GNA One dead, three injured in Volta Region secessionist disturbance AIP Visite d’Etat dans la Marahoué : Plaidoyer pour un appui technique et financier aux femmes du vivrier de Zuénoula AIP Alassane Ouattara invite les jeunes au travail pour consolider la paix AIP Identification: Le DG de l’ONECI à Bouaké pour s’enquérir de la situation de l’opération sur le terrain AIP Le secrétaire d’État chargé du service civique vante les mérites de son département AIP Des blogueuses se forment à la prévention des discours de haine sur les réseaux sociaux AIP La coordination RHDP du Kabadougou lance sa précampagne AIP Deux comités de veille et de prévention des conflits installés à Bondoukou APS DES JEUNES PÉPITES DE LA CAN U17 COMMENCENT À QUITTER LEUR NID APS BAISSE DE PLUS DE 50 % DES NOUVEAUX CAS DE COVID DANS AU MOINS 6 PAYS AFRICAINS

RGPH 2020: L’UNFPA remet 40 000 tablettes pour la phase du dénombrement


  25 Août      16        Société (23113),

   

Abidjan, 25 août 2020 (AIP)- Le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) a remis, le mardi 25 août 2020, au siège du Bureau technique permanent de recensement (BTP), à Cocody, un lot d’environ 40 000 tablettes et ses accessoires informatiques pour entamer la phase de dénombrement du 5è Recensement  général de la population et de l’habitat (RGPH), troisième étape importante de cette opération après la cartographie et le recensement pilote.

Il s’agit de 31 500 tablettes de 7 pouces destinés aux agents recenseurs pour faire la collecte dans les ménages et 7 875 tablettes de 10 pouces pour les chefs d’équipes et les superviseurs. Au nombre desdits accessoires figurent 40 000 clés OTG et leurs adaptateurs, 31 500 étuis 1920 protecteurs d’écrans de 7 pouces et 239 de 10 pouces. Ces équipements ont été acquis grâce à un appui financier de la Banque africaine de développement (BAD).

Le représentant adjoint de l’UNFPA, Alain Akpadji, cette remise de tablettes constitue une étape très importante dans le processus en général car elle rassure sur l’effectivité du processus. Il a remercié l’Etat ivoirien pour avoir associé son institution à la conduite du processus du RGPH, censé planifier le développement pour mieux appréhender les défis et faire des projections. Il a appelé tous les acteurs impliqués à adhérer au projet pour accélérer le processus non sans avoir réitéré la disponibilité de son institution aux côtés de la Côte d’Ivoire.

Au nom du gouvernement, le directeur de cabinet du ministre du Plan et de Développement, Yéo Nahoua, a remercie d’une part, le groupe de la BAD pour avoir accepté de financer l’acquisition de ce matériel indispensable au dénombrement donc à l’aboutissement du processus, et d’autre part, l’UNFPA pour son accompagnement permanent et son assistance technique.

Avec le chemin déjà parcouru, a poursuivi M. Yéo, la Côte d’Ivoire dispose aujourd’hui d’une base de données géo-référencées susceptibles de fournir des informations fiables sur le positionnement des localités et campements, des infrastructures socio-économiques de base.

D’ailleurs, une mission d’évaluation de la qualité de la cartographie censitaire s’est déroulée, du 18 au 22 mai, au BTPR pour s’assurer que la base de sondage disponible peut servir de support à toutes les enquêtes auprès des ménages sur la décennie 2020-2030.

« Avec le relâchement des mesures gouvernementales sur le COVID-19 et l’acquisition des tablettes et autres matériels informatiques, nous sommes prêts, et dès que le gouvernement le décidera, nous pourrons déployer les équipes pour réaliser le 5è recensement général de population » a révélé M. Yéo.

Après le dénombrement, suivront les étapes de l’enquête post-censitaire, le traitement des données, l’analyse des données et la publication des résultats. Le directeur général de l’Institut national de la statistique (INS), Doffou N’Guessan est le directeur national du recensement de 2020 qui bénéficie de la collaboration du ministère de la Promotion de la jeunesse et de l’Emploi des jeunes.

(AIP)

Dans la même catégorie