tunisie) a été distingué par le jury, recevant une nomination pour sa thèse « Ressources et parcours pour l’apprentissage du langage Python : aide à la navigation individualisée dans un hypermédia épistémique à partir de traces », soutenue le 26 novembre 2014 à l’Ecole Normale supérieure de Cachan (France).

Les deux chercheurs ont été conviés par l’Agence universitaire de la Francophonie à participer au congrès EIAH 2015 à Agadir.

La gagnante du Prix a également reçu 2.500 euros de l’Université de Mons.

Un appel à candidatures pour la troisième édition du Prix Louis D’Hainaut a été lancé à la rentrée universitaire 2015/2016.

Dans une déclaration à la MAP, Mme Messaoudi s’est dite « honorée de recevoir ce prix auquel je ne m’attendais pas, mais c’est aussi une reconnaissance qui me fait vraiment plaisir, qu’autant qu’elle constitue le début d’un long chemin de recherche qui, j’espère apportera un plus à la formation au niveau de l’enseignement supérieur et à l’introduction des technologies dans le domaine éducatif ».

Elle a estimé que cette consécration fait aussi honneur au Maroc et à la femme marocaine, tout en se félicitant du fait que ce Prix soit attribué à deux chercheurs maghrébins, ce qui témoigne, selon elle, du dynamisme de la région du Maghreb dans ce domaine de recherche.

Le Prix Louis D’Hainaut de la meilleure thèse en technologies éducatives est décerné par l’Université de Mons (Belgique), en collaboration avec l’Agence universitaire de la Francophonie à travers son Institut de la Francophonie pour l’ingénierie de la connaissance et la formation à distance. Ce prix annuel créé en 2014 bénéficie du soutien de l’Ecole Polytechnique fédérale de Lausanne (Suisse), de la chaire UNESCO de l’Université du Québec à Montréal (Canada) et de la province du Hainaut (Belgique).

Les candidats sont des docteurs ressortissants d’un pays du Sud dont la thèse a été soutenue depuis moins de 3 ans dans une institution membre du réseau de l’AUF. Le sujet de cette thèse doit porter sur l’usage des technologies en éducation et doit constituer un apport à l’évolution des connaissances scientifiques dans le domaine.

Cette initiative a pour objet à la fois d’honorer la mémoire du professeur Louis D’Hainaut, qui a consacré sa carrière à diffuser dans le monde francophone les technologies éducatives et de stimuler la recherche en technologie de l’éducation dans les pays du Sud.

Il a en outre été un acteur important sur la scène internationale en matière d’appui éducatif aux pays en développement et, a participé, à ce titre, à de nombreuses initiatives en vue d’améliorer l’éducation en Afrique.

MH—BR.
LC.

Dans la même catégorie