APS GUÉDIAWAYE : L’AMBASSADEUR DU PORTUGAL OFFRE DES KITS SCOLAIRES À DES FILLES AGP CEMAC: Le programme «Les jeunes tisserands de la paix» en gestation dans le Woleu-Ntem AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La mine d’or d’Agbaou fait la promotion de l’excellence à l’école AIP Côte d’Ivoire-AIP/Les femmes de Daloa invitées à s’approprier la culture de la paix pour une élection apaisée AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Les femmes RHDP de la Bagoué réaffirment leur engagement pour la victoire au premier tour de leur candidat Campagne RHDP Bagoué AGP Gabon/Mekambo : Un exploitant forestier chinois arrêté pour vol de bois puis libéré APS DIX-HUIT NOUVEAUX CAS DE COVID-19, AUCUN CAS IMPORTÉ AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Anne Ouloto bat campagne pour l’union des fils du Cavally AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : la CEI sensibilise la population d’Adzopé sur les modalités du scrutin AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : le développement du numérique et des TIC, l’une des priorités du candidat du RHDP

Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique)


  18 Septembre      6        revue de presse (428),

   

Dakar, 18/09/2020 (MAP) – Les inondations au Sénégal, la coopération Allemagne-Côte d’Ivoire et le secteur aérien en Afrique du Sud figurent parmi les principaux sujets abordés par la presse africaine parue vendredi.

Au Sénégal, la visite du président Macky Sall dans les zones inondées de la banlieue dakaroise domine les sujets abordés par la presse locale.

Le chef de l’Etat s’est rendu, jeudi, à Keur Massar (banlieue de Dakar), pour marquer sa solidarité aux familles sinistrées des inondations après les fortes pluies tombées récemment, informe le quotidien +Le Soleil+, relevant que le président a annoncé l’érection prochaine de la commune de Keur Massar en département, mais aussi la poursuite des travaux d’assainissement dans le programme décennal de lutte contre la inondations.

« Le président Sall noie la colère des sinistrés dans la départementalisation de leur localité.. », titre à ce sujet +Libération+, soulignant que la visite présidentielle était très attendue chez les sinistrés de Keur Massar.

« De grosses mesures annoncées pour soulager les populations », écrit de son côté +Sud Quotidien+, faisant état notamment d’une batterie de mesures annoncées par le chef de l’Etat pour éradiquer le fléau des inondations dans la banlieue de Dakar.

Sur le même registre, +Enquête+ se penche sur la feuille de route déclinée par l’Assemblée nationale (Parlement) pour la mission d’information mise en place dans le cadre des inondations ayant frappé le pays.

« Cette mission vise à apporter aux députés des réponses précises à des problèmes qui les préoccupent dans l’exercice de leurs activités », précise un communiqué du président de l’Assemblée nationale cité par la publication.

En Côte d’Ivoire, « Fraternité matin » rapporte que le Centre mondial pour l’adaptation (GCA) a annoncé le lancement de son bureau régional pour l’Afrique à Abidjan en Côte d’Ivoire.

Hébergé au siège de la Banque africaine de développement (BAD), GCA-Afrique a pour objectif de nouer des partenariats sur tout le continent pour porter à grande échelle et accélérer les mesures d’adaptation qui protègent les communautés africaines des impacts du changement climatique, selon le quotidien.

Le GCA-Afrique se concentrera sur les programmes et les actions, la diffusion élargie et plus rapide des connaissances, le renforcement des capacités et la définition des priorités répondant aux défis aigus du changement climatique, auxquels les pays africains sont confrontés.

Sur un autre registre, « Abidjan Net » fait savoir que la république fédérale d’Allemagne va octroyer un appui budgétaire de 33 milliards de FCFA, soit 50 millions d’euros, à la Côte d’Ivoire dans le cadre de la coopération bilatérale entre ces deux pays, selon son ambassadeur, Ingo Herbert.

Les consultations de la 3ème rencontre de coopération bilatérale ont permis « d’ajouter à notre engagement encore 33 milliards de FCA cette année, pour notre soutien à la Côte d’Ivoire dans des secteurs clés que sont l’énergie renouvelable, l’efficacité énergique, la santé, la biodiversité et la formation professionnelle », a déclaré le diplomate allemand lors d’un point de presse, cité par la publication.

L’Allemagne va également contribuer au fond du gouvernement ivoirien pour les petites et moyennes entreprises (PME), peut-on encore lire.


 

Au Rwanda, les quotidiens locaux consacrent leurs gros titres au procès du présumé terroriste, Paul Rusesabagina, comparu jeudi devant le tribunal de première instance de Kicukiro, à Kigali.

Le quotidien +The New Times+ écrit à ce sujet que le tribunal a refusé la demande de remise en liberté sous caution présentée par la défense de l’accusé tout en ordonnant de placer l’accusé en détention provisoire pendant 30 jours.

« Les juges ont déclaré qu’il existe de sérieuses preuves accablantes contre Rusesabagina », inculpé de 13 chefs d’accusation liés au terrorisme, dont le « meurtre » et le « financement de rébellion », indique le journal.

«Après avoir évalué les charges retenues par l’accusation et après avoir entendu les arguments de la défense, le tribunal détient de solides raisons de croire que l’accusé avait commis les crimes allégués», écrit de son côté +KT Press+, citant un juge du tribunal de première instance.

Les accusations auxquelles Rusesabagina fait face sont liées aux activités du FLN, un groupe de miliciens fondé par un collectif dénommé MRCD qu’il dirige, note la publication.

Au Kenya, le journal à grand tirage « Daily Nation » révèle que le ministère des Affaires étrangères recherche au moins 5 milliards de shillings (50 millions de dollars) par an pendant 15 ans pour l’acquisition de propriétés pour les diplomates, ce qui réduira les charges des loyers pour les missions étrangères.

Selon la publication, le ministère a développé un plan d’acquisition qui lui permettra d’acheter au moins trois propriétés par an pour réduire les dépenses de location, qui s’élèvent actuellement à 3 milliards de shillings (30 millions de dollars) par an.

Pour le ministère, un financement inadéquat et incertain en raison de compressions budgétaires rend difficile la planification de l’acquisition, du remplacement et de l’entretien des propriétés.

Citant le secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, Macharia Kamau, le journal indique que la plupart des propriétés appartenant au gouvernement dans les missions à l’étranger sont anciennes et acquises au cours des premières années de la diplomatie kényane.

Le responsable a fait cette déclaration en réponse à un rapport d’inspection de la Commission de la défense et des relations extérieures de l’Assemblée nationale qui dénonçait les conditions déplorables des ambassades du Kenya dans 10 missions à l’étranger.

En Afrique du Sud, +BusinessTech+ écrit que le secteur du tourisme sud-africain affiche un optimisme prudent suite à la décision du gouvernement de rouvrir les frontières face aux voyages internationaux à partir du 1er octobre prochain.

Dans son dernier discours, le président Cyril Ramaphosa a fait savoir qu’une liste des pays dont les citoyens sont autorisés à visiter l’Afrique du Sud sera publiée prochainement, ajoute le portail, notant que les professionnels du secteur craignent que des restrictions strictes sur certaines pays pourraient avoir un impact sur les efforts de redressement du secteur.

De son côté, +Daily Maverick+ fait savoir que la compagnie aérienne sud-africaine (SAA) se trouve à nouveau face au danger de la liquidation car elle n’a pas pu obtenir le financement urgent dont elle a besoin pour mettre en place son plan de sauvetage.

Le ministère sud-africain des Entreprises publiques, qui constitue l’unique actionnaire de la SAA, n’a pas réussi à respecter l’échéance du jeudi 17 septembre pour fournir les 10,4 milliards de rands nécessaires pour la restructuration de la compagnie aérienne en détresse, précise le quotidien.

Dans la même catégorie