GNA Legislativas: PP perspectiva apresentar candidaturas nos círculos eleitorais do Sal e Fogo GNA Veep and wife take jabs of Coronavirus vaccine GNA Kwahu Afram Plains North D/A donates Furniture to District Education Office AIP Législatives 2021: Cissé Bacongo conseille la vigilance dans le choix des députés à Koumassi AIP Législatives 2021: Le préfet de Tengrela appelle à une campagne sans incident INFORPRESS Mil pessoas vão ser contempladas com projecto “Midjora nha vida” da Fundação Smart City GNA President Akufo-Addo gets first COVID-19 jab INFORPRESS Covid-19: Governo vai ter de injectar mais de um milhão de contos para TACV voltar a operar – ministro INFORPRESS COI disponibiliza 15 mil dólares anuais ao COC como prémio “pela boa governação” INFORPRESS Corpo de Escuteiros Católicos de Cabo Verde realça importância da formação dos directores dentro da organização

Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique)


  6 Février      16        revue de presse (469),

   

Dakar, 06/02/2021 (MAP)- Nombre de sujets d’actualité politique, économique, sanitaire et sportive attirent l’attention de la presse africaine parue samedi, notamment le Sommet de l’UA, la coopération entre la Côte d’Ivoire et l’Arabie saoudite, le Grand barrage éthiopien +La Renaissance+, la gestion des dépenses publiques liées au coronavirus en Afrique du Sud et le CHAN 2021 au Cameroun.

Au Gabon, +La.Libreville+ s’intéresse au sommet de l’Union Africaine (UA). Il écrit que le 34ème Sommet de l’Union africaine s’ouvre ce samedi 6 février. Covid-19 oblige, il aura lieu en visioconférence.

Et de poursuivre que les 55 chefs d’État, dont le Gabonais Ali Bongo Ondimba, discuteront des conséquences économiques de la pandémie du coronavirus ainsi que des stratégies de vaccination à venir, notant que c’est le président du pays le plus touché par la Covid-19, le sud-africain Cyril Ramaphosa qui inaugurera ce sommet en tant président en exercice de l’Union africaine.

Cette inauguration, précise le média, sera aussi l’occasion d’entendre le président congolais Félix Tshisekedi, qui prendra la succession de M. Ramaphosa à la tête de l’organisation.

Au volet sport, +l’Union+ revient sur la finale du CHAN2021 au Cameroun. Il indique qu’il s’agit d’un duel des extrêmes entre les Lions de l’Atlas, l’équipe la plus prolifique du tournoi (13 buts) et en course pour un historique deuxième titre consécutif et des Aigles qui, aidés par leur solidité défensive, convoiteront un premier sacre.

Et d’estimer que boostés par des certitudes collectives bonifiées par Soufiane Rahimi (meilleur buteurs avec 5 réalisations), les Marocains sont logiquement favoris.

En Côte d’Ivoire, « Abidjan Net » fait savoir que le Président Alassane OUATTARA s’est entretenu, vendredi, avec le ministre d’Etat aux Affaires Africaines du Royaume d’Arabie Saoudite, M. Ahmed Bin Abdulaziz Kattan, porteur d’un message du Roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud.

Les échanges, peut-on lire, ont porté sur le renforcement de la coopération entre la Côte d’Ivoire et l’Arabie Saoudite, les conflits au Moyen-Orient et la lutte contre le terrorisme.

Le ministre d’Etat aux Affaires Africaines du Royaume d’Arabie Saoudite a réaffirmé le soutien de son pays à la Côte d’Ivoire à travers le Fonds Saoudien pour le Développement (FSD), qui finance plusieurs projets dans ce pays ouest-africain.

Sur un autre registre, « Atoo » rapporte que l’ex-président de l’Assemblée nationale ivoirienne, par ailleurs, président du Mouvement citoyen Générations et peuples solidaires (GPS, opposition) Guillaume Soro, a salué vendredi la récente remise en liberté des militantes de son mouvement politique.

Ces femmes, rappelle la publication, avaient été interpellées le 13 août 2020 par la police d’Abidjan, à la suite d’une marche de l’opposition contre un nouveau mandat d’Alassane Ouattara à l’élection présidentielle du 31 octobre dernier.

En Ethiopie, +THE ETHIOPIAN HERALD+ écrit que l’Ethiopie a bon espoir que la politique étrangère de la nouvelle administration américaine donnera une nouvelle dynamique aux relations entre les deux pays, fondées sur les intérêts communs.

Le journal note que la victoire du président Joe Biden a donné l’espoir de relancer les relations historiques entre les des deux pays, ajoutant que le gouvernement éthiopien est convaincu que la nouvelle administration américaine valorise les relations historiques et stratégiques avec l’Ethiopie.

Sur un autre registre, +ETHIOPIAN MONITOR+ rapporte que la construction du Grand barrage éthiopien sur le Nil, la Renaissance, a atteint 78,3 pc.

Citant le ministère éthiopien de l’eau, de l’énergie et de l’irrigation, le média ajoute que 91 pc des travaux de génie civil du projet ont été réalisés.

Au Kenya, le journal « The Star » rapporte que les Kényans paieront 1500 shillings (environ 14 dollars) pour le nouveau traitement préventif de la tuberculose adapté aux patients qui sera déployé à partir de ce mois de février et mars 2021.

La publication fait savoir que le Kenya fait partie des premiers pays à bénéficier de ce traitement qui durera trois mois, ajoutant que les traitements combinés à dose fixe réduiront la charge de la pilule de neuf à trois comprimés par semaine pour les adultes et préviendront la tuberculose chez les personnes à risque de développer la maladie.

Le traitement est financé par le Plan d’urgence du président des États-Unis pour la lutte contre le sida (PEPFAR), Unitaid, l’USAID et le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, ajoute le journal qui cite un communiqué des trois organisations.

« Il y a suffisamment de traitement pour 3 millions de patients et il devrait être mis à la disposition des pays éligibles cette année, à savoir le Kenya, l’Éthiopie, le Ghana, le Mozambique et le Zimbabwe.

En Afrique du Sud, +Money Web+ rapporte qu’une enquête menée sur les dépenses publiques effectuées dans le cadre de la lutte contre le coronavirus a révélé des preuves de pressions politiques, d’inflation des prix et de fraude dans de nombreux contrats.

Citant le directeur de l’Unité d’enquête spéciale (UES), Andy Mothibi, qui rend compte au Parlement et au Président du pays, le journal écrit que l’enquête a révélé un mépris flagrant de la loi et des procédures en vigueur, notant que certains responsables ont été manifestement motivés par «une recherche insatiable d’enrichissement personnel».

Pour sa part, +Sunday Independent+ fait savoir que le ministre de la Santé, Zweli Mkhize, a assuré que les vaccins contre la Covid-19 seront gratuits et que le gouvernement ne permettra à personne de les vendre sur le marché noir.

«Nous pensons que si les vaccins seront gratuits grâce à la prise en charge du gouvernement et de la couverture médicale, cela limitera l’implication du marché noir dans tous le processus», a expliqué M. Mkhize.

Il a souligné également que le gouvernement s’était engagé à accélérer les procédures d’acquisition des vaccins auprès des fabricants.

Dans la même catégorie