STP-Press Ministro Adlander de Matos recebe delegação portuguesa do Ministério de Trabalho numa missão do reforço da cooperação AIP Côte d’Ivoire/Réflexions à Yamoussoukro sur des plans de développement du pétrole et énergie en Côte d’Ivoire AIP Côte d’Ivoire/ La construction d’un pont à deux voies souhaitée sur la rivière Bâ à Broukro-Banouan AIP Côte d’Ivoire/ CEPE 2019: Un taux national de réussite de 84,48% enregistré AIP Côte d’Ivoire/ BTS 2019 : Plus de 360 candidats à Dimbokro APS VERS LA RÉHABILITATION DES CENTRES D’APPUI AU DÉVELOPPEMENT LOCAL (MINISTRE) APS CASAMANCE : DES POURPARLERS RÉCLAMÉS POUR ‘’ÉTEINDRE LES SIGNAUX ROUGES’’ ACP L’évêque de Butembo-Beni plaide pour la catégorisation des refugiés à accueillir GNA ROPAA Committee begins engagement of Diaspora GNA “Rehabilitate our roads”, communities in Ayensuoanu appeal

Réunion sur les Technologies de l’Information et la Communication à la Présidence de la République


  11 Juillet      54        Economie (24303), Téchnologie (957),

   

Niamey, 11juil (ANP)-Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a présidé le lundi 10 juillet 2017 au Palais de la Présidence, une réunion sur les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC).
La réunion s’est déroulée en présence notamment du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, SEM Brigi Rafini, des Ministres concernés par cette question, du Haut-Commissaire à l’Informatique et aux Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication, des responsables de l’Agence de Régulation des Télécommunications et de la Poste (ARTP), et du Directeur Général de Niger Telecom.
Le Haut-Commissaire à l’Informatique et aux Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication a présenté le Plan Stratégique Niger 2.0.
Ce plan, qui s’inscrit dans le programme de Renaissance Acte II, renforcera les efforts de notre pays dans l’atteinte des objectifs de développement durables.
Niger 2.0 est le plan stratégique qui accompagnera la marche du Niger vers une société de l’Information et de la Connaissance.
Ce plan qui s’inscrit dans le programme de la Renaissance Acte II, renforcera les efforts de notre pays dans l’atteinte des objectifs de développement durables.
Ce plan regroupe tous les acteurs essentiels de l’écosystème dans sa mise en exécution:
l’administration dans son ensemble (technique, sectoriel), la législation, les opérateurs, la société civile, la Jeunesse, les financiers, le secteur privé.
Il encourage la mutualisation des ressources et des efforts et, se focalise essentiellement autour de la Jeunesse et des zones rurales qui regroupent l’essentiel de notre population.

Des échanges très fructueux ont eu lieu par la suite entre les différents participants.
Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou a relevé le fait que nous assistions à une Révolution Numérique. Le Niger ne doit et ne peut, par conséquent, rester en marge de cette transformation qui aura un impact certain dans tous les aspects de notre vie. Cette Révolution nous permettra d’amplifier les résultats déjà obtenus, d’accélérer la modernisation de notre économie, de renforcer notre croissance, de sécuriser davantage notre pays, d’améliorer la gouvernance, et de renforcer l’initiative 3N, ainsi que la santé, l’éducation et l’entreprenariat des jeunes.
Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a rappelé que ‘’l’atteinte d’un taux de couverture de 100% et d’un taux de pénétration de 70% demeure notre objectif à l’horizon 2021’’.
Il a conclu la réunion en donnant les instructions pour :

1.Mettre en place les infrastructures en utilisant toutes les technologies disponibles (fibre optique, V Sat, faisceau hertzien, etc.)
2. Transformer le HC/I/NTIC, rattaché au cabinet du premier Ministre, en Agence Nationale pour la Société de l’Information (ANSI) ; le Chef de l’Etat a dit que ‘’ce nouvel organe sera rattaché au cabinet du Président de la République’’.

Le Président de la République a réaffirmé sa ferme volonté de suivre personnellement l’évolution de ce pilier du programme de Renaissance Acte II.
3. Mettre à jour la politique sectorielle datant de 2012.
4. Confier à l’ANSI la gestion du Fonds d’Accès Universels, qui servira au déploiement des infrastructures nécessaires.
5. Accélérer la libéralisation du secteur des TIC et l’implication du secteur privé.

Avant de lever la séance le Présidence de la République a fixé la prochaine rencontre dans un délai d’un mois.

Dans la même catégorie