GNA Reopening of schools: Booksellers bemoan low patronage of products APS LIGUE 1 : LES ‘’AFRICAINS’’ TEUNGUETH FC ET JARAAF CONFIRMENT GNA GLOWA schools twenty adolescent girls, five patrons in leadership roles. APS LE SEPT DONNE UN NOUVEAU VISAGE AU CFP DE THIÈS APS COVID-19 : 342 NOUVEAUX CAS POSITIFS ET 144 GUÉRIS, CE SAMEDI GNA WATICO puts in measures to ensure safety of students GNA COVID-19: Nurse dies in Bolgatanga GNA COVID-19: Business as usual at funeral grounds GNA NGO donates GH¢ 11,000.00 worth clothing to Sunyani Central Prison APS VERS LA MISE EN PLACE D’UN CENTRE DE FORMATION POUR LES JEUNES NON DIPLÔMÉS DE LOUGA

Revue de presse: La presse prolixe sur la nomination du magistrat Elon’m Mario Metonou


  7 Janvier      13        revue de presse (452),

   

Porto-Novo, 07 janv. 2021 (ABP)- La nomination du magistrat Elon’m Mario Metonou au poste de procureur spécial près la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) a été largement abordée par la presse.

Le journal La Nation titre à la Une ‘’Mario Mètonou, nouveau procureur spécial près la Criet’’ et précise à la page 03 que le magistrat Elon’m Mario Mètonou est nommé procureur spécial près la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet). L’actuel procureur de la République près le Tribunal de première instance de première classe de Cotonou, va de nouveau succéder au procureur spécial Gilbert Ulrich Togbonon appelé à d’autres fonctions. Ainsi en a décidé le Conseil des ministres en sa séance d’hier mercredi 6 janvier. « Le jeune promu n’est pas moins efficace. Pendant ses deux ans de fonctions au Parquet du Tribunal de première instance de première classe de Cotonou, il aura retenu l’attention à bien des égards. Le procureur Elon’m Mario Mètonou a fait preuve d’une grande détermination dans la lutte contre la pollution environnementale et sonore. Il a également montré rigueur et célérité dans les dossiers de meurtres effroyables afin de décourager les auteurs d’actes odieux », écrit le même journal. Le journal Matin Libre ajoute que « L’information a fait le chou gras des réseaux sociaux ». Le journal fait sa biographie et affiche son curriculum vitae à la page 6.

Soulignons que c’est monsieur Jules Ahoga qui est nommé hier en conseil des ministres, nouveau procureur de la République près le Tribunal de première instance de première classe de Cotonou.

Par ailleurs, Le journal La Nation renseigne aux détours du titre en manchette ‘’ Ressources budgétaires pour 2021, 1350 milliards F Cfa de recettes intérieures à mobiliser’’, que l’Etat compte mobiliser la somme de 1349,914 milliards F Cfa au titre de recettes intérieures en 2021 contre 1246,686 milliards de F Cfa prévus en 2020 et que l’atteinte de cet objectif dépendra de la bonne collecte des impôts, taxes redevances et droits au niveau des règles financières.

A sa page 07, le journal La Nation titre ‘’ Contribution à la lutte contre les hépatites virales, Louis Vlavonou doublement distingué’’ et porte à la connaissance de ses lecteurs que le président de l’Assemblée nationale a été fait ambassadeur de la lutte contre les hépatites virales en Afrique francophone puis distingué meilleure personnalité politique ayant marqué positivement en 2020 l’Ong Autre Vie. A en croire, le directeur exécutif de l’organisation, Romuald Djivoessoun, il a reçu la mission de ses pairs de distinguer le président de l’Assemblée nationale au regard du rôle que cette personnalité a joué en tant que parlementaire dans le cadre de l’adoption de la loi sur la lutte contre les hépatites virales en République du Bénin, écrit La Nation. La distinction permettra à Louis Vlavonou de participer au prochain Congrès Afrique francophone pour l’élimination de l’hépatite qui se tiendra en Mauritanie, annonce faite au président au cours de la cérémonie de distinction par Romuald Djivoessoun, à en croire le même journal.

Enfin à la page 2, le journal La Nation s’intéresse au mandat présidentiel et apporte au public la lecture qu’en fait Jacques Migan sur la question relative à la prorogation du mandat du président de la République. Au début de son analyse sur le sujet Jacques Migan dit que « Depuis quelques jours, une controverse saisit à tort l’opinion publique béninoise sur la validité ou non de la prorogation de quelques semaines du mandat du président de la République. », écrit le journal. Après avoir rappelé le contexte et fait son analyse, il est dit que « Le juge constitutionnel peut tout au plus faire un contrôle de la régularité formelle des dispositions rétroactives intervenues et non un contrôle substantiel qui est un contrôle d’opportunité. »

Dans la même catégorie