ANG Progrès importants réalisés dans le processus d’intégration à la faveur de la ZLECAF (UA et UE) AGP Gabon : Inauguration de l’agence de la SEEG de la Cité Damas AGP Gabon : Vers une reprise du Championnat national de football APS MACKY SALL : « JE SUIS UN EXEMPLE VIVANT DE LA CAPACITÉ D’ADOPTION DU SINE » AGP Gabon : le Premier ministre le cap du nouveau Gouvernement APS BERNARD CASIMIR CISSÉ : « IL N’Y A QU’UN SEUL FICHIER, MAIS QUI DISPOSE DE DEUX COMPARTIMENTS » APS LES TRAVAUX DE BITUMAGE DE LA ROUTE KEUR MARTIN-WAHAL DIAM LANCÉS Inforpress Sal: Empregadas domésticas consideram-se mais valorizadas mas queixam-se da situação de vulnerabilidade

Résurrection insolite de Sony Labou Tansi


  20 Décembre      27        Culture (2000), Education (5867), Livres (272),

   

Brazzaville, 20 DEC (ACI) – Le festival de théâtre dénommé «Mantsina sur scène» a débuté le 10 décembre à Brazzaville, cette année sous l’appellation de «Festival Mantsina Sony sur scène» pour une résurrection du romancier et dramaturge congolais, Sony Labou Tansi, dans la mémoire aussi bien des festivaliers que du public convié à cette fête du théâtre.

Rencontre internationale de théâtre de Brazzaville, le Festival Mantsina Sony sur scène se déroule du 10 au 30 décembre, conjointement à Brazzaville et à Pointe-Noire. Des spectacles de musique, de percussion avec chorégraphie, de théâtre et de danse, des lectures publiques, des ateliers de théâtre et des projections de films sont au programme.

Au cours de ce festival, la résurrection de Sony Labou Tansi s’expliquera par le fait que les organisateurs de cet événement ont programmé plusieurs textes de ce grand dramaturge. Ainsi, Sony sera revu à travers les représentations de ses œuvres telles que «La parenthèse de sang», «Le sexe de Matongé», «La gueule de rechange» et «Machin la hernie».

Selon le directeur artistique de ce festival, M. Dieudonné Niangouna, dramaturge et comédien, cette 11ème édition est dédiée à Sony Labou Tansi pour lui rendre un hommage pour son travail qui a marqué la littérature d’expression française».

Le 19 décembre, de 22 heures à 6 heures, une veillée culturelle dénommée «Nuit de Sony Labou Tansi» est prévue à titre d’hommage. Au cours de cet événement, deux films seront projetés et deux textes de cet écrivain seront représentés, à savoir «930 mots dans un aquarium» et «Tenue de ville exigée».

Ce festival qui se veut populaire va à la rencontre des habitants des quartiers des arrondissements de Brazzaville et de Pointe-Noire. Dans la ville capitale, les spectacles ont lieu à Nganga-Lingolo, Kombé, Madibou, Mafouta, Makélékélé, Bacongo, Diata, Mfilou, Moukondo, Moungali, Ouenzé, Talangaï, Mikalou et Nkombo (esplanade de Télé-Congo).

Certains spectacles sont programmés au Cercle Culturel Sony Labou Tansi, à l’Institut Français du Congo (IFC) et au Centre de Formation et de Recherche en Art Dramatique (CFRAD). Ce festival réunit les artistes de divers horizons, particulièrement de l’Amérique, de l’Europe et de l’Afrique. Le continent américain est représenté par les Etats-Unis d’Amérique (USA).

Parmi les pays européens figurent la France, la Belgique et la Suisse. Le Cameroun, la République Démocratique du Congo (RDC), la Côte d’Ivoire, le Togo, le Burkina Faso, Madagascar, la Guinée Conakry et le Congo-Brazzaville, pays hôte, sont au nombre des pays africains présents à ce festival.

Créé en juillet 2003 par MM. Niangouna et Abdon Fortuné Koumbha, le Festival Mantsina sur scène de Brazzaville a 12 ans d’existence à ce jour. Il a la particularité de réunir les cinéastes, les musiciens, les danseurs et les comédiens pour un même objectif : mettre ensemble leurs créations et leurs performances pour faire vivre et triompher l’art. (ACI)

Dans la même catégorie