Inforpress ICIEG lamenta morte de jovem assassinada em Santa Cruz e apela celeridade na actuação em casos de denúncia Inforpress Governo de Cabo Verde manifesta pesar pela morte do Secretário Geral da CONFEJES Inforpress Covid-19: Ministério da Saúde lança campanha de doação de leite materno domiciliar Inforpress CMP inaugura penúltima fase de requalificação da parte histórica do Platô orçada em 47 mil contos APS DISCOURS ATTENDU DE MACKY SALL AU « RASSEMBLEMENT D’ESPOIR » DE LA FPU GNA WR Peace Council condemns violence during voter registration exercise GNA Ghana: Lands Minister poised to reclaim state lands from encroachers GNA Two foreigners jailed for acquiring Ghana Voter card GNA Assembly Member donates to Lawui and Logote communities GNA CHAG Director commends Akatsi South EC and registrants

Remise de 3 900 poussins « Goliath » aux éleveurs traditionnels à Allada


  31 Juillet      4        Agriculture (1332),

   

Porto-Novo, 31 Juil. (ABP) – Le représentant du Ministre d’État chargé du plan et du développement, Bruno Madégnan, a présidé mercredi au Lycée agricole Médji de Sékou (LAMS), la cérémonie de remise des kits d’élevage aux éleveurs familiaux de la commune d’Allada, pour le compte du Projet UNAP Bénin biosécurité, financé par le Projet d’appui au renforcement des acteurs du secteur privé (PARASEP).
Ils sont 75 éleveurs traditionnels venus des arrondissements de la commune d’Allada, à recevoir des mains de M. Madégnan, 3 900 poussins Goliath (race de poulets développés au Bénin) avec de la provende.
Pour le coordonnateur du projet UNAP Bénin Biosécurité, Dr Carlos Quenum, « ces éleveurs bénéficieront également de l’assistance vétérinaire afin de s’approprier les mesures de biosécurité pendant une période de cinq à six mois ». Ce projet, précise-t-on, s’inscrit dans le volet agriculture du Programme d’actions du gouvernement, et va impacter plusieurs communes du département de l’Atlantique en moins d’un an.
Pour le représentant du PARASEP, Félicien Djossou, la biosécurité est un projet innovateur qui permet de promouvoir l’élevage familial et un suivi des techniciens qui assurent la bonne santé des volailles. Ce projet, a-t-il expliqué, va participer à l’amélioration des conditions de vie des ménages.
Le représentant de l’Agence territoriale de développement (ATDA) pôle 7, Dr François Adjallala, a remercié les partenaires et salué l’« initiative qui pourra amener les ménages à tourner dans un bref délai, la page de la faim et de la pauvreté ».
Le représentant du Ministre d’État, chargé du plan et du développement, Bruno Madégnan, a fait savoir que ce projet a déjà impacté 150 aviculteurs des communes d’Abomey-Calavi et de Ouidah depuis décembre 2019. Il a conseillé aux bénéficiaires de mettre en œuvre les notions reçues afin de permettre au projet de se développer.

Dans la même catégorie