GNA Auto electrician jailed for stealing GNA Managers of PWDs debunk alleged misappropriation of funds GNA Bibiani MCE distributes PPEs to traders AIP Côte d’Ivoire- AIP/ Législative 2021 : Le député sortant relève la nécessité pour le RHDP de conserver le poste de Ouragahio AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les comités de veille de la cohésion sociale proposent un pacte de non-agression entre communautés du Gôh AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021: La candidate de EDS appelle à un vote utile à Aboisso sous-préfecture AIP Côte d’Ivoire AIP/ Législatives 2021: La liste RHDP de Grand-Bassam officiellement présentée aux populations AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le candidat Zéhouri de Divo veut la gratuité de la CNI et une loi interdisant les funérailles onéreuses GNA North Dayi District Assembly supports 46 PWDs GNA US Peace Corps is Sixty Years in Ghana

RENTREE CULTURELLE ET ARTISTIQUE DANS LES CLAC


  8 Février      16        Arts & Cultures (1478),

   

Aného, 8 fév. (ATOP) – Les villes d’Anfoin et d’Aného, dans la préfecture des Lacs, ont accueilli respectivement, les 4 et 5 février, une rencontre de partage et d’échanges culturels et artistiques dénommée « Rentrée culturelle et artistique dans les centres de lecture et d’animation culturelle (CLAC) ».
Placées sous le thème « De l’aventure d’une écriture à la passion pour la musique », ces rencontres sont à l’actif de la coordination nationale des CLAC en collaboration avec les mairies des communes Lacs1 et Lacs 4. Elles se situent dans la dynamique de la décentralisation enclenchée par le gouvernement. Pour ce faire le gouvernement va doter 10 villes du Togo, dont Anfoin, chef-lieu de la commune des Lacs4, des CLAC
Cette rencontre a pour but de présenter au public les programmes et activités des CLAC afin d’amener surtout les jeunes élèves à s’intéresser à la littérature et à l’apprentissage. Il est aussi question de donner un avant-goût aux jeunes d’Anfoin sur ce que c’est la réalité de ces centres où on doit apprendre, garder des livres, faire des jeux et de l’animation culturelle.
La manifestation s’est déroulée en présence de la représentante résidente de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) en Afrique de l’Ouest, Mme Thi Hoang Mai Tran, du directeur de cabinet du ministre de la Culture et du Tourisme, Gnazou N’Daam, du secrétaire général de la Commissions nationale de la Francophonie, Cyriaque Noussouglo et du coordonnateur national des CLAC, Komla Dogbé Boye. Elle a connu également la présence du romancier et dramaturge togolais, lauréat du prix des cinq continents de la francophonie en 2008, Kossi Efoui et de l’artiste de la chanson Otoufo.
Le maire de la commune Lacs4, Kuevidjin Folly Michel et celui des Lacs1, Me Aquéréburu Coffi Alexis ont salué cette initiative et exprimé leur gratitude au responsable de l’OIF pour ses multiples actions en faveur de la revalorisation des biens culturels et de la promotion de la culture. Ils ont remercié le gouvernement pour sa politique de décentralisation en matière de culture. Tous les intervenants ont exhorté les jeunes élèves à l’ardeur, au travail bien fait et à la culture de l’excellence pour sortir de la précarité.
M. N’daam a relevé que les CLAC sont plus que des bibliothèques. «Ce sont des centres culturels de proximité et le gouvernement veut offrir à tous les concitoyens, par le biais de ces CLAC, des équipements où toute la diversité des expressions culturelles s’exprime, se valorise et est promue. Le livre, les bibliothèques, donc la culture est un puissant outil de liberté, d’éducation, de loisirs et d’épanouissement. Notre souci est que les livres contenus dans les CLAC soient des médiateurs entre les publics et la culture et que les populations des villes d’implantation de ces centres tirent le plus grand profit de ces derniers », a-t-il souligné.
La représentante-résidente de l’OIF en Afrique de l’Ouest a félicité les autorités locales pour la mise en place de ces structures qui contribuent à la promotion de la Francophonie. Mme Thi Hoang Mai Tran a indiqué que les CLAC constituent l’une des plus importantes et anciennes initiatives de l’OIF au profit de ses Etats membres et qu’ils ont un véritable impact au niveau des communautés. « Les CLAC sont des carrefours où se rencontrent la culture, la lecture et l’éducation des jeunes ; raison pour laquelle notre institution continue de soutenir l’animation et le suivi des centres, le renforcement du fonds documentaire et les équipements audio-visuels pour moderniser davantage les CLAC », a-t-elle souligné.
La prestation de l’artiste de la chanson, Otoufo et la présentation des ouvrages de l’écrivain togolais, Kossi Efoui ont aux activités dans chaque localité.

Dans la même catégorie