GNA One dead, three injured in Volta Region secessionist disturbance AIP Visite d’Etat dans la Marahoué : Plaidoyer pour un appui technique et financier aux femmes du vivrier de Zuénoula AIP Alassane Ouattara invite les jeunes au travail pour consolider la paix AIP Identification: Le DG de l’ONECI à Bouaké pour s’enquérir de la situation de l’opération sur le terrain AIP Le secrétaire d’État chargé du service civique vante les mérites de son département AIP Des blogueuses se forment à la prévention des discours de haine sur les réseaux sociaux AIP La coordination RHDP du Kabadougou lance sa précampagne AIP Deux comités de veille et de prévention des conflits installés à Bondoukou APS DES JEUNES PÉPITES DE LA CAN U17 COMMENCENT À QUITTER LEUR NID APS BAISSE DE PLUS DE 50 % DES NOUVEAUX CAS DE COVID DANS AU MOINS 6 PAYS AFRICAINS

Réunion de concertation à Niamey du Comité des partenaires de la coopération nigéro-belge


  14 Août      10        Coopération (1143),

   

NIAMEY, 14 août (ANP) – La Secrétaire Générale du Ministère des Affaires Etrangères, de la Coopération, de l’Intégration Africaine et des Nigériens à l’Extérieur, Mme Diallo Amina Djibo, a présidé, ce vendredi 14 août 2020 dans la Salle de Conférence dudit Ministère, la réunion du Comité des partenaires de la coopération nigéro-belge (COMPAR) au titre de l’année 2020.

Cette réunion vise à faire le bilan de cette coopération afin de pouvoir relever les défis qui restent sur le plan financier, mais également sur le plan de la mise en œuvre de tout ce qui est aspect socioéconomique.

La rencontre sera aussi l’occasion de mener des réflexions sur le prochain programme de la coopération nigéro-belge.

La coopération nigéro-belge, rappelle-t-on, est implantée au Niger depuis les années 1970. Depuis, elle a pu se développer et croître autour de la convention générale de coopération en date du 26 mars 2003 et la tenue de la 13e session de la commission mixte. Cette session a permis l’adoption du programme indicatif de coopération (PIC) qui constitue le cadre de référence de la coopération entre les deux pays pour la période 2017-2020.

Mais « le contexte de 2020 nous a particulièrement posé de nouveaux défis », a déclaré la Secrétaire Générale du Ministère en charge de Coopération du Niger, soulignant notamment que « la pandémie de la Covid-19 a eu un impact certain tant sur notre pays que le monde entier et nous devons redoubler d’efforts pour voir qu’est ce que nous pouvons continuer à faire dans un contexte difficile sur le plan sanitaire, économique, financier et humain ».

Il est important « que nous puissions faire une évaluation de l’exécution des projets et programmes de la coopération entre le Niger et la Belgique, de dégager les défis relevés dans la mise en œuvre de cette coopération, ainsi que les perspectives et attentes pour les années à venir », a précisé Mme Diallo Amina.

Elle a ensuite voulu saluer « l’engagement résolu de la Belgique à accompagner le Niger dans les réalisations des objectifs de développement définis dans le Plan de développement économique et social (PDES 2016-2020) ».

L’ambassadeur du Royaume de Belgique au Niger a, pour sa part, émis le vœu que « nos discussions soient franches et ouvertes, nous dire ce qui va et ce qui ne va pas et comment on peut améliorer notre action commune ».

Pour cette session, il sera procédé à une présentation générale du programme de coopération 2017-2020, de faire la situation sur l’état de mise en œuvre des différents programmes de coopération qui interviennent notamment dans les secteurs de la santé, de l’élevage et de la sécurité alimentaire.

Cette réunion s’est déroulée en présence du Chef de file de la coopération nigéro-belge, le Secrétaire Général du Ministère de la Santé Publique du Niger, Dr Ranaou Abaché.

 

Dans la même catégorie