APS CAN U20 : LE GHANA ÉLIMINE LE CAMEROUN AUX TIRS AU BUT APS KAFFRINE : LE GOUVERNEUR SE FAIT VACCINER ET ÉCARTE TOUT RISQUE AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Renforcement des capacités de médiation pour des législatives sans incidents dans le Dengulélé AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le CNDH sensibilise les populations de Man, Logoualé et Zouan-Hounien pour des législatives apaisées AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Lancement à Bondoukou des travaux d’aménagement de la zone agro-industrielle de transformation de l’anacarde GNA Satellites advance to semi-finals of CAF Under-20 AFCON GNA Dr Awal pledges to accelerate Marine Drive Project GNA Traditional/religious leaders discuss ECOWAS Vision 2050 GNA AfCFTA will create more employment opportunities in pharmaceutical industry dpa/GNA Six Nations: France v Scotland postponed due to coronavirus outbreak

Revue de presse quotidienne internationale africaine (RPQI – Afrique)


  21 Janvier      15        revue de presse (469),

   

Dakar, 21/01/2021 (MAP)- La presse africaine parue ce jeudi, aborde divers sujets d’actualités dont la préparation des opérations de vaccination au Sénégal, la libération du secrétaire exécutif du principal parti de l’opposition en Côte d’Ivoire, l’urgence d’une vaccination rapide en Afrique du Sud, et les actions pour la relance du tourisme en Afrique de l’Est.

Au Sénégal, sous le titre « Le gouvernement invité à préparer le terrain », le quotidien +le Soleil+ aborde la sensibilisation et la préparation technique des opérations de vaccination, soulignant que les forces de défense et de sécurité accompagneront le déploiement rapide de la stratégie de vaccination contre la Covid-19.

Relayant le communiqué du Conseil des ministres tenu mercredi, la publication note que le président Macky Sall « veut l’engagement sans délai des activités de sensibilisation et de préparation technique de l’opération de vaccination.

Le chef de l’Etat a, en outre, invité les populations à accentuer la mobilisation communautaire et le respect des mesures barrières en vue de freiner la propagation de la pandémie, ajoute le journal.

« Le Sénégal sur la pente raide », titre +Source A+ à propos de la situation épidémiologique dans le pays, faisant état de 10 décès supplémentaires qui portent le total à 546 morts, 46 cas graves et 250 nouvelle contaminations pour le bilan de mercredi.

Sur un autre registre, politique cette fois, +L’Observateur+ indique que des délégués interministériels devraient être nommés prochainement par le président de la république. Une nouveauté qui vise à assurer plus d’efficacité dans la coordination de l’action gouvernementale, écrit la publication.

Au Gabon, +l’Union+ titre à la Une « La police fait le ménage ! ». Il écrit qu’une dizaine d’agents appartenant à différentes unités viennent d’être révoqués ou radiés des rangs des forces de police nationale (FPN) pour des fait allant de l’escroquerie à des homicides, en passant par des vols, violences ou voie de fait.

Et d’ajouter que d’autres procédures sont en cours et qui pourraient déboucher sur des sanctions de même nature, notant qu’il s’agit d’un acte de salubrité à saluer mais qui n’occulte pas les questions autour des conditions de recrutement au sein de ce corps.

Evoquant la situation épidémiologique, +La.librevielle+ indique qu’au mercredi 20 janvier 2021 avec 5077 tests réalisés (415769 au total), le Gabon a enregistré 101 nouveaux cas positifs (10120 au total), 77 nouvelles guérisons (9809 au total) et 0 nouveau décès (66 au total).

En Côte d’Ivoire, « Abidjan Net » titre « La justice accorde la liberté provisoire à Maurice Kakou Guikahué », rapportant que le secrétaire exécutif en chef du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), principal parti de l’opposition, a été libéré provisoirement et placé sous contrôle judiciaire par la justice ivoirienne, à l’instar du président du Front populaire ivoirien (FPI, parti de Laurent Gbagbo), Pascal Affi N’Guessan, libéré quelques semaines plutôt.

M. Guikahué a été évacué en France en décembre pour son état de santé précaire pendant sa détention, rappelle la publication.

N’Guessan et Guikahué font l’objet d’enquêtes pour « complot contre l’autorité de l’État », « mouvement insurrectionnel », « assassinat » et « actes de terrorisme », consécutifs à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.

Sur un autre registre, « Soir Info » indique que dans la perspective de la mise en place d’un cadre réglementaire dédié à la finance islamique au sein du marché régional de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA), un atelier d’échanges s’est tenu mercredi à Abidjan.

Cet atelier se justifie par l’engouement des huit Etats de l’UMOA et des investisseurs pour la finance islamique, écrit le journal, rappelant que plus de 864 milliards FCFA ont été levés sur le marché financier régional de l’Union à travers des Sukuk par le biais du cadre réglementaire des Fonds communs de titrisation de créances (FCTC) mis en place en mars 2010.

Et de nuancer toutefois que, dans cet espace communautaire qui a une population estimée à 110 millions d’habitants dont environ 60% de confession musulmane, la finance islamique reste peu développée alors qu’elle connaît une progression fulgurante dans d’autres régions du monde.

 


En Afrique du Sud «The Mecury» se fait l’écho d’une déclaration de scientifiques et virologues sud-africains qui avertissent que sans une vaccination rapide d’au moins deux tiers de la population, soit 40 millions de personnes, l’Afrique du Sud connaîtrait inéluctablement une nouvelle vague de contaminations au Covid-19.

L’Afrique du Sud est toujours confrontée à de graves problèmes autour de la stratégie vaccinale, a déclaré à ce propos le Pr Marc Mendelson, expert virologue, appelant à une vaccination rapide pour parvenir à l’immunité collective de la population.

Il a expliqué que le pays est actuellement touché par une deuxième vague d’infections et que les scientifiques ont identifié une nouvelle variante 501.V2 qui contient un grand nombre de mutations.

Sur ce même sujet, le journal Eyewitness News retient que le Département de la santé œuvre actuellement au déploiement d’une expertise épidémiologique dans tous les districts du pays pour lutter contre la pandémie du coronavirus.

Il rapporte à cet égard des propos du ministre de la Santé, Zweli Mkhize, qui a déclaré qu’une partie du travail entrepris consistait à comparer les taux de mortalité entre les provinces afin d’identifier les faiblesses qui devaient être renforcées. « Nous sommes donc désormais en mesure d’analyser pour chaque district le profil de la maladie, la nature des interventions nécessaires et l’analyse des taux de mortalité », a-t-il dit.

Au Rwanda, le quotidien +The New Times+ rapporte que Kigali et Nairobi ont signé avec la Plateforme est-africaine de tourisme (EATP) un accord-cadre de partenariat visant la promotion du tourisme régional et le développement des voyages d’affaires et de loisirs dans la Communauté est-africaine.

L’accord a été signé mercredi par l’Association kényane des agents de voyages (KATA), l’Office rwandais de développement (RDB), la Chambre rwandaise du tourisme (RCT) et la Plateforme est-africaine de tourisme, précise le journal, soulignant que ce partenariat permettra de renforcer l’attractivité de la région en tant que destination touristique de choix.

A travers cet accord, les parties signataires s’engagent à coopérer ensemble en vue de mener des programmes de marketing conjoints et de promouvoir le tourisme au Rwanda et au Kenya, ajoute la publication.

Sur un autre registre, +RNA+ focalise son attention sur la visite de travail qu’effectue une délégation rwandaise de haut niveau à la République Démocratique du Congo (RDC).

Le média indique que la ministre rwandaise du Commerce et de l’Industrie, Soraya Hakuziyaremye, a été reçue mercredi par le Président de la RDC, Félix Tshisekedi, ajoutant que les deux parties ont eu des entretiens sur les moyens de renforcer la coopération bilatérale dans le domaine du commerce.

En Ethiopie, +FANA BC+ revient sur le différend frontalier entre Addis-Abeba et Khartoum en reprenant des déclarations du chef de l’état-major de l’armée éthiopienne, le général Birhanu Jula, qui a affirmé que l’Ethiopie est déterminée à résoudre cette question par des moyens pacifiques, ajoutant que son pays n’a pas l’intention d’entrer en guerre avec le Soudan frère.

Cité par le média éthiopien, le général Birhanu a fait état d’un arrangement pour tenir des négociations entre les deux pays au niveau militaire.

Sur un autre registre, +THE ETHIOPIAN HERALD+ rapporte que les Etats membres de la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC) devraient recevoir quelque 39 millions de doses du vaccin Covid-19 de l’Union africaine, qui a conclu un accord pour l’achat de 270 millions de doses.

Citant le président sud-africain et président de l’UA, le journal souligne que sur les 270 millions de doses, au moins 50 millions seraient disponibles entre avril et juin prochains.

Dans la même catégorie