AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un cadre de Tengrela offre des tricycles à deux familles démunies AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Une délégation du PAPSE sensibilise la communauté éducative du département de Kouto AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Soldats ivoiriens tués au Mali : Une somme de 15 millions de FCFA du gouvernement à chacune des des familles endeuillées AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Installation d’un nouveau chef d’établissement à Mankono GNA Ave Chiefs congratulate President Akufo-Addo GNA GAF probes alleged military protection for illegal miners GNA Youth Forum congratulates Bono Regional Minister-designate GNA Ga West MCE calls on Ghanaians to abide by COVID-19 protocols GNA Right to Play prepares schools for safe reopening AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Ebony 2020: Samba Koné rassure sur la rentabilité des entreprises de presse

Revue de presse: La tournée présidentielle et les arrêts des juridictions supranationales, choux gras des médias


  7 Décembre      10        Médias (1572),

   

Cotonou, 07 Déc. (ABP) – La tournée présidentielle dans les communes, les arrêts de la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples au sujet du Bénin et la débâcle des écureuils junior dans le cadre du tournoi de Ufoa-B des U20, ont été les principaux sujets traités par les journaux parvenus ce lundi à l’Agence Bénin Presse.
« Porto-Novo, la capitale enfin restaurée », placarde en manchette La Nation qui détaille dans ses colonnes qu’en moins de cinq ans, la ville a bénéficié d’importantes réalisations dans maints domaines, lesquelles ont favorisé une transformation structurelle profonde. Pour le journal, jamais la ville capitale n’a été aussi fière d’un homme. Matin Libre renchérit et titre,  »Les ‘’Aînonvi’’ accueillent dignement Patrice Talon ». Le maire charlemagne Gnankoty et les siens n’ont pas manqué cette occasion de la tournée présidentielle pour dire merci à celui qu’ils ont appelé le bâtisseur n°1 de la capitale. Samedi également à Sakété, Dangbo, Avrankou et Ifangni, devant l’adhésion populaire, le président de la République a rendu compte à ses concitoyens de ses actions au sommet de l’Etat. C’est donc très ému que Patrice Talon, confie le canard, a lancé depuis Porto-Novo que les béninois étaient les meilleurs dans tous les domaines.
Pour le mouvement des jeunes leaders du septentrion (Mjls) le meilleur reste à venir. Pour cela, ils se disent prêt à mouiller le maillot pour le retour aux affaires de Talon. Ils ont tenu à l’exprimer samedi dernier au détour d’une sortie médiatique à Parakou. La nation confirme l’information et écrit :  »le Mjls pour un maintien de la dynamique en cours ».
Les actions de développement sous la Rupture font aussi l’unanimité au sein du monde scientifique. L’information est apportée par le quotidien du service publique qui écrit que le groupe de réflexion alternative et de perspective (Grap) a tenu une conférence à la chaire Unesco de l’université d’Abomey-Calavi au cours de laquelle il est arrivé à la conclusion qu’en un peu plus de 04 ans, le pays a atteint un niveau de développement appréciable.
Pendant ce temps les Forces cauris pour un Bénin émergeant (Fcbe) procèdent au remembrement leurs bureaux des coordinations communales de Parakou dans la perspective de l’élection présidentielle de 2021.
Les Démocrates quant à eux, sont toujours bloqués en dépit des assurances de Patrice Talon. ‘Matin Libre nous en informe et écrit que 3 semaines après les promesses du chef de l’Etat, Les Démocrates toujours sans le récépissé. Il faut noter que sans ce sésame, le parti ne pourra avoir aucune existence juridique.
Au plan juridique, le même journal invite le gouvernement à une autocritique. En effet, le quotidien pense qu’en raison des nombreux arrêts rendus par la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples en défaveur du Bénin, sur l’indépendance et l’impartialité des organes électoraux ainsi que la composition de l’Assemblée nationale, le gouvernement devrait revoir sa copie.
En sport, les Ecureuils junior du Bénin ont courbé l’échine à domicile devant leur homologue du Niger par un but à zéro. Matin Libre s’en offusque et titre :  »Le Bénin entame son tournoi par un revers ». La Nation, pour sa part, pense plutôt que les Ecureuils juniors ont été surpris. Malgré tout Mathias Déguénon, entraineur des écureuils, pense que rien n’est encore perdu et que dans ce groupe, tout est encore jouable.

Dans la même catégorie