GNA One dead, three injured in Volta Region secessionist disturbance AIP Visite d’Etat dans la Marahoué : Plaidoyer pour un appui technique et financier aux femmes du vivrier de Zuénoula AIP Alassane Ouattara invite les jeunes au travail pour consolider la paix AIP Identification: Le DG de l’ONECI à Bouaké pour s’enquérir de la situation de l’opération sur le terrain AIP Le secrétaire d’État chargé du service civique vante les mérites de son département AIP Des blogueuses se forment à la prévention des discours de haine sur les réseaux sociaux AIP La coordination RHDP du Kabadougou lance sa précampagne AIP Deux comités de veille et de prévention des conflits installés à Bondoukou APS DES JEUNES PÉPITES DE LA CAN U17 COMMENCENT À QUITTER LEUR NID APS BAISSE DE PLUS DE 50 % DES NOUVEAUX CAS DE COVID DANS AU MOINS 6 PAYS AFRICAINS

RIPOSTE À LA COVID-19 : L’APPROCHE MULTISECTORIELLE MISE EN EXERGUE


  16 Septembre      4        Santé (7449),

   

Somone (Mbour), 16 sept (APS) – Le Sénégal a obtenu des ‘’résultats encourageants’’ dans sa riposte à l’épidémie de la Covid-19 grâce à une ‘’approche multisectorielle et multidisciplinaire’’, a affirmé mardi Dr Adjaratou Diakhou Ndiaye, Secrétaire Permanent du Haut conseil national de la sécurité sanitaire mondiale, ‘’One Health’’.
’’Le Sénégal doit beaucoup ses résultats encourageants à une approche multisectorielle et multidisciplinaire. Notre pays, après l’avènement de Ebola, a compris très tôt que par rapport à la lutte contre ces épidémies ou les pandémies, le seul secteur de la santé ne peut y aller seul’’, a-t-elle notamment dit à l’ouverture des travaux de la Revue intra-action (RIA) portant sur la gestion de la pandémie au Sénégal.
Cette rencontre à laquelle a pris part, par visioconférence, le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, prend fin samedi prochain. Elle se tient à Somone (Mbour, ouest), en présence notamment de la représentante résidente de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au Sénégal, docteur Lucile Imboua.
’’Le Sénégal peut se féliciter de ce modèle d’approche multisectorielle et multidisciplinaire’’, a t-elle souligné, ajoutant qu’il y a aussi ’’des défis à relever’’ que ce type d’exercice comme la RIA ’’nous permettra de mieux nous améliorer par rapport à cette approche’’.
Pour sa part, la représentante résidente de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au Sénégal, docteur Lucile Imboua, a rappelé que le Sénégal, à l’instar d’autres pays d’Afrique, s’est engagé, depuis six mois, dans la riposte à l’épidémie de la Covid-19.
La représentante-résidente s’est réjouie de constater qu’avec les stratégies adaptées à chaque étape de la riposte, il a été observé une baisse de cas positifs.
’’Mais, il ne faut pas se reposer sur ses lauriers et il faut analyser la situation de manière très aigues. Et c’est l’occasion aujourd’hui d’analyser cette situation habituellement, parce qu’après une épidémie, on fait une revue après action’’, a soutenu Lucile Imboua.

Pour le ministre de la Santé, ’’les résultats forts encourageants obtenus sont le fruit de l’implication de tout un chacun’’.

Les recommandations de cette revue intra-action sont ‘’fortement attendues pour renforcer davantage la riposte contre la Covid-19’’ et envisager ensemble la phase Post-Covid.

Dans la même catégorie