MAP Les Sud-africains appelés à remettre à la police les armes à feu illégales MAP Le Conseil national de l’ordre des notaires salue les sages décisions de SM le Roi dans la gestion du dossier d’El Guerguarat MAP Gabon : Durcissement des mesures restrictives pour lutter contre la 2è vague de coronavirus MAP Afrique du Sud : Les équipes de gestion des catastrophes en alerte à l’approche du cyclone Eloise MAP La SG de l’OIF lance à Dakar un portail dédié aux ressources humaines éducatives GNA Use of Hydrogen Peroxide inactivates coronavirus – Study GNA 85 people arrested for not wearing nose masks in Koforidua GNA Okere District Assembly congratulates Dan Botwe AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La direction d’une société minière échange avec les populations de Prikro AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Le nouveau préfet de la Marahoué prend fonction

Reprise imminente du trafic aérien sur l’axe Brazzaville-Ollombo-Impfondo-Brazzaville


  9 Décembre      16        Economie (10840),

   

Brazzaville, 09 Décembre (ACI) – Le trafic aérien sur l’axe Brazzaville-Ollombo-Impfondo-Brazzaville reprendra la semaine prochaine avec la compagnie Trans Air Congo ayant déposé un plan de vol pour assurer ce trafic, a annoncé, la ministre en charge des Transports, Mme Ingrid Ghislaine Olga Ebouka-Babackas, le 8 décembre à Brazzaville.

Répondant aux questions orales des sénateurs sur la difficulté d’accès à Impfondo (Likouala) au nord du pays, la ministre Ebouka-Babackas a précisé que le transporteur aérien Nouvel Air Congo qui desservait cette localité à cesser toutes ses activités d’exploitation aérienne depuis mai 2020, en raison des difficultés organisationnelles, techniques et opérationnelles.

«C’est une société anonyme qui est aujourd’hui en sous-capitalisation. Le contrôle réalisé démontre que les Aéronefs ne sont pas en état de navigabilité et le gouvernement s’attèle à trouver des solutions financières pour permettre à ces appareils de voler», a-t-elle souligné.

S’agissant du coût de transport terrestre pour atteindre Impfondo, elle a rassuré les populations que son ministère travaille en collaboration avec celui du commerce pour l’homologation, le respect et le contrôle des prix pour éviter la flambée de ceux-ci.

Après les départements de Pointe-Noire, Brazzaville, Cuvette et Plateaux, le ministère va se rendre dans la Sangha et la Likouala pour des séances de travail avec les structures sous tutelle et toucher du doigt les réalités que vivent les populations.

Actuellement, pour atteindre la ville d’Impfondo, les usagers empruntent les véhicules de transport de la compagnie privée «Océan du nord» moyennant la somme de 70.000 Fcfa à l’aller et le retour. De même, pour les autres départements, le seul moyen de transport demeure le véhicule.

Dans la même catégorie