AGP Espace Schengen: Moukagni Iwangou prône le rétablissement du droit de visa du Gabon MAP L’intégrité territoriale du Royaume n’est pas à discuter (Ministre des AE des Comores) AGP Gabon : Décès de Paul Okoumba d’Okwatsegue à l’âge de 87 ans APS CONFEJES : 202 PROJETS SOUMIS AU PPEJ PAR 15 PAYS MEMBRES APS EMIGRATION CLANDESTINE : LA MARINE INTERCEPTE UNE PIROGUE, 39 PERSONNES SECOURUES (DIRPA) APS INONDATIONS : LA MAIRIE DE DIOURBEL MOBILISE 100 TONNES DE RIZ POUR AIDER LES SINISTRÉS APS NOTTO GOUYE DIAMA : UNE DIZAINE D’ASP POUR ÉPAULER LA MAIRIE APS TOUBACOUTA : LANCEMENT DES TRAVAUX D’UNE ÉCLOSERIE D’ALEVINS D’UN COÛT DE 39 MILLIONS CFA APS TAMBACOUNDA : LA DOUANE DE KIDIRA SAISIT 1 376 KG DE CHANVRE INDIEN MAP Inauguration de l’ambassade de l’Union des Comores à Rabat

Réunion à Niamey du Comité de Suivi de la mise en œuvre de la Feuille de Route de Nouakchott


  14 Octobre      14        Securité (1666),

   

NIAMEY, 14 Octobre (ANP) – Le Chef de l’Etat nigérien Issoufou Mahamadou a présidé, ce mercredi 14 octobre à Niamey, la Réunion bimensuelle du Comité de Suivi de la mise en œuvre de la Feuille de Route de Nouakchott.

Cette feuille de route, rappelle-t-on, est relative aux engagements pris en janvier 2020 à Pau, en France, et qui ont été renouvelés et réaménagés le 30 juin 2020 à Nouakchott, en Mauritanie, lors d’un Sommet des Chefs d’Etat du G5 Sahel et de la France.

A la fin de la réunion, l’Ambassadeur de France au Niger, M. Alexandre Garcia, a déclaré à la presse que la rencontre a permis de faire « un point sur les opérations menées sur le terrain », précisant que « le bilan est très positif, notamment la dernière opération en cours désignée « Bourrasque » qui mobilise sur le terrain plus de 3.000 hommes (nigériens, français, maliens et autres alliés) ».

« Nous avons noté le niveau exceptionnel du partenariat entre l’armée nigérienne et l’armée française et les autres alliés. C’est vraiment une fraternité d’armes qui s’est mise en place, le bilan est extrêmement positif, les résultats sont concrets et le moral est très bon », s’est-il réjoui.

Le diplomate a ensuite espéré que « cette opération, qui va s’étaler sur plusieurs semaines, permettra d’obtenir de très bons résultats », avant d’indiquer qu’outre les questions militaires, la réunion a également examiné « les questions de développement dont le soutien de quatre millions d’euros de l’Agence Française de Développement (AFD) pour faire face au regroupement des élèves », avec la rentrée des classes.

« Des écoles ayant été détruites dans les régions en crise, les régions attaquées par les terroristes, la France va fournir les moyens pour aider le Niger à scolariser, à ré-scolariser le plus rapidement  possible les enfants dans ces zones en crise », a-t-il affirmé.

Dans la même catégorie