ACP Une exposition « photo-plaidoyer » pour l’amélioration de l’accès à l’eau potable en RDC ACP RDC : la JICA encourage l’apport de l’INPP dans l’économie congolaise ACP Les étudiants de l’UPC édifiés sur la francophonie ACP La CENI reporte les élections des gouverneurs GNA Government working towards non-custodial sentencing regime GNA Invest in Sustainable Water to Achieve SDGs – CRS GNA President Akuffo-Addo reiterates his resolve to end political Party vigilantism ACP L’Assemblée nationale dotée d’un règlement intérieur ACP Les journalistes membres de l’UPF encouragés à la formation continue ACP La secrétaire générale de l’OIF pour plus d’accès au haut débit d’internet

Réunion du Dispositif National sur l’amélioration du climat des affaires au Niger sous l’égide du Chef de l’Etat


  28 Avril      52        Economie (22882), Finance (3737), Politique (22277),

   

Niamey, 28 Avril(ANP)-Le Chef de l’Etat, Issoufou Mahamadou a présidé  vendredi dernier à Niamey, la réunion du Dispositif  National sur l’amélioration du climat des affaires au Niger, en présence du Premier ministre, Brigi Rafini, des Ministres concernés ainsi que des partenaires techniques et financiers.
Faisant le point de la rencontre devant la presse,  le Ministre-Conseiller à la Présidence de la République, Alma Oumarou, également  Président du Dispositif National sur l’Amélioration du climat des affaires a indiqué ‘’qu’à intervalles réguliers, tous les mois, le Président de la République réunit le dispositif  chargé de la mise en place du climat des affaires et de son amélioration et  lors de la dernière  réunion, il a donné un certain nombre de recommandations dont des reformes.
‘’Un délai nous a été accordé, a-t-il poursuivi, pour venir présenter au Chef de l’Etat, ces reformes ou leur approfondissement en fin avril,  étant entendu que notre document pour 2019 doit être transmis dans le délai le meilleur à la Banque Mondiale’’.
Les réformes ainsi engagées,  a rappelé Alma Oumarou, sont de trois ordres et toutes paraissent fondamentales. Elles concernent le raccordement à l’électricité, le permis de construire et le paiement des impôts.
Selon le Ministre-Conseiller,  s’agissant de l’électricité, il a été constaté, au Niger,’’ que nous avons des coupures de plus de 300 heures alors que la limite  tolérée est de 100 heures’’.
‘’Pour cela, des instructions ont été données pour que la  Société Nigérienne d’Electricité-NIGELEC- puisse atteindre ses objectifs, et pour se faire,  l’Etat en construisant  la Centrale de Gorou Banda à la périphérie de Niamey, a permis à  cette Société d’avoir 80 Mégawatts supplémentaires,  en plus de 10 autres  issus du renforcement de sa  capacité a partir du Nigeria’’ a-t-il dit.
‘’Avec la reforme engagée depuis l’année dernière, a fait constater M Alma, il ya une nette amélioration dans les services de l’électricité. Au premier  trimestre  2017 par exemple,  le temps de coupure était autour de 89 heures. Et pour 2018, c’est environ 33 heures. Le  nombre de coupures par abonné est passé de 122 en  2017 à 64 au premier trimestre de 2018.
De la question du paiement des impôts, a-t-il  declaré,   le processus de décentralisation et d’informatisation  est en bonne voie et cinq(5) nouveaux guichets  ont été crées en plus de ceux qui existaient pour la Région de Niamey.
Concernant le permis de construire, le Président du Dispositif National sur l’amélioration du climat des affaires a estimé qu’avec les nouvelles reformes, il est possible d’avoir son permis de construire en moins d’une semaine.
Pour Alma Oumarou, ce qui est plus remarquable et qui fait que le Niger occupe la première place dans la sous région, est la reforme sur les entreprises, car il est possible de créer  son entreprise en  moins de trois jours.
En somme, sur le plan du climat des affaires, a-t-il affirmé, le Niger est sur la bonne voie et occupe la 4ème place  des économies en matière de reforme dans l’espace de la CEDEAO.
AIO/AMC/ANP/Avril 2018.

Dans la même catégorie