GNA More than 5, 800 centres open for EC’s exhibition exercise in Ashanti Region GNA Voters commend EC for SMS verification platform GNA Veep supports Strategic National Stockpile establishment to tackle health emergencies GNA Government urged to develop a comprehensive cervical cancer control plan GNA Voter Register Exhibition begins smoothly but on low key GNA Peace Council to hold 2020 national youth for peace summit GNA Odweanoma Paragliding site to be commissioned during ‘Yenko Kwahu’ Festival GNA Ghana is making moderate progress in nine SDGs APS INONDATIONS : 271 FAMILLES SINISTRÉES RECASÉES SUR UN SITE DE KEUR MASSAR APS PLAN ORSEC : UNE LARGE PART SERA RÉSERVÉE À DIOURBEL, PROMET ALY NGOUILLE NDIAYE

Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique)


  25 Août      3        revue de presse (419),

   

RABAT, 25/08/2020 (MAP)- Nombre de sujets focalisent l’attention de la presse africaine parue mardi, notamment l’évolution de la pandémie de coronavirus, la coopération entre le Gabon et le Togo, la présidentielle en Côte d’Ivoire et les cyberattaques en Ethiopie.

Au Gabon, +l’Union+ écrit sous le titre « Gabon-Togo : coopération exemplaire » que relations bilatérales entre leurs deux pays, la crise institutionnelle au Mali, intégration sous-régionale et la pandémie de coronavirus ont dominé les échanges entre le président gabonais Ali Bongo Ondimba et son homologue togolais Faure Gnassingbé en visite de travail et d’amitié, hier, à Libreville.

Selon la publication, les deux chefs d’Etat ont réaffirmé leur ferme volonté de redynamiser la coopération exemplaire entre le Gabon et le Togo.

Sur un autre registre, +Gabonactu+ indique que le Comité de pilotage du plan de veille et de Riposte contre l’épidémie à Coronavirus au Gabon (COPIL), a indiqué lundi que le Gabon a enregistré 225 nouvelles guérisons contre 21 nouveaux cas de contaminations à la covid-19.

Et d’ajouter que selon le comité, 30 personnes sont hospitalisées dont 2 en réanimation et il n’y a pas de nouveaux décès, on n’en dénombre toujours 53 depuis le début de la pandémie, précisant qu’actuellement le nombre de personnes contaminées dans le pays est à 8 225 dont 6 277 guéris.

En Côte d’Ivoire, « Fraternité Matin » rapporte que le président ivoirien Alassane Ouattara, candidat du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix, a déposé lundi à la Commission électorale indépendante (CEI), son dossier de candidature pour l’élection présidentielle du 31 octobre prochain avec la ferme promesse de « se soumettre au verdict » de ses concitoyens.

« Je viens de déposer mon dossier de candidature entre les mains du secrétaire permanent de la CEI. Je l’ai dit à maintes occasions que la démocratie, c’est de respecter les délais et les procédures liées à la préparation des élections. Et comme je l’ai indiqué également tout à l’heure, nous nous soumettrons au verdict de nos concitoyens et je sais que nos concitoyens se souviendront et verront notre bilan qui a été un bilan exceptionnel ces neuf dernières années », a affirmé M. Ouattara après le dépôt de son dossier, cité par le journal.

Sur un autre registre, « Le Jour Plus » indique qu’après les incidents violents des derniers jours notamment dans les villes de Bonoua et Divo, la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a exhorté les acteurs politiques ivoiriens à éviter les violences et à recourir au dialogue et aux voies de droit pour résoudre tous leurs différends.

Dans un communiqué, peut-on lire, la Commission de la CEDEAO invite les politiques à faire preuve de retenue en toute circonstance et à demander à leurs partisans et sympathisants à faire de même de manière à favoriser la création d’un environnement propice à une élection présidentielle apaisée et crédible.

En Ethiopie, +ETHIOPIAN MONITOR+ rapporte que le pays a fait l’objet de 1 078 tentatives de cyberattaque au cours de la période juillet 2019/2020, dont 787 ont été déjouées par l’Agence éthiopienne des réseaux d’information et de sécurité (INSA).

L’INSA a affirmé qu’elle avait réussi à déjouer 787 cyberattaques sur le total des tentatives, soit un taux de réussite à 73 pc, relève le média éthiopien.

Sur un autre registre, +FANA BC+ s’intéresse à la visite officielle du Premier ministre Abiy Ahmed ce mardi à Khartoum au Soudan.

Le Premier ministre aura des entretiens avec le président du Conseil militaire de transition, le lieutenant général Abdel Fattah Al-Burhan et rencontrera également le Premier ministre soudanais Abdellah Hamdok, souligne le média.

Au Ghana, +Daily Graphic+ rapporte que l’Association nationale des enseignants diplômés (NAGRAT), a salué la proposition politique du gouvernement de fournir des installations Wi-Fi gratuites dans tous les lycées et établissements d’enseignement supérieur publics du pays.

Le vice-président, Mahamudu Bawumia, a promis, lors du lancement du manifeste 2020 du Nouveau Parti patriotique (NPP), que les lycées et les établissements d’enseignement supérieur recevraient une connexion Wi-Fi gratuite, souligne le quotidien.

Son confrère, +Ghana Web+ indique que le nombre de cas confirmés de Covid-19 est passé à 43.622, dont 41 695 guérisons et 263 décès.

Au Kenya, le journal à grand tirage « Daily Nation » se fait l’écho mardi d’une étude qui révèle que près de la moitié des Kényans ont été harcelés, arrêtés ou battus par la police lors de l’application des mesures proactives pour endiguer la propagation du coronavirus comme le couvre-feu.

Dans un nouveau rapport de l’association Mzalendo, réputée dans l’évaluation et le suivi des performances des parlementaires, indique que la violence domestique et sexiste est également en augmentation depuis que le pays a signalé son premier cas de virus en mars.

Le rapport, dont les conclusions sont basées sur une étude menée entre mars et juin, montre que si les restrictions imposées par le gouvernement faisaient partie des normes approuvées à l’échelle mondiale visant à contenir le virus mortel, elles ont contribué toutefois à aggraver les cas de violations des droits humains, de violence contre les hommes et femmes, et dans certains cas ont notamment impacté l’espace démocratique du pays.

L’association fait état dans ce cadre de la réduction du travail et des activités du Parlement et de la magistrature, laissant sans poursuites les auteurs de brutalités policières et de violence sexiste.

En Afrique du Sud, +BusinessTech+ revient sur un rapport publié par les économistes relevant de l’Université de Cape Town sur les différents scénarios d’ouverture des frontières devant le tourisme extérieur, soulignant qu’une annonce sur la reprise des voyages internationaux sera très favorable à l’économie sud-africaine.

Cependant, étant donné que la récente résurgence des cas de Covid-19 en Europe est largement imputée aux voyages internationaux et aux rassemblements à des fins de loisirs, une telle annonce ne pourrait être faite que d’ici quelques mois, écrit le journal, qui cite le département de la recherche économique de l’université.

+The South African+ revient sur les propos du ministre de la Santé, Zweli Mkhize, qui a mis en garde contre le relâchement des mesures de prévention contre le coronavirus alors que le pays connait un assouplissement des règles de confinement, soulignant que les autorités sud-africaines n’excluent pas une réimposition de certaines restrictions plus sévères.

Le ministre a indiqué que le pays, qui a dépassé le pic des infections durant le mois en cours, a vu le nombre des nouveaux cas et des décès monter en flèche en juillet, rapporte le journal. «Le vrai risque qui nous inquiète est la résurgence des infections si les gens négligent les mesures de précaution », a-t-il dit.

Dans la même catégorie