APS MACKY SALL À KAOLACK POUR LANCER LES TRAVAUX DE DRAGAGE DU PORT APS LE PNUD RÉITÈRE SON ENGAGEMENT POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L’AFRIQUE MAP Présidentielle en RDC: Report de la visite de la délégation africaine de haut niveau qui devait se rendre lundi à Kinshasa (communiqué) ABP « Un milliard de francs CFA pour soutenir l’écosystème du numérique au Bénin » dixit Mme Aurélie Adam Soulé Zoumarou ABP La santé des populations préoccupe une mission médicale chinoise à Lokossa MAP Attaque dans le Nord du Mali: au moins huit Casques bleus tchadiens tués AIP Côte d’Ivoire: Environ 4 T de drogue et 23 T de divers produits prohibés incinérés à Aboisso ANP 3 Nigériens primés pour leurs projets innovants ANP Appui de la BID de plus 10 milliards FCFA à la filière riz au Niger MAP Attentat de Nairobi: la police arrête la femme et le père du kamikaze

Réunion des Ministres en charge des Télécommunications de la CEDEAO à Niamey


   

 

Niamey, 23 Juin (ANP)-Le Premier ministre, chef du Gouvernement, M.Brigi Rafini, a présidé, ce jeudi à Niamey l’ouverture des travaux de la 2ème Session Ordinaire de la Conférence des Postes des Ministres des Etats de l’Afrique de l’Ouest, et de la 14ème Réunion des Ministres en charge des Télécommunications et de la technologie de l’information et de la communication(TIC) de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO).

Il s’agit, au cours de cette réunion de deux (2) jours, pour les experts, de réfléchir sur les voies et moyens de créer les conditions de l’accès des pays sans littorale à la bande passante nationale et internationale disponible sur les réseaux terrestres au sein de l’espace CEDEAO.

Le Premier ministre, Brigi Rafini fonde l’espoir qu’à la fin de ces assises que « notre espace communautaire sera doté d’un cadre de politique et de stratégies harmonisés qui permettra aux operateurs désignés d’être efficaces et viables d’un secteur postal à même de contribuer dans la réalisations de la vision intégrationniste de la CEDEAO 2020 ».

Selon le chef du Gouvernement, « le secteur des télécommunications, quant à lui, est aujourd’hui non seulement économique a part entière, mais aussi un levier de croissance sur lequel nos Etats fondent beaucoup d’espoirs pour améliorer les recettes budgétaires et impulser le développement économique et social ».

La CEDEAO, rappelle-t-on, regroupe 15 Etats qui prônent leur intégration socioéconomique et culturelle.
AIO/AMC/DMM

Dans la même catégorie