AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un nouveau produit proposé à la dégustation des amateurs ANP Le Chef du Gouvernement nigérien s’entretient avec l’Ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite au Niger AIP Côte d’Ivoire AIP/ Des habitations effondrées font des blessés graves dans un village de Prikro AIP Côte d’Ivoire-AIP/OISSU 2021: le collège du parc de Bouna vainqueur départemental AIP Côte d’Ivoire-AIP / Plus de 400 producteurs de café cacao primés à Oumé ANP Le Premier Ministre Ouhoumoudou Mahamadou reçoit l’Ambassadeur des État-Unis d’Amérique au Niger ANP Le Président Mohamed Bazoum au Nigeria : Une visite axée sur le renforcement de la coopération bilatérale GNA Ghana among countries of relative peace in Africa, says ex-head of UN peace operations GNA Police Ladies FC labours to pick a point against Sea Lions at home GNA Tema GHS to mark Child Health Promotion Week

Rencontre à Oujda sur le droit d’accès à l’information


  24 Février      22        Médias (1686),

   

Oujda, 24/02/2021 (MAP) – « Les enjeux politiques et sociaux du droit d’accès des citoyens et des citoyennes à l’information dans la région de l’Oriental » est le thème d’une table-ronde organisée, mercredi à Oujda, par l’Association de coopération pour le développement et la culture (ACODEC).

La rencontre a été marquée par la présentation des recommandations d’une étude axée sur l’accès des citoyens et des citoyennes à l’information dans les provinces de Larache, Oujda et Al Hoceima, suivie d’un débat sur les défis de l’accès à l’information au niveau communal.

Les discussions ont porté notamment sur les dispositions de la Loi 31-13 relative au droit d’accès à l’information, les mécanismes de la gouvernance et la mise en application au niveau communal du droit d’accès à l’information.

Cette rencontre, qui réunit des fonctionnaires, des élus et des acteurs associatifs de cinq communes de la préfecture d’Oujda-Angad, s’inscrit dans le cadre du projet « Appui à la consolidation des dynamiques de participation démocratique au niveau provincial, régional et national pour contribuer à la réduction des inégalités socioéconomiques », a indiqué le président d’ACODEC, Rezzouki Miloud.

Ce projet, a-t-il précisé dans une déclaration à la MAP, est mené dans trois provinces (Oujda, Larache et Al Hoceima) en partenariat avec les organisations non gouvernementales « Mouvement pour la Paix (MPDL) » et « Oxfam » et bénéficie d’un appui financier de l’Agence espagnole de coopération internationale pour le développement (AECID).

L’objectif dudit projet est de renforcer la démocratie participative et la participation citoyenne à la gestion de la chose publique, a dit M. Rezzouki, notant que cette rencontre, qui se veut une session de formation sur « l’accès à l’information », constitue une occasion pour présenter, analyser et enrichir une étude réalisée par l’ACODEC à ce sujet au niveau de la région de l’Oriental.

De son côté, Khadija Rebbah, militante des droits de la femme a relevé que la crise engendrée à plusieurs niveaux par la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), tant sur le plan national que sur le plan international, requiert plus que jamais la consolidation de l’édifice démocratique, et plus particulièrement la démocratie participative à l’échelon territorial.

Et de souligner que l’un des principaux fondements de la démocratie participative est l’accès l’information, faisant savoir que la table-ronde qu’organise l’ACODEC en présence d’un groupe de jeunes, des deux sexes, tend à expliquer et à mettre la lumière sur le droits d’accès à l’information.

Elle ambitionne également d’assurer une formation sur les différentes questions liées à l’accès à l’information en tant que pilier indispensable de la démocratie participative, a encore ajouté Mme Rebbah, qui porte aussi un intérêt actif aux sujets de la gouvernance et du développement au niveau territorial.

Dans la même catégorie