ANGOP Covid-19: Angola regista 46 novos casos APS MÉDINA BAYE : ANSAROU DINE RENOUVELLE SES ENGAGEMENTS AU NOUVEAU KHALIFE APS UN OFFICIEL DÉCLINE ‘’SEPT ACTIONS’’ POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TOURISME EN MILIEU RURAL APS EDOUARD MENDY ENRICHIT SES ANCIENS CLUBS (MÉDIA) APS LE PROJET DU MUSÉE-MÉMORIAL ’’LE JOOLA’’ PRÉSENTÉ AUX CHEFS COUTUMIERS DU KASSA AGP Gabon : Le CLR installe les nouveaux responsables dans la Noya MAP Kenya: Saisie à Juja de 700 kilogrammes de cannabis et arrestation de cinq trafiquants GNA Ghanaians advised to observe COVID-19 protocols to prevent new infections GNA Government has identified sources of funding to Western Togoland Secessionists -Oppong Nkrumah GNA Agona East District Assembly Supports PWDs

Reprise des cours dans les écoles à Natitingou


  12 Août      16        Education (3556),

   

Porto-Novo, 12 Août (ABP) – Les écoles primaires publiques et privées de la ville de Natitingou, ont ouvert ce lundi matin leurs portes, conformément à la décision du gouvernement, avec le défi, du respect des mesures barrières contre la Covid-19, a constaté L’ABP.
Lundi matin à l’école Urbaine centre de Natitingou, c’est le branle-bas général. Enseignants et élèves s’attèlent pour le nettoyage de la cours et des salles de classe. Mais visiblement, les mesures barrières contre la Covid-19 sont loin d’être respectées. Pas de dispositifs de lavage des mains et plusieurs apprenants sont sans cache-nez.
« La rentrée a été effective et tout à l’heure je vais rencontrer mes collaborateurs pour leur faire part de la note instructive relative au respect des mesures contre la Covid-19 », a confié la directrice du groupe B de l’école Urbaine centre de Natitingou, Mme Bécoussari Thérèse.
Du côté de l’EPP de Kirimina, notamment au groupe C, le constat est un peu plus rassurant. Tous les enfants sont en classe et plusieurs dispositifs de lave-mains installés. Dans les salles, la distanciation physique entre apprenants est respectée et la plupart des écoliers ont porté leurs masques. « On a désinfecté les classes et je vais faire le tour tout à l’heure pour distribuer des cache-nez aux élèves qui n’en ont pas parce qu’on a reçu un important lot de l’un de nos partenaires », a rassuré la directrice du groupe, Mme Salimath Coulibaly Boukari.
Au complexe privé « La Fraternité », le défi du respect des mesures barrières est aussi relevé. Tous les élèves sont en masque et dans les classes la distanciation sociale est de rigueur.
Aussi bien au niveau des écoles publiques que dans les privés, l’on déplore un fort taux d’absentéisme des apprenants.
Par ailleurs, le président départemental des associations des parents d’élèves et étudiants de l’Atacora, rencontré fortuitement à l’école Urbaine centre, a déploré le « manque d’engouement de certains enseignants » ce premier jour de la reprise. « J’ai constaté avec désolation que plusieurs salles de classe étaient encore fermées après 08 heures », s’est plaint Mouyoré N’Tcha Pierre. Il a aussi appelé les parents d’élèves à mettre à la disposition de leurs enfants des cache-nez.

Dans la même catégorie