APS DOCTEUR MADOU KANE : « LE TEMPS EST VENU DE VAINCRE LA TUBERCULOSE’’ APS ANÉMIE CHEZ L’ENFANT ET LA FEMME : SITUATION « TOUJOURS CRITIQUE’’ SUIVANT UNE TENDANCE À LA HAUSSE AGP Ouverture à Libreville de la 11ème Plénière de la commission technique du GABAC APS LE LYCÉE DE GÉNÉRATION FOOT VISE SON AUTONOMIE ÉNERGÉTIQUE (RESPONSABLE) MAP Destruction de véhicules avec plus de trois tonnes de stupéfiants dans le sud-est de la Mauritanie (Armée) APS GÉNÉRATION FOOT, « LOCOMOTIVE’’ DU RENOUVEAU DU FOOTBALL SÉNÉGALAIS (PRÉSIDENT FÉDÉRATION) APS LA MALNUTRITION FAIT PERDRE AUX PAYS AFRICAINS 11% DE LEUR PIB (RESPONSABLE BAD) MAP L’engagement du Maroc en matière de coopération Sud-Sud est guidé par une Vision Royale clairvoyante plaçant l’élément humain au cœur des préoccupations APS UN LYCÉE À GÉNÉRATION FOOT POUR MIEUX METTRE EN EXERGUE ’’LA DIMENSION ÉDUCATIVE DU SPORT’’ ACP Une délégation de l’U.E reçue par le Président Félix-Antoine Tshisekedi

Rencontre entre le Gouverneur de la BEAC et la Directrice générale du FMI


  22 Juin      35        Economie (22858), Finance (3735),

   

Bangui, 22 juin 2018 – (ACAP) – Le Gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) et Président de la Commission bancaire del’Afrique centrale (COBAC), Abbas Mahamat Tolli, a rencontré à Washington, aux Etats Unis, le 14 juin dernier, la Directrice générale
du Fonds monétaire internationale, Christine Lagarde, avec qui il a échangé sur les progrès sensibles réalisés par la BEAC et la COBAC
pour accompagner la stratégie sous-régionale de sortie de crise.

Une vue de la rencontre BEAC/FMI Une vue de la rencontre BEAC/FMI Une vue de la rencontre BEAC/FMI Le but des échanges est d’examiner l’évolution des programmes économiques et financiers soutenus par le FMI, sur la base des réformes déjà envisagées.

Dans une note d’information du 20 juin dernier, les réformes ayant fait l’objet d’échanges entre les deux personnalités concernent d’une
part la BEAC, et d’autre part la COBAC.

Au niveau de la BEAC, ces réformes se sont traduites, au cours des dix-huit derniers mois, par la révision des Statuts de la Banque
centrale, la réforme des instruments de la politique monétaire, le lancement du Plan stratégique de la banque (PSB) et le soutien à la
mise en œuvre du Programme des réformes économiques et financières de la CEMAC (PREF-CEMAC).

Pour ce qui est de la COBAC, les réformes ont pour but de corriger les vulnérabilités du système bancaire de la CEMAC et de renforcer sa
résilience, notamment à travers une intensification des efforts de résolution des banques en difficulté, la mise en place de mesures
d’astreintes dissuasives pour faire respecter la réglementation, et l’implémentation d’un cadre de supervision des banques systémiques.

De plus, une surveillance des groupes bancaires a été instaurée, et la Commission Bancaire a édicté plusieurs réglementations pour mieux
encadrer le secteur de la microfinance, dont la réforme du cadre réglementaire constitue une étape importante pour la maîtrise des
risques auxquels font face les acteurs de ce secteur.

Il faut rappeler que M. Mahamat Tolli a pris ses fonctions en tant que Gouverneur de la BEAC le 6 février 2017. Depuis lors, la BEAC a
engagé des réformes d’envergure en vue d’aligner l’organisation et le fonctionnement de l’Institut d’Emission sur les meilleures pratiques
internationales. De même, la COBAC a initié des réformes en profondeur en vue du renforcement de la surveillance du système bancaire.

Jeudi 21 Juin 2018

Alain-Patrick Mamadou / ACAP

Dans la même catégorie