AIP Côte d’Ivoire – AIP/ PURGA – Covid 19 : 31.000 T de vivres attendues de la direction régionale Nord de l’Anader AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Convention groupée de deux OLM de la jeune chambre internationale à Korhogo AIP Côte d’Ivoire AIP / Les populations de la région du N’Zi invitées à s’abstenir de toutes formes de violence AIP Une réfugiée de retour en Côte d’Ivoire souhaite la paix pour son pays ANP Niger : Le Parti MPR Jamhuriya investit son président Albadé Abouba candidat aux élections présidentielles 2020-2021 ANP Le Niger à la tête du conseil de sécurité de l’ONU : Conférence grand public à Niamey pour expliquer les enjeux ANP Maradi : Les acteurs politiques à l’école de la gestion des dossiers de candidature pour les élections 2020-2021 ANP Niamey: Le gouvernement entend reloger les sinistrés des inondations dans un camp aménagé AIP Côte d’Ivoire-AIP/Covid-19: remise de kits sanitaires au district d’Adiaké AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’Imam central de Bondo intronisé

Réouverture des lieux de prières pour la Tabaski (Imam)


  25 Juillet      13        Religion (624), Société (22831),

   

Conakry, 25 juil (AGP)-Le Secrétariat Général aux affaires religieuses vient d’autoriser les fidèles musulmans de prier sur les places publiques ou Mosquées à l’occasion de la fête de tabaski prévue pour le 31 juillet. Cette annonce est un ouf de soulagement pour les leaders religieux de la région administrative de Labé.

Interrogé vendredi 24 juillet 2020, le khalife de Labé a affirmé qu’au-delà de ses sentiments de satisfaction, il a donné des précisions sur le respect des mesures barrières. El hadji Badrou bah a exhorté tous les musulmans de respecter les mesures barrières.

« Cette décision est une satisfaction pour tout musulman. Mais nous savons tous qu’elle est suivie par des principes que tout bon musulman doit respecter. C’est notamment les mesures barrières. Je n’ai pas dit ceux qui ne sont pas des vrais fidèles à l’islam. Mais tous ceux qui aiment l’islam en profondeur ne vont pas négliger pour éviter qu’on nous interdise de prier ensemble dans le futur.

Quand les musulmans prient ensemble, c’est ce qu’Allah aime plus. Mais Tout dépendra de nos comportements pour éviter le coronavirus ».

Pour l’imam de la grande mosquée de Karamoko Alpha mo Labé, toutes les dispositions sont prises pour qu’il n’y ait pas de manquements dans toute la région.

Alimou Diallo, maitre coranique dans le quartier Pounthioun, estime que les fidèles ont pris conscience de la dangerosité de la maladie.

« Moi je demande à tous les musulmans d’acheter d’abord les bavettes pour toute la famille avant de payer les vêtements pour la fête. Parce qu’avant tout, c’est la santé publique d’abord.» nous a confié notre interlocuteur.

L’inspecteur régional des affaires religieuses rassure que les lieux habituels restent tels malgré la mesure de distanciation obligée.

« Nous n’avons pas pensé augmenter les lieux de prière parce que nous savons tous que les lieux habituellement connus sont largement suffisants pour que tous les fidèles y prient en respectant la distanciation. Vouloir augmenter les lieux de prière est un autre débat. » a mentionné le leader religieux.

Dans la même catégorie