APS LA CJRS VOLE AU SECOURS DU JOURNAL LES ECHOS APS L’ETAT ET LES ACTEURS JUDICIAIRES INVITÉS À TROUVER « UNE SOLUTION HEUREUSE » À LEURS DIVERGENCES APS JOURNÉE DE L’ARBRE : DES ASSOCIATIONS VALIDENT LE CHOIX PORTÉ SUR LE BAOBAB GNA Effective planning, implementation and public cooperation is our magic-EC GNA President congratulates five Ghanaians for completion of AOGC programme in Canada GNA Bryan Acheampong Foundation provides potable water for five communities GNA Police hunts for eight hooligans for assaulting registration officials, others AIP Les populations de Gbéléban instruites en matière de prévention des menaces sécuritaires GNA Parliament suspends Fiscal Responsibility Rules for 2020 GNA Huawei overtakes Samsung as top handset seller in 2020 second quarter

Réserve naturelle de Mabi-Yaya: l’équipe chargée de la surveillance présentée à la population de Biéby


  1 Août      3        Environnement/Eaux/Forêts (1896),

   

Adzopé – L’équipe du secteur Mabi, chargée de la surveillance de la réserve naturelle de Mabi-Yaya (dans le région de la Mé), a été présentée à la population de la sous-préfecture de Biéby.

Selon le chef secteur de Mabi, le lieutenant des Eaux et forêts Kouadio Koffi Nestor, cette présentation a pour objectif de faire connaitre les agents chargés de la surveillance du secteur Mabi aux leaders communautaires de Biéby, de leur expliquer le bien fondé de la réserve et les sensibiliser à une franche collaboration pour la protection de la réserve.

Composé de cinq éléments basés à Biéby, cette équipe sera épaulée par des éléments de la brigade mobile des Eaux et forêts d’Abidjan.

Le sous-préfet de Biéby, Adiamonon Ama a encouragé jeudi 30 juillet 2020, le chef secteur et ses hommes dans leur mission et a demandé à la population de les aider dans la réussite de la protection de la réserve

Au cours de la rencontre, les populations ont été instruites sur les règles de fonctionnement de la réserve.

La réserve de Mabi-Yaya a été créée par décret N° 2019-897 du 30 octobre 2019 et couvre une superficie de plus de 61 280 hectares. Sa création vise à préserver et développer durablement la biodiversité de ces espaces ainsi que les écosystèmes qu’ils abritent.

Dans la même catégorie