ACAP Les journalistes sportifs recommandent au gouvernement de subventionner leur l’association nationale ACAP L’Autorité Nationale des Elections (ANE) annonce la date des dépôts des candidatures aux élections groupées du 27 décemnbre2020 MAP OCP Africa et la BAD mobilisent 4 millions USD pour l’accès aux engrais en Côte d’Ivoire et au Ghana AIP Côte d’Ivoire-AIP/ 500 femmes de Bouaflé sensibilisées à la citoyenneté et à la culture de la paix AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : L’ONG ADSR appelle les jeunes de Gagnoa à être des porteurs de paix AIP Côte d’Ivoire-AIP/Présidentielle 2020 : les structures RHDP d’Agboville en ordre de bataille APS UNIVERSITÉ DE THIÈS : LA GRÈVE DU SAES DANS LE ’’PROCESSUS DE MATURATION’’ D’UNE JEUNE UNIVERSITÉ (RECTEUR) APS DES ACTEURS DE LA FILIÈRE MIL FAMILIARISÉS À DE NOUVELLES VARIÉTÉS AMÉLIORÉES ET HYBRIDES DE L’ISRA ANP Des hommes des médias et des FDS outillés sur la gouvernance et la réforme du secteur de la sécurité ANP Le Président Issoufou Mahamadou inaugure la route Bagaroua-Illela

Rwanda : les pertes d’eau des réseaux de distribution d’eau potable dépassent 44%


  22 Septembre      4        Environnement/Eaux/Forêts (2161),

   

Kigali, 22/09/2020 (MAP) – Les pertes d’eau dans les réseaux de distribution d’eau potable au Rwanda ont dépassé 44% entre décembre 2019 et mars 2020, a averti mardi l’Agence rwandaise de régulation des services publics (RURA).

« En décembre, les volumes mis en distribution dans le réseau étaient de 12,9 millions de mètres cubes alors que seuls 7,1 millions de mètres cubes ont été consommés et facturés jusqu’au mars dernier, soit 5,8 millions de mètres cubes perdus et non facturés », a précisé la RURA dans un rapport sur l’eau et l’assainissement.

Le régulateur a expliqué que ces pertes « inquiétantes » sont principalement dues aux fuites sur le réseau, aux connexions illégales, aux catastrophes naturelles et aux erreurs de comptage des volumes, notant que ces pertes ont laissé de nombreux ménages confrontés à une pénurie d’eau à travers le pays.

Le gouvernement du Rwanda s’est fixé pour objectif d’assurer une couverture universelle à 100% en eau pour sa population d’ici 2024, conformément à la stratégie nationale de transformation et de développement. Le taux de couverture actuel est estimé à 87%.

Réagissant après la publication du rapport de la RURA, le directeur exécutif de la Société publique d’eau et d’assainissement (WASAC), Aimé Muzola, a déclaré que de nombreux défis affectent le système d’approvisionnement en eau, assurant que des « mégaprojets » sont en préparation pour réduire considérablement les pertes.

« Nous travaillons actuellement sur un projet de réseau intelligent d’approvisionnement qui aidera à détecter les fuites d’eau grâce à des capteurs pour des interventions rapides et efficaces », a-t-fait savoir le responsable dans une déclaration à la presse.

La demande en eau dans la capitale rwandaise Kigali devrait quintupler d’ici 2050, selon un rapport publié conjointement par WASAC et l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA).

« La demande en eau devrait atteindre 335.000 mètres cubes par jour d’ici 2035 et plus d’un million de mètres cubes par jour en 2050 », précise ce rapport présenté en février dernier à l’occasion du lancement de la première phase du Plan directeur d’approvisionnement en eau de la ville de Kigali.

La population de la capitale rwandaise devrait passer de 1,3 million actuellement à plus de 4,3 millions en 2040, ce qui explique cette hausse significative prévue de la demande en eau au cours des prochaines années.

Dans la même catégorie