AIP Les jeunes du Hambol magnifient Alassane Ouattara AIP Le Vice-président Tiémoko Meyliet inaugure la nouvelle agence COOPEC de Tafiré AIP Des élèves et leurs enseignants célébrés au Collège Diéty Félix de Danané Inforpress Portugal: IPB comemora 40 anos com atribuição de Medalha de Mérito Internacional aos municípios de Cabo Verde AIP Le maire de Bangolo appelle à l’union des cadres RHDP du Guémon autour des idéaux du président Ouattara Inforpress Porto Novo/Capital Cabo-verdiana da Juventude: Nações Unidas enaltecem esta “excelente iniciativa” MAP Exploitation du TER : le gouvernement a privilégié la rentabilité économique et sociale (porte-parole) Inforpress Futebol Feminino: Senegal vence Cabo Verde (1-0) e conquista o Torneio da UFOA Inforpress Ministro da Educação em Santo Antão para se inteirar do funcionamento do pólouniversitário e escolas básicas AIP Hommage au président Ouattara, en mars à Abengourou

REVUE DE PRESSE : L’appel de la CEDEAO aux autorités maliennes pour la libération des 46 soldats ivoiriens principal sujet à la Une des journaux


  5 Décembre      12        revue de presse (566),

   

Abidjan, 05 déc 2022 (AIP)-Le communiqué sanctionnant le 62ème sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), tenu dimanche 04 décembre 2022 à Abuja, au Nigéria, réitérant son appel à aux autorités maliennes pour la libération des 46 soldats ivoiriens détenus dans le pays depuis plus de quatre mois fait la principale manchette da la plupart des tabloïds ivoiriens ce lundi 05 décembre 2022.

« Libération des 46 soldats ivoiriens détenus à Bamako : l’ultimatum de la CEDEAO aux autorités maliennes”, titre le quotidien pro-gouvernemental, Fraternité Matin, précisant que la junte au pouvoir a jusqu’au 1er janvier 2023, pour “libérer les soldats ivoiriens”.

Proche du parti au pouvoir, le quotidien le Patriote ne dit pas autre chose à sa Une. « Libération de 46 soldats ivoiriens, ultimatum : 1er janvier 2023 !” titre le journal, révélant que des forces anti-terroristes et anti-coup d’Etat seront bientôt créées, conformément au communiqué final du dernier sommet 2022 des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO à Abuja.

L’Essor, également proche du pouvoir, annonce, dans ses titres, que « La CEDEAO sonne la fin de la récréation” et ajoute qu’une « mission a été confiée à Faure Gnassingbé ».

Le canard l’Avenir, également proche du parti au pouvoir, fait savoir que « La CEDEAO fixe un ultimatum à la junte malienne, des sanctions annoncées, des jeunes leaders ouest-africains exigent la libération des 46 soldats », de même que le Matin qui met en exergue à sa Une : « La CEDEAO exige la libération des 46 soldats ivoiriens avant le 1er janvier 2023″. Le quotidien l’Expression, lui, titre : « L’ultimatum de la CEDEAO à Goïta (le président de la transition malienne) ».

D’autres sujets non moins importants font le chou gras des journaux ivoiriens. Le Nouveau Réveil, quotidien proche du PDCI (opposition) s’est projeté sur la présidentielle de 2025 en s’interrogeant en titre : « KKB (Kouadio Konan Bertin) et Blé Goudé pour ou contre Ouattara en 2025 ?”’’

Le Jour plus, proche du pouvoir, croit savoir qu’après son retour à Abidjan, « Blé Goudé ignore Gbagbo » quand le tabloïd proche du Front populaire ivoirien (FPI, opposition), Notre Voie, lui, trouve que « Blé Goudé charge les GOR (Gbagbo ou rien) ».

Le quotidien le Temps, également proche de l’opposition, se demande « pourquoi la visite de Gbagbo dans la Mé fait peur au RHDP ».

Le Mandat, quant à lui, se penche sur le congrès extraordinaire du PDCI et écrit : « Bédié veut tout chambouler, le secrétariat remanié, une nouvelle structuration du parti ».

Dans la même catégorie