AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 500 femmes de Bouaflé sensibilisées à la citoyenneté et à la culture de la paix AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : L’ONG ADSR appelle les jeunes de Gagnoa à être des porteurs de paix AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : les structures RHDP d’Agboville en ordre de bataille APS UNIVERSITÉ DE THIÈS : LA GRÈVE DU SAES DANS LE ’’PROCESSUS DE MATURATION’’ D’UNE JEUNE UNIVERSITÉ (RECTEUR) APS DES ACTEURS DE LA FILIÈRE MIL FAMILIARISÉS À DE NOUVELLES VARIÉTÉS AMÉLIORÉES ET HYBRIDES DE L’ISRA ANP Des hommes des médias et des FDS outillés sur la gouvernance et la réforme du secteur de la sécurité ANP Le Président Issoufou Mahamadou inaugure la route Bagaroua-Illela MAP Côte d’Ivoire: le gouvernement examinera l’octroi à l’opposition d’un poste de vice-président à la Commission électorale MAP Côte d’Ivoire/présidentielle : 7 morts dans des heurts près d’Abidjan MAP Nigeria: des hommes armés tuent 20 villageois dans le nord-ouest

REVUE ANNUELLE DE PROJETS ET DE LA POLITIQUE OPERATIONNELLE DE PLAN INTERNATIONAL TOGO DANS LA ZONE SAVANE


  5 Octobre      21        Société (24023),

   

Dapaong, 5 oct. (ATOP) – Plan International Togo, bureau de Kara a organisé un atelier de revue annuelle de projets et de la politique opérationnelle dans la zone Savane, le jeudi 1er octobre à Dapaong.

L’atelier bilan a regroupé les chefs cantons, les Comités cantonaux de développement (CCD), les Comités de gestion de projet (COGEP), les clubs des mères, les volontaires, les représentants des enfants et jeunes filles des cantons bénéficiaires, des partenaires étatiques et les organisations de la société civile (OSC). Il répond aux principes de redevabilité et d’apprentissage continu de Plan International Togo qui organise en chaque fin d’année fiscale, une revue de ses interventions afin de partager avec toutes les parties prenantes les forces, les faiblesses et les défis à relever pour atteindre les résultats fixés. Il s’est agi, durant cette rencontre de relever les difficultés, les leçons apprises, les bonnes pratiques et de formuler des recommandations pour améliorer les interventions de l’année fiscale 2021.

Au cours de l’année fiscale 2020 (1er juillet 2019 au 30 juin 2020), un certain nombre d’activités et projets ont été réalisés en collaboration avec les cantons, les ONG et associations partenaires et les services techniques de l’Etat. A cet effet, Plan International Togo a alloué des fonds à 8 cantons partenaires de la zone Savane à savoir : les cantons de Dapaong, Sanfatoute, Biankouri, Cinkassé, Bombouaka, Nagbéni, Mango et Gando pour mettre en œuvre des activités prioritaires des filles et jeunes femmes, avec l’appui-accompagnement de l’association Centre Africain pour le Développement Intégral Durable ( CADID) dans le but de contribuer à réalisation du projet : « 100 millions de filles puissent apprendre, diriger, décider et s’épanouir ».

Au titre de ces activités menées dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie pays, il y a eu, entre autres, les activités de plaidoyer, de renforcement de capacités des enfants et adultes sur la protection de l’enfant, sur les normes sociales préjudiciables aux filles et aux femmes. D’autres activités importantes telles que la promotion d’une éducation sans violence et inclusive, la promotion économique des groupements de femmes (épargne et crédit) ainsi que la formation des groupes de femmes, notamment les clubs des mères, le parrainage des enfants en vue de mieux les protéger et faire avancer leurs droits.

Dans l’optique de lutter efficacement contre la pandémie à Coronavirus (Covid-19), des dispositifs de lave-mains ont été distribués aux cantons bénéficiaires durant l’année 2020.

Les difficultés rencontrées ont trait à la situation liées à la pandémie de Covid-19 qui a limité la mise en œuvre de certaines activités de mars à juin, en respect aux mesures barrières édictées par le gouvernement.

Plusieurs défis restent à relever en termes de mobilisation des ressources à travers les subventions pour le financement des priorités des filles et jeunes femmes, en complément aux fonds de parrainage, la responsabilité des communautés dans les activités programmatiques et de parrainage selon les stratégies de Plan International. Le signalement systématique des cas d’abus et violences sur les enfants et jeunes pour un réel épanouissement des enfants/jeunes reste également un défi.

Les perspectives sont relatifs au renforcement des acquis entamés, à la mise en œuvre des  projets  « d’appui à la réforme des collèges » (PAREC 2), « Engagement des jeunes et des femmes pour la participation citoyenne et la cohésion sociale » (ENJEF-PACS) puis « Championnes ».

Le préfet de Tône, Tchimbiandja Yendoukoa Douti a salué Plan International Togo pour son engagement dans la lutte contre toute forme de violence faite aux enfants et aux jeunes filles.

M. Tchimbiandja a exhorté les participants à intégrer la thématique de la pandémie à Coronavirus dans leurs diverses activités afin de rompre la chaîne de contamination.

Selon la directrice régionale de Plan International Togo, bureau de Kara, Mme Naka Abalo, cet atelier bilan permet à son institution en collaboration avec ses partenaires de faire une pause pour analyser les activités réalisées en vue de tirer des leçons de l’expérience de gestion communautaire des projets de la zone. Elle s’est réjouie du travail abattu au cours de cette rencontre et a invité les bénéficiaires des différents projets à continuer dans cet élan en vue de l’atteinte des objectifs assignés.

Dans la même catégorie