MAP L’intervention du Maroc à El Guergarat était nécessaire après l’épuisement des efforts diplomatiques (journaliste espagnol) MAP CHAN-Cameroun 2021 : Résultats des matches du mercredi 27 janvier MAP Pacte mondial sur les réfugiés : Participation marocaine à une consultation préparatoire de la Réunion de hauts fonctionnaires MAP CHAN (Cameroun-2021) : La sélection nationale affronte la Zambie en quarts de finale APS SALL PRÉOCCUPÉ PAR LE CONTRÔLE DE LA PROSPECTION GÉOLOGIQUE ET DES ACTIVITÉS D’EXPLOITATION MINIÈRE APS MACKY SALL APPELLE À DILIGENTER LA STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT DE L’INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ANGOP COVID-19: ANGOLA RECUPERA 214 PACIENTES E REGISTA 27 NOVOS CASOS AIP Côte d ‘Ivoire-AIP/ Un taux de 28% de décaissement des fonds du PAGEF à mi-parcours de sa mise en œuvre AIP Côte d’Ivoire – AIP/ L’université de Korhogo forme des greffeurs d’arbres à karité AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les risques naturels rendant la commune de Grand-Lahou et les villages côtiers vulnérables bientôt pris en charge

Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique)


  5 Décembre      9        revue de presse (454),

   

Dakar, 05/12/2020 (MAP)- Le risque d’une deuxième vague de la Covid-19 au Sénégal et en Afrique du Sud, l’action diplomatique éthiopienne pour informer sur le conflit de Tigray, le projet d’amendement de la Constitution au Kenya et le Forum d’affaires de la ZLECAF sont les principaux sujets abordés par la presse africaine parue samedi.

Au Sénégal, l’hommage national rendu à l’ancien joueur du Onze sénégalais Papa Bouba Diope, et le risque d’une deuxième vague de la Covid-19 dominent l’actualité traitée par la presse locale.

« Macky Sall immortalise le vaillant Lion », titre +le Soleil », rapportant que le président sénégalais a rendu, vendredi à l’aéroport international Blaise Diagne, un hommage national mérité à Papa Bouba Diop, décédé le 29 novembre en France.

La cérémonie a été marquée par la décoration, à titre posthume, de l’ancien milieu de terrain des « Lions » à la dignité de Grand Officier dans l’Ordre national du Lion, écrit la publication.

Papa Bouba Diop, 1er sportif élevé au rang de grand officier dans l’ordre national du Lion, écrit à ce sujet +Sud Quotidien+, rappelant que le Musée national du football a été baptisé au nom du défunt.

Sur un autre registre et revenant sur le risque d’une deuxième vague du virus de la Covid-19, +Enquête+ relève que pendant que certains Sénégalais doutent de la fiabilité des informations officielles publiées chaque jour, d’autres ont la trouille à l’idée de vivre à nouveau un durcissement des mesures restrictives.

Après avoir vécu une disette à cause des restrictions, les acteurs du transport qui sont prêts à s’impliquer dans le respect des mesures barrières, ne veulent pas entendre parler de limitation de passagers, rapporte à ce sujet le quotidien +L’As+.

En Ethiopie, +FANA BC+ rapporte que le gouvernement a mené activement une campagne diplomatique dans plusieurs pays pour les informer sur l’opération de maintien de l’ordre menée par l’armée fédérale dans l’Etat régional du Tigray.

Le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, Demeke Mekonnen, a effectué dans ce sens une tournée en Europe et a informé les dirigeants des pays européens et les représentants des organisations internationales des « manœuvres illégales de la junte du Front de libération du peuple du Tigray (TPLF) contre les réformes politiques, économiques, militaires et diplomatiques entreprises ces deux dernières années par le gouvernement fédéral».

Sur un autre registre, +ETHIOPIAN MONITOR+ écrit que le gouvernement chinois a officiellement remis le satellite de télédétection (ETRSS-1) à l’Ethiopie.

ETRSS-1 contribue à la collecte de données et aux études de soutien menées par les Ethiopiens sur le changement climatique, l’agriculture, les ressources forestières et hydriques et d’autres questions connexes, relève le média.

L’Ethiopie a lancé son premier satellite dans l’espace avec le soutien de la Chine le 20 décembre 2019, rappelle le média, notant que le centre de commandement et de contrôle du satellite est situé dans l’observatoire spatial d’Entoto à la périphérie de la capitale Addis-Abeba.

Au Kenya, les principaux quotidiens s’intéressent au bilan des signatures collectées en faveur du projet d’amendement de la Constitution. Le journal +The Star+ rapporte à ce propos que le secrétariat du Building Briges initiative (BBI) ou Construire les Ponts a annoncé avoir récolté 5,2 millions de signatures en faveur du référendum.

Le nombre de partisans du référendum pourrait atteindre jusqu’à six millions de signatures d’électeurs inscrits à la fin de la journée de vendredi, selon l’équipe du secrétariat, citée par le journal.

Les détails des signatures collectées ont été dévoilés vendredi au secrétariat de l’Initiative Building Bridges dirigé par le chef de l’opposition Raila Odinga.

Le co-président du BBI, Dennis Waweru, a déclaré que les signatures seraient soumises à la Commission électorale indépendante dans la semaine prochaine pour vérification.

« Nous avons déjà mis en place un mécanisme numérique pour répertorier les signatures dans le format approuvé dans les plus brefs délais », a déclaré l’ex-député de Dagorreti Sud, cité par le journal.

Au Gabon, +l’Union+ écrit sous le titre « Passeports pour la prison ! » que l’affaire alimente les conversations depuis plusieurs jours. Un trafic de passeports à la Direction générale de la documentation et de l’immigration (DGDI) a conduit nombre de personnes dont un capitaine de police hier au palais de justice de Libreville où elles ont défilé devant le procureur de la République du tribunal spécial.

La publication explique en citant des sources judiciaires que les prévenus ont été arrêtés après la découverte par les services de la DGDI, à la suite d’une nouvelle vérification, des dossiers de demande de passeports comportant des pièces illicites.

Au volet international, +Medias241+ titre « Retour Imminent de l’ex-président Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire ». Il indique qu’après une lutte acharnée, l’avocat de l’ex-Président ivoirien a annoncé que Laurent Gbagbo a obtenu ce 04 décembre 2020 un passeport diplomatique et un passeport ordinaire.

L’ex-Président a salué cet acte et annoncé son retour en Côte d’Ivoire pour ce mois de décembre 2020, ajoute la publication.
En Afrique du Sud, +The South African+ indique le parti du Mouvement africain de transformation (ATM) a demandé de reporter la motion de censure qu’il avait déposée à l’encontre du président, Cyril Ramaphosa.

L’ATM avait soumis une motion de censure en février pour les délestages électriques récurrents et le déclin économique continu que connait le pays, précise le portail.

Il note également que le report, qui a été approuvé par le président de l’Assemblée nationale, Thandi Modise, a été demandé en attendant le résultat de la requête judiciaire pour s’assurer que le vote se fait par scrutin secret.

Dans un autre volet, +City Press+ revient sur les propos du ministre de la Santé, Zweli Mkhize, qui a averti qu’une flambée des infections à la Covid-19 dans la province du Cap Oriental pourrait faire basculer l’Afrique du Sud dans une deuxième vague de la pandémie mondiale, notant qu’il est peu probable qu’un vaccin soit disponible à temps pour réduire ses effets.

Lors d’une visite au district de la Garden Route pour évaluer les mesures mises en place pour endiguer la hausse des cas de Covid-19, Mkhize a déclaré que la multiplication des points chauds, comme c’est le cas dans les provinces du Cap Oriental et du Cap Occidental, pourraient devenir « un énorme problème » s’ils ne sont pas contenues.

Au Rwanda, la presse locale s’attarde sur la participation du président rwandais, Paul Kagame, au Forum d’affaires de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF), tenu vendredi par visioconférence.

Le quotidien +The New Times+ écrit que le président Kagame a appelé à une « action concertée » dans la mise en œuvre de la zone de libre-échange continentale africaine pour soutenir la reconstruction des économies africaines après les perturbations causées par la pandémie de Covid-19.

Son confrère +RNA+ note que le chef de l’Etat a souligné, lors de cette réunion virtuelle, qu’une mise en œuvre réussie de la ZLECAF renforcera la résilience des pays africains face aux chocs économiques futurs et améliorera la capacité de concurrence des opérateurs africains.

La publication note que cette rencontre intervient quelques semaines avant le lancement officiel du début des échanges commerciaux sous la Zone de libre-échange continentale africaine, le 1er janvier 2021.

Dans la même catégorie