ACP La RDC à la conférence de l’organisation mondiale de l’économie verte au Caire ACP Arrivée à Kinshasa du Sous-secrétaire d’Etat adjoint des USA au Droits de l’homme ACP Un programme présidentiel accéléré de lutte contre la pauvreté et la réduction des inégalités en RDC GNA JobHouse Recruitment Agency celebrates three years partnership with Uber Ghana GNA Do not pride yourselves in the overall WASSCE passes GNA AOMC assures consumers of quality service delivery AIP Côte d’Ivoire/ Secteur des mines : Bientôt la création de cinq nouveaux chantiers écoles à l’intérieur du pays (Ministre) AIP Côte d’Ivoire/ Le centre céramique de Katiola sensibilise sur les opportunités d’emplois pour la jeunesse AIP Côte d’Ivoire/ Le COSIM change de dénomination APS CAN 2019 : « LES ATTAQUANTS SERONT LES MEILLEURS ALLIÉS DES GARDIENS DE BUT » (CHEIKH SECK)

Réunion du comité de pilotage du projet PADIR prévue le 22 mars 2019


  19 Mars      21        Société (49724),

   

Kinshasa, 19 mars 2019 (ACP).- Une réunion de travail du comité de pilotage du projet d’appui au développement des infrastructures rurales (PADIR), est prévue vendredi à Kinshasa pour arrêter le budget à allouer audit projet, a appris l’ACP mardi auprès du service administratif du ministère du Développement rural.

Selon la source, cette séance de travail convoquée par le Secrétaire général au Développement rural, Georges Koshi Gimeya, en sa qualité du président du comité de pilotage dudit projet, a pour but de dévoiler la part de participation du gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC) dans le budget couvrant la période allant de juillet 2018, à décembre 2019.

La même source indique qu’au cours de cette réunion, les participants évalueront également les travaux de clôture du Programme de travail et du budget annuel (PTBA) prorogé, précisant que dans cet exercice routine, les participants vont proposer les amendements et adopter le PTBA.

Les secrétaires généraux des administrations impliquées au projet tels que l’agriculture, le genre, le Plan, les infrastructures et travaux publics membres du comité de Pilotage du PADIR formuleront des recommandations, tant à l’endroit du gouvernement, qu’à l’unité de gestion du projet qui est le bailleur à savoir la Banque africaine de développement (BAD).

Pour rappel, le PADIR est un projet du gouvernement de la RDC placé sous encrage institutionnel de l’administration du ministère du Développent rural. Ce projet couvre cinq provinces : le Kongo Central, les anciennes provinces de Bandundu, de Katanga et les deux Kassaï.

Pour ce qui est du projet PADIR, indique la source, la coordination nationale fermera ses portes définitivement au plus tard le 31 décembre de l’année en cours, alors que les activités au niveau des antennes se sont clôturées depuis la fin de l’année 2018.

Dans la même catégorie